La campus card est morte, vive la nouvelle campus card

Votre campus card UNIL repose sur une technologie qui a fait son temps. Elle va donc être remplacée par une nouvelle carte basée sur une solution plus évolutive, standard et répandue.

Les campus card ont 20 ans

Les premières campus card, neutres et sans images, sont apparues à l’UNIL pour sécuriser certains laboratoires au début des années 2000. Rapidement, les entrées de quelques bâtiments en ont également été équipées.

La campus card comme nous la connaissons aujourd’hui est arrivée en 2004, simultanément dans plusieurs universités suisses, dont l’UNIL. Cette carte pouvait être utilisée pour l’identification, les accès mais également pour les paiements. Elle fut distribuée à tous les membres de la communauté universitaire.

L’utilisation de la campus card pour le contrôle d’accès a pris une autre dimension lors de la construction de Géopolis en 2012. C’est le premier bâtiment de l’UNIL pour lequel l’ensemble des portes ont été équipées d’un système compatible avec la campus card, en plus des clés.

Une campus card peut donner accès à de nombreux services, pour l’instant l’UNIL a déployé les suivants:

  • Le contrôle d’accès aux portes qui permet à la majorité de la communauté universitaire d’accéder à son bâtiment, bureau, laboratoire, etc.
  • Le paiement de certains services sur le campus par l’intermédiaire d’un porte-monnaie électronique.
  • L’identification de son/sa propriétaire, ce qui lui permet l’accès à de nombreux services tels que la location de véhicule ou de vélo, l’impression sur PrintUNIL, le prêt à la bibliothèque ou à des rabais.

Nous comptons environ 20’000 campus card actives en circulation.

Services actuellement accessibles par l’intermédiaire de la campus card

Un projet pour assurer le développement de la campus card à long terme

Une grande quantité de matériel intégré dans les bâtiments et permettant de contrôler les accès par l’intermédiaire de la campus card arrive en fin de vie. Un investissement important devait être fait pour le renouveler. Profitant de l’occasion, une réflexion plus large sur le devenir de la campus card a été entamée. En résumé, il est apparu que la campus card était désormais essentielle et que son utilisation devait être développée.

Bien que la technologie utilisée (Legic) permette théoriquement tout type de développements, ces derniers sont compliqués par le fait que cette technologie est propriétaire. L’alternative est l’emploi d’une technologie pour laquelle on trouve des développements en open source, bien documentés, utilisables et modifiables par tous. Les solutions faisant appel à l’open source bénéficient du fait que de nombreuses personnes contribuent généralement gratuitement à leur développement.

Il a donc été décidé de migrer vers de nouvelles cartes basées sur MiFare, une technologie dotée d’un intéressant écosystème open source. Voici les avantages que l’on attend de cette nouvelle technologie:

  • Une meilleure collaboration avec l’EPFL, le CHUV, le Vortex et le futur campus santé qui va s’implanter près de l’autoroute. Ces entités utilisent ou utiliseront également des cartes basées sur la technologie MiFare, ce qui permet techniquement d’envisager des projets communs basés sur les campus card des différentes institutions.
  • Une facilité d’intégration de la campus card dans nos développements internes grâce au code open source, et donc l’intégration de nouvelles fonctionnalités à la campus card.
  • Le coût opérationnel sera plus facilement maîtrisable grâce à la concurrence sur le marché, ainsi le coût des cartes en sera diminué.
Toutes les générations de campus card rassemblées de la plus ancienne (en bas à droite) jusqu’à celle qui sera distribuée dès 2022 (en haut à droite)

Les nouveaux étudiants et étudiantes reçoivent la nouvelle campus card pour la rentrée de septembre 2021

Les premiers bénéficiaires de la nouvelle carte sont les nouveaux étudiants et étudiantes arrivés à l’UNIL au semestre d’automne 2021, qui n’auront pas besoin de la changer par la suite. Cette introduction précoce a été possible car aucun contrôle d’accès n’est lié à ces cartes.

…puis la majorité des personnes de la communauté UNIL qui utilisent la campus card comme clé attendra début 2022, et il faudra conserver l’ancienne durant une courte période…

Toutes les personnes utilisant leur carte pour accéder à différents locaux doivent avoir reçu leur carte avant que l’infrastructure des bâtiments ne soient migrée sur la nouvelle technologie. En d’autres termes, la nouvelle campus card ne fonctionnera comme clé que quand les infrastructures d’un bâtiment seront migrées sur la nouvelle technologie, et l’ancienne carte ne fonctionnera plus exactement à ce moment. Il faudra donc que la distribution des nouvelles cartes soit parfaitement coordonnée avec la mise à jour des bâtiments. Cela concerne environ 12’000 personnes, qui devront avoir reçu et validé leur carte avant que la migration des bâtiments ne soit effectuée. Toute personne n’ayant pas validé sa carte, ou qui ne l’aurait pas sur elle lors de la migration d’un bâtiment, ne pourra plus accéder aux locaux auxquels elle avait accès.

Cette étape cruciale est prévue dans les premiers mois de 2022.

Durant une courte période, entre la validation de la carte par l’utilisateur et la migration des bâtiments, l’ancienne carte restera valable pour les accès tandis que la nouvelle sera utilisée pour les autres services. Il faudra donc impérativement garder et utiliser les deux cartes durant cette courte période.

A noter que tous les équipements liés aux bâtiments et qui ne permettent pas la lecture des nouvelles cartes auront été changés avant ce changement. Cette étape durera plusieurs mois.

…et finalement les dernières campus card qui ne sont pas utilisées comme clé seront changées durant l’année 2022

Les personnes n’ayant pas débuté comme étudiant ou étudiante en 2021 et n’utilisant pas la campus card comme clé peuvent continuer à utiliser l’ancienne sans aucun problème. Toutefois, leur carte sera également changée courant 2022 afin qu’elles puissent aussi bénéficier à terme des avantages de cette nouvelle carte.

Au final, un changement technique touchant pratiquement toute la communauté universitaire

L’UNIL change la technologie de sa campus card pour avoir un outil plus performant et plus flexible pour l’avenir.

Pour toutes les personnes qui ont une campus card, ce changement n’apportera pas de changement fonctionnel immédiat, mais ce processus demande à chacun et à chacune de prêter attention aux différentes communications qu’il/elle va recevoir pour que cette migration se passe en douceur. Tout le monde sera informé de quand et comment valider sa carte, quand et pourquoi utiliser la nouvelle carte, et de tout autre information pertinente.

Le succès de cette migration dépendra donc des services de l’UNIL, qui devront mettre à jour les systèmes et communiquer une information claire, et des détenteurs et détentrices de campus card, qui devront suivre les instructions reçues.

Illustration: © Visual Generation | Dreamstime.com