Le sexe c’est dégoûtant

Quand :
31 janvier 2020 – 8 février 2020 Jour entier
2020-01-31T00:00:00+01:00
2020-02-09T00:00:00+01:00
CRÉATION
Du 31 janvier au 8 février, Matthias Urban présente « Le sexe c’est dégoûtant »
Réserver

Horaires

ma 19h / me 20h / je 19h /
ve 20h / sa 18h / di 17h
Durée 1h30

Distribution

Texte
Antoine Jaccoud
Mise en scène
Matthias Urban
Assisté de
Maria Da Silva

Avec
Shin Iglesias
Antonio Troilo
Isabelle Caillat
Roberto Molo
Matthias Urban

Collaboration artistique
Alexandra Thys
Musique
Christoph König
Scénographie
Fanny Courvoisier

Par
la CGT compagnie générale de théâtre

Production

CGT compagnie générale de théâtre
Avec le soutien du Fonds culturel de la Société Suisse des Auteurs (SSA)

Autour du spectacle

Lecture de Antoine Jaccoud, jeudi 23 janvier à 19 h.

Images et sons

© Hodler Ferdinand, Die Nacht, 1889 – 1890, Kunstmuseum Bern

Présentation

Quand le pilates commence à lasser, que la perspective du marathon de Lausanne, ou même de New York, s’estompe mollement à l’horizon et que les week-end au chalet deviennent mortifères. Quand même les séries Netflix suscitent une manière d’indifférence, que le Guide du Routard tombe des mains, que les dégustations de vins produits en biodynamie dégagent une sorte de fadeur. Quand le couple a tout essayé – les livres, les randonnées, le dialogue – mais peine à sortir d’une crise que le thérapeute voit, lui, comme une opportunité. Quand le monde, enfin, n’apporte que des mauvaises nouvelles et que l’espèce se met à craindre son extinction… Alors, il reste l’échangisme.

Biographies

Antoine Jaccoud est né en 1957 à Lausanne où il vit. D’abord sociologue, puis journaliste à L’Hebdo, il se forme à l’écriture dramatique auprès du metteur en scène polonais Krzysztof Kie?lowski et du scénariste d’origine tchèque Frank Daniel. Il écrit pour le cinéma (Home, L’enfant d’en haut, Bouboule, Miséricorde), le théâtre (Je suis le mari de Lolo, Désalpe) et la radio. Au théâtre, il a été de 1996 à 2005 le dramaturge du Théâtre en Flammes de Denis Maillefer, qui crée plusieurs de ses textes. Il enseigne à l’Institut littéraire suisse depuis 2006 et fait partie du collectif Bern ist überall, groupe d’auteurs phare de la «slam poetry» actuelle, récipiendaire du Prix de Littérature de la ville de Berne en 2011, et du Prix Gottfried Keller 2013.
Publications principales :
Je suis le mari de, Éditions Humus, 2002;
En attendant la grippe aviaire et autres pièces, Bernard Campiche Editeur, 2006;
Désalpe Livret + CD, Éditions G d’encre, 2011;
Adelboden, Éditions Humus, 2014;
Country, Éditions d’autre part, 2016;
Adieu aux bêtes, Éditions d’autre part, 2017

Né en 1974, Matthias Urban est auteur, comédien et metteur en scène. Habitué des plateaux de Suisse romande, il a réalisé une dizaine de mise en scène, et a bénéficié d’une bourse de compagnonnage de l’état de Vaud en 2012, ainsi que d’une résidence artistique à la Grange de Dorigny-UNIL pendant trois saisons théâtrales durant lesquelles il a signé une adaptation de 1984 d’après George Orwell. Il y a créé également Vernissage, de Vaclav Havel. En 2016, il monte La Comédie des erreurs de William Shakespeare au TKM. La pièce est jouée plus de cinquante fois en Suisse romande.
En 2018, il écrit et monte Petits matins, une création originale pour trois acteurs. La pièce est jouée au CPO en février 2018. En octobre 2018, il monte L’Hiver 4 chiens mordent mes pieds et mes mains, de Philippe Dorin, pièce jeune public jouée une trentaine de fois en Suisse romande.
En 2018, il reçoit le prix vaudois du Théâtre par la Fondation vaudoise pour la culture.
En parallèle à son activité théâtrale, Matthias Urban tient une chronique humoristique sur Espace 2. Matthias Urban a également publié Mort au café Romand, recueil de nouvelles édité chez RomPol. Il a signé également plusieurs scénario de courts-métrages.

Billetterie
(tarifs: plein 20 CHF / réduit 15 CHF / étudiant 10 CHF)

Pour les groupes de plus de 10 personnes, merci de nous appeler au 021 692 21 27 et de ne pas passer par le formulaire.

Nom

Prénom

Email

Téléphone

Date

Nombre de places

Carte de réduction ?
nonoui

Merci d'indiquer le nombre pour chaque carte

Votre message (facultatif)