Thème: Parcours de vie

Comme chaque année, l’objectif des Mystères est de proposer au visiteur une opportunité de se plonger dans le monde de la recherche au travers d’une thématique choisie.

Lors de votre venue aux Mystères, en observant la manière dont celle-ci peut être abordée dans différentes disciplines, vous pourrez expérimenter la richesse et la diversité des nombreux domaines d’études présents à l’UNIL. Sur proposition du Centre d’études LIVES, l’édition des Mystères 2022 aura pour thème les parcours de vie.

En savoir plus

Les champs de recherche de la littérature, la biologie, l’économie ou encore la chimie semblent bien éloignés. Pourtant, la thématique des parcours de vie est présente dans chacun d’eux, selon un angle propre à la discipline. La volonté des Mystères est de montrer la complémentarité de ces approches au travers de divers ateliers. En se glissant dans la peau d’un chimiste, d’une historienne, d’une biologiste ou d’un écrivain, vous aurez l’occasion de réfléchir aux facteurs impactant les parcours de vie mais également à la manière dont ceux-ci se comprennent et se racontent.

Vous serez par exemple amenés à réfléchir au regard d’un individu sur sa propre vie et sur celles des autres. La littérature comme le cinéma mettent en scène des personnages, réels ou fictifs, des héros ou des personnes ordinaires. Vous réfléchirez aux modes de représentations et à la manière dont, par le biais de parcours individuels, il est possible de raconter une société ou une époque.

En visitant les Mystères vous pourrez vous immerger dans une période lointaine pour aller à la rencontre d’individus surprenants. Vous vous mettrez ainsi tour à tour dans la peau d’un étudiant à Paris au Moyen-Âge, puis dans celle de votre propre grand-mère ou encore d’un bébé apprenant à se servir d’une cuillère. En suivant le chemin d’un détenu sortant de prison et devant faire face à de multiples difficultés, vous observerez comment la société dans laquelle évolue l’individu impacte son parcours. Vous rencontrerez des grandes figures de la philosophie et méditerez avec Platon sur le propre de la condition humaine. Vous deviendrez le héros et l’héroïne de votre propre parcours et réfléchirez à la manière dont se construisent les choix et aux impacts de ceux-ci.

Plus largement, l‘étude des parcours de vie permet de réfléchir au développement d’une espèce. Vous enfilerez votre blouse pour comprendre comment les formes de vies les plus variées se développent et quelle est l’importance du contexte sur leur évolution. Ainsi, vous observerez la manière dont un singe apprend au cours de sa vie, découvrirez le cycle de la mouche drosophile et suivrez les étapes de vie d’une chouette. En apprenant à utiliser les microscopes des scientifiques, vous irez à la rencontre de formes de vies inattendues. Vous réfléchirez également à des questions farfelues comme ce qui vous différencie de la banane avec laquelle vous partagez pourtant 25% de vos gènes. Vous étudierez le parcours de vie d’une graine et observerez l’évolution d’une IA (intelligence artificielle)

Ainsi, au cours de votre venue, vous serez confrontés à une multitude de questions :

  • Comment se constituent nos choix et quelles en sont les conséquences?
  • Comment se construisent les parcours de vie?
  • Comment se racontent-ils?
  • Quels sont les facteurs impactant le développement d’un individu et quelle est l’importance du contexte sur l’évolution d’une espèce?

Il s’agit finalement plus d’interrogations que de réponses, mais n’est-ce pas finalement le moteur de la recherche?

Thème 2019 : Les émotions

Le paradigme occidental ancien opposait la raison – immunisée contre toute interférence émotionnelle – et les émotions – avec l’irrationalité qui était censée les caractériser. La vision contemporaine est beaucoup plus intégrative. Elle met les émotions et les sentiments en relation étroite avec les actions que nous souhaitons ou devons accomplir, mais aussi avec la connaissance des situations dans lesquelles nous sommes engagés. Les émotions recouvrent ainsi une dimension à la fois pragmatique et cognitive.

