Formation profs du secondaire II / Quels sols fertiles pour demain?

« Quels sols fertiles pour demain ? »

Atelier-formation multidisciplinaire pour les enseignants du secondaire II

Le sol est est un important enjeu de durabilité. Pour aborder les multiples facettes de cette question, nous vous proposons de plonger au coeur d’une fosse creusée dans la forêt de Dorigny, véritable expérience sensorielle, pour découvrir comment analyser un sol, et dialoguer avec deux chercheurs de l’UNIL. Une rencontre qui permettra de se questionner les enjeux de la fertilité des sols et notre rapport à la nature.

Mercredi 25 septembre 2019, 14h00-16h30 / réservé aux enseignants secondaire II / L’éprouvette / gratuit / inscription obligatoire / S’inscrire à l’atelier

En lien avec les nouveaux atelier de L’éprouvette, « Quels sols fertiles pour demain ? » , pour le secondaire II et « Quels trésors enfouis sous nos pieds? », pour le secondaire I et le primaire. Activités conçues en collaboration avec des chercheurs passionnés de la Faculté des géosciences et de l’environnement, UNIL .

…………………………………………………………………………………………………………………………………….

Programme
introduction au laboratoire
visite de la fosse pédologique en compagnie des chercheurs
conférence/discussion interdisciplinaire avec:
 Prof Eric Verrecchia professeur en biogéosciences a? l’Institut des dynamiques de la surface terrestre (IDYST), Faculté des géosciences et de l’environnement (FGSE)
et
Dr Nathalie Diaz, Faculté des géosciences et de l’environnement (FGSE), Royal Halloway, University of London

Introduction à l’intervention Prof. Verrecchia et Dre Diaz
Après une introduction sur le sol et son écosystème au travers en particulier de ses cycles biogéochimiques, on s’intéressera aux enjeux actuels de préservation et de durabilité de la ressource « sol ». On montrera que le concept de permaculture pourrait mener vers davantage de résilience pédologique et donc de la durabilité, en ré-introduisant l’humain dans l’écosystème et en refermant les cycles biogéochimiques (via le compostage par exemple) grâce à l’utilisation des chaînes matérielles et énergétiques à des échelles locales.

 Prof Christian Arnsperger, professeur en durabilité et anthropologie économique au sein de l’Institut de géographie et durabilité (IGD) de la FGSE.

Résumé de l’intervention:
On s’interrogera essentiellement sur notre humanité « hors sol », sur le manque d’« humilité » qui accompagne notre désir de nous débarrasser des sols et des ancrages physico-chimiques, et sur le nécessaire retour de l’« humain » à l’« humus » – retour vers une réalité profonde de l’existence. Les sols nous interrogent comme humains. On proposera donc un parcours anthropologique de ce que les sols peuvent signifier aujourd’hui pour notre quête de sens : Comment retrouver le sens ancestral des cycles de la Nature ? Comment retrouver un ancrage dans le sol et dans le « sale » ? Comment, d’une certaine façon, redevenir indigènes tout en étant modernes ?