Conférence André Maeder

Professeur honoraire à l’Université de Genève
Le jeudi 11 janvier
à 18h30
Palais de Rumine
Auditoire Narbel, 5ème étage

et Online https://unil.zoom.us/j/2635095432

Einstein et les débuts de la Cosmologie

Rencontre d’Einstein et Lemaître à Pasadena en 1933. Archives Georges Lemaître de l’Université Catholique de Louvain.

Résumé:
Nous suivrons de manière simple et claire les débuts de la cosmologie scientifique avec les travaux d’Einstein, qui en 1917 inventa une force répulsive pour soutenir l’Univers face à la gravitation. Friedmann et l’abbé Lemaître établirent les premiers modèles réalistes, qui furent difficilement acceptés avant de devenir la base de la cosmologie du 20ème siècle. Dès 1931, Einstein renonce à son modèle statique  au profit  de l’expansion. On verra pourquoi on a renommé «Loi de Hubble-Lemaître» la loi qui fut connue pendant tout Le 20ème siècle sous le nom de «Loi de Hubble». La composante humaine de l’Histoire de la Cosmologie est bien présente, avec ses coups de génie, ses personnages complexes  et ses histoires cocasses. Par-dessus tout, il y a «La joie de la Pensée » à laquelle Einstein attribuait le succès de ses recherches. Coup de tonnerre en 1998, la force répulsive d’Einstein réapparaîtra avec éclat, sous la forme de l’énergie noire.

Biographie:
André Maeder, est un astronome suisse, qui après des études universitaires en physique et astronomie à Genève, devient professeur assistant en 1977, puis professeur ordinaire en 1982 à l’Université de Genève, puis directeur de l’Observatoire astronomique de l’Université de Genève de 1992 à 1998. Il est Professeur honoraire depuis 2007.

Le principal domaine de recherche d’André Maeder est l’astrophysique, en particulier la formation et l’évolution stellaire et la nucléosynthèse, en tenant compte en particulier des effets de la perte de masse par les vents stellaires, la rotation et les processus de mélange hydrodynamiques.

En 2017, il propose un nouveau modèle cosmologique qui prends en compte l’hypothèse dite de « l’invariance d’échelle du vide ». Les premiers tests semblent corroborer les observations. Ce nouveau modèle permettrait de se passer de matière et d’énergie noires.

Recherches:
530 publications dans des revues et actes internationaux.
30 000 citations dans la base de données ADS de la NASA. H= 88.
Environ 150 communications invitées dans des réunions internationales.
Auteur de 6 livres et cours, dont récemment Physics, Formation and Evolution of Rotating Stars (2009, Springer-Verlag, Berlin).
et « L’unique Terre habitée ? », (Editions Favre, 2012).
« La plus grande énigme de l’Astrophysique » /EDP Sciences, para tre 2022)

Prix et distinctions:
Prix Vacheron et Constantin (1971),
Prix Plantamour-Prevost (1975),
Prix Landis et Gyr (1977)
Conférence George Gamov de la Société royale d’astronomie de Londres (1990)
Membre de la Société Royale des Sciences de Li ge (2002)
Membre de l’Académie allemande des sciences (2007)
Médaille d’honneur de l’Université de Genève (2007)
L’astéroïde 116166 a été baptisé Andr Maeder (2007)

Enseignement:
Depuis 1975, plusieurs cours : Introduction à l’astrophysique,
Bases physiques de l’astrophysique, Evolution stellaire et nucléosynthèse,
Introduction à la cosmologie.
Enseignement dans plusieurs écoles et universités internationales : Aussois (CNRS),
Grenade, Sao Paulo et professeur invité à Vienne, Lausanne, Boulder,
Montréal, Vancouver. Conférences publiques.

Horaire: 18h30
Date: jeudi 11 janvier 2024
Lieu: Palais de Rumine
Salle: Auditoire Narbel. 5ème étage
Rejoignez nous Online: https://unil.zoom.us/j/2635095432
Gratuit et ouvert à tous