L’école d’été est co-organisée par l’Université de Lausanne et l’Université Grenoble Alpes
The summer school is co-organised by the University of Lausanne and University Grenoble Alpes

Les études médiévales et les modernités médiévales produisent des savoirs différents sur un même objet, le Moyen Âge. Pourtant leurs approches sont différentes. Les études médiévales sont une science historique dédiée à une période d’environ mille ans (Ve-XVe siècle), envisagée dans tous ses aspects (société, politique, économie, religion, langues, littératures, arts, etc.). Mais, dès son « invention » au XVIe siècle, le Moyen Âge a eu pour caractéristique de ne pas être seulement une période, mais aussi un passé vu du présent, susceptible de toutes sortes d’appropriations idéologiques et ludiques, entre mythe des origines et temps de barbarie. Cette Medieval pop culture, stimulée par le succès mondial de romans (Harry Potter), de séries (Games of Thrones) ou de jeux vidéo (Medieval Total War), est étudiée par les modernités médiévales. Longtemps séparées, études médiévales et modernités médiévales sont aujourd’hui au défi de repenser leurs liens dans la recherche, l’enseignement et la diffusion sociale des savoirs.
L’école vise à aider les jeunes chercheurs et chercheuses à renforcer leur compréhension de ces évolutions scientifiques, à positionner efficacement leurs recherches, et à développer des réseaux avec des chercheuses et chercheurs internationa·les·aux. La formation, proposée en français et en anglais, alterne de manière originale des conférences de spécialistes de renommée mondiale et des débats, des rencontres avec des professionnels et des ateliers pratiques.
Medieval studies and medievalism both focus on the same object, the Middle Ages. Yet their approaches are different. Medieval studies are a historical science dedicated to a period of about a thousand years (5th-15th century), considered in all its aspects (society, politics, economy, religion, languages, literature, arts, etc.). However, since its ‘invention’ in the sixteenth century, the Middle Ages have been perceived as not merely a period , but also a past seen from the present, susceptible to all sorts of ideological and playful appropriations, between the myth of origins and times of barbarism. This Medieval pop culture, stimulated by the worldwide success of novels (Harry Potter), series (Games of Thrones) or video games (Medieval Total War), is studied by “medieval modernities”. Long separated, medieval studies and medievalism are now challenged to rethink their links in research, teaching and social dissemination of knowledge.
The summer school aims to help young researchers to strengthen their understanding of these scientific developments, to position their research effectively, and to develop networks with international researchers. The school, in French and English, proposes lectures by world-renowned specialists, debates, meetings with professionals and practical workshops.
DescriptionExpertsPublic cible/Target audienceObjectifs et format/Learning objectives and formatProgrammeCreditsPrix/PriceCandidature/Application
Quand?/When?
23-26.08.2022
Pour qui?/For whom?
Étudiant·es Master et Doctorant·es/PhD and Master students
Combien?/How much?
CHF 100.-
Credits?
3 ECTS
Langue?/Language?
Français/English

Organisée Prof. Estelle Doudet (Université de Lausanne) and Prof. Filippo Fonio (Université Grenoble Alpes), l’école d’été aura le plaisir d’accueillir les intervenant·es suivant·es:

Organised by Prof. Estelle Doudet (Université de Lausanne) and Prof. Filippo Fonio (Université Grenoble Alpes), the summer school will have the pleasure to welcome the following speakers:

Comité scientifique / Scientific Committee

Prof. Alain Corbellari (Université de Lausanne)
Hélène Cordier (Université de Lausanne)
Dr. Barbara Wahlen (Université de Lausanne)
Grégory Thonney (Ars Ludendi)

Expert·es invité·es / Guest Experts :

Prof. Richard Utz (Georgia Tech)
Prof. Laurent Di Filippo (Université de Lorraine)
Prof. Brandon Essary (Elon University)
Prof. Vincent Ferré (Université Paris-Est Créteil)
Dr Daniel Jaquet (University of Bern)
Dr Audrey Tuaillon Démésy (Université de Franche-Comté)

Étudiant·es Master des domaines d’études suivants :

Études médiévales et médiévalisme : langues, littératures, philosophie, histoire, histoire des arts, histoire du livre du Moyen Âge ou autour du Moyen Âge ; Études culturelles ; Histoire, littératures, philosophies contemporaines ; Anthropologie – sociologie de la culture ; Cinéma, théâtre, arts visuels, game studies ; Médiation culturelle ; Sciences de la communication et des médias ; Sciences sociales ; Humanités numériques 

 

Master students from the following fields of study:

