Rochat Line

Pratiques de soins, pratiques d’accueil : une ethnographie d’un service de néonatalogie romand

Sous la direction de la Professeure Irène Maffi (LACS, ISS, SSP, UNIL).

Cette recherche porte sur les modalités d’accueil des nouveau-nés dits « à risque » dans le contexte particulier du service de néonatologie du Centre Hospitalier Universitaire Vaudois (CHUV). Le terme de « modalités d’accueil » tel que je l’entends renvoie aux multiples dispositifs qui régissent la venue au monde de nouveau-nés nécessitant une prise en charge médicale plus ou moins importante. Il s’agit donc de prendre en compte les différents acteurs en présence : le nouveau-né « à risque » lui-même, le personnel de soins, les médecins, les parents et les dynamiques relationnelles qui les relient. Les gestes, les pratiques, les langages verbaux et non-verbaux que les professionnels de la santé et les parents établissent entre eux et avec les nouveau-nés de manière ordinaire sont au cœur de ce travail. Ainsi, il s’agit de penser l’accueil comme un processus de familiarisation : sujets à changements, nécessitant maints ajustements de part et d’autre, et jamais véritablement acquis. Parallèlement, la façon dont ces nouveau-nés sont accueillis, c’est-à-dire soignés, manipulés, nommés, diagnostiqués, mais aussi parfois accompagnés vers la mort constituent de précieuses sources d’information à propos de la façon dont le début de vie est géré en contexte hospitalier contemporain.