Les émotions interrogent les limites du social et de l’individuel, du public et du privé et se trouvent au croisement de la biographie, des structures sociales et de l’histoire des sociétés, en se situant tant au centre des phénomènes de coopération et d’entraide, que des conflits.

Thème 2018 : Vivre ensemble

En 2018, le thème des Mystères s’intitulait « Vivre ensemble ». Vous me direz que vivre ensemble – avec vos copains, vos voisins ou votre famille – c’est une évidence. Mais vivre bien, avec tout ce qui participe au même monde que le vôtre, c’est nettement moins évident. Eh bien, c’est justement cette complexité qui nous intéresse à l’Université de Lausanne.

Plus de trente ateliers ont abordé ce sujet sous différents aspects. Parce que vivre ensemble, ce n’est pas uniquement travailler avec un camarade ou gérer votre petit frère qui pleure (pour une raison nulle, évidemment…). C’est aussi vivre avec des microbes qui logent dans votre corps, avec tous les animaux, petits et grands, qui nous entourent, ou encore réussir à communiquer avec des générations et des cultures qui ne sont pas les vôtres. Tout un programme !

Thème 2017 : La mémoire

Les chercheuses et les chercheurs de l’UNIL proposeront aux visiteurs de découvrir les nombreuses facettes de la mémoire, qu’elle soit souvenirs ou archives, matérielle ou immatérielle, organique ou informatique, culturelle ou institutionnelle, individuelle ou collective.

Une quête originale faisait parcourir les animations des Mystères à la recherche de la mémoire perdue des poètes Homère et Ovide. Aux participants retrouver les paroles oubliées de ces deux grandes sources de la culture, et de leur rendre (ou de les rendre à) la mémoire… Fourmis, jeux de rôles, microscopes et plein d’autres ateliers palpitants, ludiques et pertinents figuraient également au programme de ces Mystères 2017.

De plus lors de cette édition, les visiteurs ont eu tout le loisir de visiter l’Anthropole, édifice emblématique de l’UNIL, célèbre pour sa conception strictement géométrique en «X » et ses œuvres d’art.

Thème 2016 : La ville

Au fil des animations proposées, les chercheurs de l’UNIL ont invité le public à réfléchir aux multiples aspects de la vie urbaine et à prendre en considération les réalités de la ville à travers le temps et l’espace, dans ses grandes lignes et dans les moindres détails.

Lisant l’urbanité à travers le prisme des approches académiques, des points de vue et des disciplines universitaires, les chercheurs se sont donné pour mission de partager de manière ludique leurs objets de réflexion et de recherche. Le public jeune et moins jeune a ainsi pu déambuler sur le site de Dorigny de bâtiment en bâtiment, de salle en salle, passant par les jardins et les sous-sols, visitant serres, amphithéâtres et laboratoires et découvrant de nombreux jeux, défis, récits, histoires, énigmes offerts à sa sagacité.

Thème 2015 : La durabilité

Les chercheurs en sciences humaines et en sciences de la vie se proposent d’évoquer la question de la durabilité – dans la perspective d’un avenir ouvert, sans catastrophisme – en explorant divers aspects des relations entre l’être humain et son environnement. Ils aideront les élèves à prendre en considération une pluralité de représentations du monde, issues de formes de cultures variées, pour esquisser les enjeux du vivre-ensemble sous l’angle de la durabilité.

Thème 2014 : T’es qui toi ? L’aventure intérieure

L’être humain, une vraie terre d’aventure… Cette année, les Mystères de l’UNIL vous emmènent à la découverte de ses multiples horizons. Qu’est ce qu’un être humain ? Sur quoi repose l’identité individuelle ? Comment se définit un groupe ?

Les chercheurs de l’UNIL proposeront divers itinéraires pour explorer les frontières entre le visible et l’invisible, le dedans et le dehors, l’ici et l’ailleurs, l’identité et l’altérité. 