Medieval studies and medievalism: languages, literatures, philosophy, history, history of the arts, history of the book from the Middle Ages or around the Middle Ages; Cultural studies; History, literatures, contemporary philosophies; Anthropology – sociology of culture; Cinema, theatre, visual arts, game studies; Cultural mediation; Communication and media sciences; Social sciences; Digital humanities. 
L’école vise à réunir des jeunes chercheur·ses et à les faire dialoguer avec les meilleur·es spécialistes de plusieurs disciplines : histoire, histoire de l’art et littératures du Moyen Âge européen et mondial ; philosophie, sociologie et anthropologie des cultures contemporaines ; sciences de la communication et des médias ; politique et économie du divertissement ; sciences cognitives. Conférences et ateliers sont obligatoires en français et en anglais. Ce plurilinguisme est crucial car les études médiévales sont nées au XIXe siècle sur le vieux continent et ont été l’un des fers de lance des universités nationales en Allemagne, France, Italie, la Suisse ne faisant pas exception. Leur méthodologie est étroitement liée aux langues de ces pays. Le dialogue des épistémologies a donc pour principal moteur le dialogue des langues et des cultures. Il sera demandé à chaque inscrit·es de participer activement à plusieurs ateliers interdisciplinaires et ce en plusieurs langues afin de sensibiliser chacun·e à ces dimensions essentielles.

Le deuxième objectif est la réflexivité. L’école stimule la réflexion des participant·es sur les enjeux scientifiques et sociétaux de la formation proposée à l’université. Elle vise plus spécifiquement à accompagner les étudiant·es dans l’élaboration d’un futur projet scientifique et/ou professionnel. Son public-cible est les étudiant·es de MA engagés dans un premier travail de recherche, que ce soit en études médiévales et/ou en modernités médiévales ou dans tout autre domaine (études culturelles, socio-anthropologie, philosophie, histoire contemporaine, etc.) où les questions abordées sont pertinentes.

Le troisième objectif est d’articuler étroitement la réflexion théorique et les expériences pratiques. La formation alternera des conférences-débats par les principaux spécialistes suisses et internationaux et des ateliers en petits groupes encadrés par des praticiens et consacrés à la discussion de questions méthodologiques et au tests d’outil précis. Les participant·es pourront par exemple échanger avec des écrivain·e·s sur la réinvention actuelle de la littérature médiévale ; expérimenter des reconstitutions de techniques de combat aux côtés d’historiens et de sportifs ; concevoir et tester des scénarii dans les nouveaux dispositifs de réalité virtuelle immersive développés par la Faculté des lettres de l’UNIL.

The school aims to bring together young researchers and bring them into dialogue with the best specialists in several disciplines: history, art history and literature of the European and world Middle Ages; philosophy, sociology and anthropology of contemporary cultures; communication and media sciences; politics and economics of entertainment; cognitive sciences. Lectures and workshops are required in French and English. This multilingualism is crucial because medieval studies were born in the 19th century on the old continent and were one of the spearheads of national universities in Germany, France and Italy, Switzerland being no exception. Their methodology is closely linked to the languages of these countries. The dialogue of epistemologies is therefore mainly driven by the dialogue of languages and cultures. Each participant will be asked to actively participate in several interdisciplinary workshops in several languages in order to raise awareness of these essential dimensions.

The second objective is reflexivity. The school stimulates participants’ reflection on the scientific and societal challenges of the training offered at the university. More specifically, it aims to support students in the development of a future scientific and/or professional project. Its target audience is MA students engaged in initial research work, whether in medieval studies and/or medieval modernities or in any other field (cultural studies, socio-anthropology, philosophy, contemporary history, etc.) where the issues addressed are relevant.

The third objective is to closely articulate theoretical reflection and practical experience. The course will alternate between lectures and debates by leading Swiss and international specialists and workshops in small groups supervised by practitioners and devoted to the discussion of methodological issues and the testing of specific tools. For example, participants will be able to discuss with writers the current reinvention of medieval literature; to experiment with reconstructions of combat techniques alongside historians and sportsmen; to design and test scenarios in the new immersive virtual reality devices developed by the Faculty of Arts of the UNIL.

Les participant·es auront la possibilité d’obtenir 3 ECTS. En plus de la participation à l’école d’été, des crédits seront octroyés sur la base de :

• Lectures faites en guise de préparation à l’école d’été
• Préparer les présentations orales faites pendant les ateliers
• Rédaction de synthèses réflexives (12 pages au total), formalisant quelques réflexions sur les journées passées à Lausanne et expliquant comment vos futurs projets de recherche pourraient bénéficier de ces journées.

Participants will have the opportunity to earn 3 ECTS. Along with the participation to the summer school, credits will be awarded based on :

• Readings made as a preparation to the summer school
• Preparing oral presentations made during the workshops
• Writing reflexive essays (12 pages in total), formalizing some reflections about the days spent in Lausanne and explaining how your future research projets might benefit from those days.

CHF 100.-

Les frais d’inscription couvrent : 

  • frais d’enseignement
  • repas de midi
  • pauses-café
  • activités sociales

Registration fees cover : 

  • tuition fees
  • lunchs
  • coffee breaks
  • social activities

Délai d’inscription : 25 juillet 2022

Vous pouvez soumettre votre candidature en ligne, via le bouton bleu au bas de la page. Votre candidature doit comprendre le modèle de candidature que vous trouvez ci-dessous, rempli tel que demandé :

Modèle de candidature

Application deadline: July 25, 2022

You can apply online, by clicking on the blue button below. Your application should include the application template attached here below filled accordingly :

Application template

S’inscrire / Register