Cinéastes et féministes: Delphine et Carole, insoumuses

Callisto McNulty, petite-fille de la vidéaste Carole Roussopoulos, décédée en 2009, raconte dans son film Delphine et Carole, insoumuses l’amitié et l’engagement féministe de la réalisatrice et de l’actrice Delphine Seyrig, toutes deux Suissesses d’origine.

Callisto McNulty ainsi que les enfants de la réalisatrice, co-scénaristes du film, ont souhaité poursuivre le projet de documentaire sur la carrière et le féminisme de Delphine Seyrig initié par Carole Roussopoulos en 2007 et y intégrer la vision et la parole de la réalisatrice elle-même.

Ce documentaire produit par l’émission Histoire vivante de la RTS a obtenu le Grand Prix de Genève, Festival du film et forum international sur les droits humains (FIFDH) en mars 2019 ainsi que le Prix du Public, Festival International du Film de Femmes – Créteil (France) 2019.

 

 

« Delphine et Carole, insoumuses. Le film qui donne envie d’être féministe », RTS Culture, 14 juin 2019.

Voir le Grand Format de la RTS sur la carrière de la cinéaste « Carole Roussopoulos, militer, rire et partir trop vite ».

La réalisatrice a déposé en 2007 ses archives vidéo et la documentation qui les accompagne à la Médiathèque Valais-Martigny. En 2018, une exposition « Carole Roussopoulos. La vidéo pour changer le monde » lui avait été consacrée.

Claude Goretta s’en est allé

Le cinéaste genevois Claude Goretta est décédé le 20 février 2019 à Genève, à l’âge de 89 ans. En 1958, le réalisateur débute sa carrière à la Télévision Suisse Romande (TSR) et tourne des reportages pour l’émission Continents sans Visa. Dix ans plus tard, il est l’un des membres fondateurs du Groupe 5 et réalise, dans ce cadre, Le Fou en 1970 et L’Invitation en 1973, film qui remportera le Prix du Jury au Festival de Cannes. Le cinéaste, producteur et scénariste poursuit sa carrière entre la Suisse et la France où il tourne notamment avec Isabelle Huppert, Nathalie Baye et Gérard Depardieu.

En 2011, le Festival international du film de Locarno rend hommage à Claude Goretta et lui décerne un Léopard d’honneur pour l’ensemble de son oeuvre. La Cinémathèque suisse consacre, la même année, une large rétrospective au réalisateur qui – entre documentaires, reportages, téléfilms et longs-métrages de fiction – a pratiqué, sans distinction, tous les genres de la création audiovisuelle.

« Le cinéaste genevois Claude Goretta est décédé », RTS Culture, 21 février 2019.

« Décès de Claude Goretta : le directeur de la Cinémathèque suisse Frédéric Maire évoque le style du réalisateur suisse », Play RTS, 21 février 2019.

« Claude Goretta: un cinéaste proche des humbles selon Frédéric Maire », La Liberté, 21 février 2019.

Voir le portrait de Claude Goretta sur la plateforme « Le Groupe 5 : nouvelle vague romande ».

Ecouter l’entretien de Claude Goretta sur Cinémémoire.ch.

Hommage au réalisateur Yves Yersin

Le réalisateur suisse Yves Yersin est décédé le 15 novembre 2018. La Cinémathèque suisse et la RTS lui rendent hommage et retracent la carrière du réalisateur, entre télévision et cinéma.

Etudiant à l’Ecole de photographie de Vevey, Yves Yersin touche à tous les genres. Il débute avec une série de documentaires et de films ethnographiques puis réalise des court et long métrages pour le cinéma. Sa fiction documentaire pour le film Quatre d’entre elles lui vaut une première sélection à la Semaine de la critique à Cannes en 1968.

Réalisateur pour la Télévision Suisse romande, il rejoint en 1971 le Groupe 5 aux côtés de Claude Goretta, Alain Tanner, Jean-Louis Roy et Michel Soutter. Yves Yersin participe également au développement des structures de formation à l’audiovisuel en Suisse et fonde le Département Audiovisuel de l’Ecole d’Art de Lausanne DAVI (connu aujourd’hui sous le nom de l’ECAL). Il réalise en 2013 le documentaire Tableau noir qui lui vaudra une mention spéciale du jury au Festival de Locarno.

 

« Yves Yersin, réalisateur des petites fugues, est décédé », RTS Culture, 20 novembre 2018.

« Les journées de Soleure honoreront Yersin », Le Matin, 11 décembre 2018.

« Yves Yersin: une dernière fugue », Frédéric Maire,Cinémathèque suisse, 19 novembre 2018.