Ils proposeront aux visiteurs de vivre une « aventure intérieure » et de s’interroger sur l’être humain : de quoi est-il composé ? Où se situe la limite entre la sphère privée et publique ? Quels sont les moteurs de nos décisions ?

Thème 2013 : Le pire meilleur des mondes

Les chercheurs en sciences humaines et en sciences de la vie proposeront aux visiteurs de s’interroger sur les mondes parfaits et sur les modèles de sociétés idéales dont a toujours rêvé l’humanité, avec parfois des conséquences imprévisibles, sources de chaos.

L’objectif étant de s’interroger de manière ludique sur l’utopie et son revers, la dystopie. Les décors des Mystères étaient liés à un paquebot imaginaire, baptisé « Titania » qui évoquait des scenarios de monde idéal ou de leur éventuelle dérive vers la dystopie.

Thème 2012 : Le sport

Les jeux olympiques constituent la thématique de cette année, en préambule à ceux de Londres. Les scientifiques de l’UNIL montreront aux visiteurs qu’au-delà de la seule performance physique, le sport illustre de nombreux aspects de notre société et comporte de gros enjeux dans des domaines aussi variés que l’économie, le tourisme, la santé ou encore les nouvelles technologies.

Thème 2011 : L’économie

Cette année, les chercheurs de l’UNIL animeront des ateliers touchant au thème de l’économie, en écho au centenaire de la faculté des HEC. Ils présenteront l’économie sous toutes ses formes, du troc à la carte de crédit en passant par la coopération chez les fourmis ou la compétition sur les places financières.

Les visiteurs ont par exemple pu découvrir comment identifier de faux billets, comment les fourmis s’organisent, etc.

Thème 2010 : La Suisse autrement

Cette année, les Mystères de l’UNIL se proposent de raconter la Suisse autrement. L’histoire, la sociologie, les sciences du vivant, les sciences de la terre et d’autres disciplines encore inciteront les visiteurs à se questionner sur la Suisse d’aujourd’hui et de demain en apportant leur éclairage respectif sur l’identité et les évolutions de notre pays.

La concentration est de mise pour tester le cor des Alpes, pour interviewer un parent dans un exercice d’histoire orale, pour décider si on sauverait plutôt les banques, le chocolat ou les montres, si ces trois «institutions» étaient gravement menacées. Et comment qualifier la vie en Suisse en choisissant entre foudouxmou ou relou ? Et dans le registre du «trop», trop critiquée, trop solitaire, trop tranquille ou trop petite, la Suisse ? Avec la possibilité de comparer ensuite ses résultats avec ceux de la majorité des visiteurs. Littérature aussi au programme, films et photos, drapeaux, maquettes et cartes en tous genres, plantes et vaches, de quoi explorer les mythes et réalités helvétiques.

L’audace est également sollicitée pour goûter à la fondue froide réalisée sous nos yeux par le cuisinier Carlo Crisci. On fait la queue, on hésite, on réclame des explications au grand chef qui les donne volontiers, ajoutant au passage son grain de sel humoristique.

Thème 2009 : Les sciences criminelles

Cette année, les Mystères de l’UNIL sont placés sous le thème des sciences criminelles pour commémorer le centième anniversaire de l’Ecole des Sciences criminelles, fondée en 1909 par le Professeur Rudolf Archibald Reiss. La reconstitution d’une scène de crime sera la clé de voûte d’une enquête que les visiteurs mèneront avec le soutien de scientifiques issus de toutes les facultés de l’UNIL. De plus, des visites de laboratoires et autres animations permettront de valoriser des pans de la recherche qui n’auraient pas trouvé leur place dans le cadre de l’énigme.

Thème 2008 : L’Antiquité

La troisième édition sera axée sur le thème de l’Antiquité et sur ses liens avec la société économique moderne.

A cette occasion les enfants pourront revêtir comme Indiana Jones l’habit d’explorateur en participant à de véritables fouilles archéologiques à rebondissements ou pourront participer à une grande énigme retraçant les étapes de l’Ulysse à travers la méditerranée.