Visionner l’entretien « Yves Yersin, l’alchimiste du cinéma » mené par Frédéric Maire pour Films Plans Fixes.

Consulter le grand format sur « Yves Yersin, l’artisan-cinéaste qui prenait son temps » sur RTS Culture.

Visionner sur le site des archives de la RTS quelques extraits des émissions réalisées par Yves Yersin pour la Télévision Suisse Romande.

 

Les réalisateurs face à la TSR: le projet d’émission Périscope (1976-1977)

Le dernier article de notre équipe:

« Les réalisateurs face à la TSR : le projet d’émission Périscope (1976-1977) », par Roxane Gray, septembre 2018.

Cet article s’inspire d’une réflexion amorcée dans le cadre de l’école d’été Métis 2018 « Culture de masse : nouvelles approches, nouveaux enjeux (XIX-XXIe siècles) » qui s’est déroulée à Versailles du 3 au 7 septembre 2018.

6 octobre 1971 : Grève d’un jour à la TSR, Histoire de la TSR. ch.

 

Au tournant des années 1970, les réalisateurs de la Télévision Suisse Romande (TSR) font face à une modernisation des normes de production et à de nouvelles logiques de management. Ces professionnels proposent néanmoins de nouvelles méthodes et organisations du travail, plus propices aux formes d’expression qu’ils défendent.

Retour sur le projet d’émission Périscope présenté en 1976 à la TSR par dix de ses réalisateurs.

Lire notre article.

Le festival de Locarno s’engage pour la diversité

Après le festival de Cannes, c’est au tour du festival de Locarno de signer, le 5 août dernier, la Charte pour la parité et la diversité dans les festivals de cinéma. Cette signature constitue un premier succès pour l’association Swiss Women’s Audiovisual Network (SWAN) officiellement fondée deux mois plus tôt pour garantir la diversité et l’égalité de genre dans l’industrie audiovisuelle.

Sur les quinze candidats en lice pour le Léopard d’Or 2018, seules trois étaient réalisatrices. Le festival s’engage désormais à assurer une transparence sur la composition de son comité de sélection et à assurer l’égalité au sein de ses propres organes. Première concrétisation ou heureux hasard? Lili Hinstin, actuellement directrice du festival Entrevues de Belfort, sera, dès le 1er décembre 2018, la nouvelle directrice artistique du festival de Locarno.

 

 

« Lili Hinstin est la nouvelle directrice du Festival du film de Locarno », RTS Culture, 24 août 2018

« Le Festival de Locarno s’engage pour les femmes », Tribune de Genève, 05 août 2018

« Locarno signe une charte pour la parité et la diversité », Cinébulletin, 05 août 2018

 

Groupes Medvedkine et cinéma militant

Les Nuits de France Culture proposent quotidiennement une sélection d’archives radiophoniques. Mi-mai dernier, l’émission diffusait le documentaire « Les groupes Medvedkine, une histoire de cinéma militant« , une plongée dans l’expérience audiovisuelle et politique de réappropriation de l’outil cinéma par des réalisateurs et des ouvriers et ouvrières français entre 1967 et 1974.

Présentation de l’émission:

Les Groupes Medvedkine, coffret dvd – Les Mutins de Pangée & Iskra

« Les groupes Medvedkine. Le nom fut choisi comme l’affirmation d’une filiation avec le cinéaste soviétique Alexandre Medvedkine, qui dans les années 30, sillonnait l’URSS à bord de son ciné-train. En 1967, alors que vient de naître le Collectif SLON, Chris Marker tourne avec Mario Marret À bientôt j’espère, un film sur la grève de l’usine Rhodia de Besançon. À la faveur de ce tournage est lancée la dynamique qui verra naître dans la région les groupes Medvedkine, collectifs d’ouvriers des usines Rhodia et Peugeot qui, formés à la prise de vues et de sons, filmeront eux-mêmes leurs conditions de vie et de travail, leurs luttes et leurs actions éducatives et culturelles. Bien des années plus tard, en 2004, Yaël Mandelbaum rencontrait les anciens des groupes Medvedkine qui racontaient ce qu’avait été leur histoire, du côté de Besançon et de Sochaux, de 1967 à 1974. »

 

En plus:

Les films des Groupes Medvedkine à découvrir ici.

« Les vies de Chris Marker, 1921-2012 », titre de l’émission de La Marche de l’Histoire du 14 mai 2018.

« Medvedkine, ou les ouvriers-cinéastes » sur le site de la revue Ballast.

« Le cinéma, arme révolutionnaire des groupes Medvedkine » sur le site du Monde.

« Les groupes Medvedkine » sur le site des Inrocks.

La présentation du coffret de trois DVDs sur les Groupes Medvedkine sur le site des Mutins de Pangées.