Thème 2007 : Années 60

Dans la peau d’un espion des 60’s : se mettre dans la peau d’un espion en mission, chargé de résoudre une énigme digne des plus sombres enquêtes de Black et Mortimer. En visitant 7 stands thématiques, le visiteur se trouvera confronté à des sectes étranges, à un bureau de vote très original ou à des jeux de rôles qui vont étonner enfants et parents…

Thème 2006 : L’énigme du Chevalier de la Sorge

Une tombe décorée d’une épée de chevalier mise à nu par des inconnus. Un coffret rempli de fioles mystérieuses et de parchemins du Moyen Age. Des textes inachevés. Autant d’indices mystérieux qui plantent le décor d’un grand jeu de piste policier. L’énigme du Chevalier de la Sorge est l’attraction principale.

La police scientifique et le Moyen Age sont donc les deux axes forts de cette première édition.

Fil rouge

Le récit

Sur une terre dépourvue de toute civilisation, quelques tribus survivent de chasse et de cueillette sans se préoccuper de hier, ni se soucier de demain.

Un jour, les tribus rencontrent des poètes errants, les Rhapsodes, qui leur apprennent que le temps de la mémoire est sur le point d’arriver. En effet le moment de la Grande Épiphanie est arrivé! Une fois tous les mille ans, les portes de l’antre du Gardien s’ouvrent et les tribus peuvent lui demander les secrets du passé. Mais le Gardien est peu loquace… il devra être convaincu pour livrer ses connaissances oubliées. Et tenant le grand livre du savoir, le Gardien met au défi les conteurs.

Selon les poètes, il faut que les tribus reconstruisent leur histoire, celle d’un de leur glorieux ancêtre disparu, afin de prouver que cela aurait pu se passer autrement. Ceci permettra de persuader le Gardien de leur livrer les pièces manquantes du récit de ce monde, afin de ressusciter le Progrès et repartir avec ce savoir.

En effet, toujours selon les rhapsodes, le Gardien refusera de livrer ses secrets si on ne lui rappelle pas la grandeur des êtres du passé.

Cependant, bien que les visiteurs puissent facilement trouver des morceaux de savoir à échanger auprès de savants aux connaissances oubliées, ils devront les partager avec les rhapsodes afin de forger l’histoire de leur héros ou héroïne.

Rôle des visiteurs

Une fois passé l’accueil, les visiteurs – regroupés par classe ou par famille/amis – jouent le rôle d’une tribu nomade parcourant les vastes plaines d’un monde où la nature domine.

Leur objectif? persuader le Gardien, grand sage, de parler.

Les tribus peuvent compter sur de fantasques alliés; les Rhapsodes. Ces poètes errants aux visages grotesques arpentent les Mystères et proposent leur aide aux visiteurs. En échange de fragments d’histoire, recueillis auprès des ateliers, ils pourront reconstituer le parcours de vie d’un glorieux héros de la tribu, ancêtre mythique aux pouvoirs quasi-divins.

Le Gardien, face à ces multiples récits, ne pourra qu’être charmé et acceptera d’ouvrir son grimoire! Enfin…. c’est ce que pensent les Rhapsodes.

Partez en quête, chères tribus! Prouvez, par la résurgence de votre passé, que vous êtes capable de l’utiliser pour construire un nouveau futur! À moins que vous ne décidiez, après avoir levé le voile sur ce que cachent les temps anciens, de vous tracer une nouvelle voie.

Le final

Déterrez le glorieux passé de votre héros d’antan et revivez le moment clé de son passé.

Lors d’un conte massivement multi-joueurs, en musique et en voix, réécrivez votre mythe en faisant mieux – ou pire – que votre ancêtre. Après avoir glané le récit de vie du premier de votre tribu, héros mythique oublié, il faut à présent confronter le Gardien, détenteur de secrets des temps anciens, et le persuader de vous les révéler!

Participez à la confrontation finale qui se déroulera à l’Amphipôle. Pour être sûre d’avoir votre place réservez cette activité lors de votre inscription!