À propos de l’image

À propos de l’image

La photographie

Une de nos succursales

Illustration sur fiche cartonnée, 18 cm x 12 cm, extraite d’une publication publiée au début des années 1930 par les coopérateurs de « La Laborieuse » (Troyes, France) après l’inauguration de nouveaux entrepôts en périphérie de Troyes, à Saint-Julien-les-Villas, le 1er novembre 1932. La photographie est titrée « Une de nos succursales ».




Intérieur

Une autre photographie titrée « Intérieur » permet de se faire une idée de la disposition du magasin et des produits en vente ; on y retrouve les deux femmes et l’homme – les parents et leur fille ? – visibles au premier plan de « Une de nos succursales ».

La publication livre également des informations sur l’histoire de la coopérative, sur les nouveaux locaux, sur les locaux déjà existants (salle du conseil, bibliothèque, ateliers, chaufferie, moulin…), sur d’autres succursales. À noter : au moins deux ouvrages de Charles Gide (La Coopération ; Les Sociétés coopératives de consommation) sont présents dans la « bibliothèque démocratique et populaire », riche de 8000 volumes.

« La Laborieuse »

Cette « Société coopérative civile et anonyme de consommation à personnel et apport social variables » est fondée à Troyes le 26 mai 1886 par des ouvriers membres de la Chambre syndicale de la métallurgie. En août 1886 elle compte 185 sociétaires. Le premier magasin est ouvert au centre-ville de Troyes. À l’origine on n’y trouve que peu de marchandises : « quelques billes de savon, un fût d’huile, un peu de café et une barrique de vin posée sur deux tréteaux ».

La coopérative se développe ensuite. En 1898, elle compte plus de 2000 membres. En 1907, elle joue un rôle central dans l’organisation à Troyes du 6e congrès national de la Bourse des coopératives socialistes. Elle ouvre les premières de ses 26 succursales : des magasins de répartition d’alimentation puis des magasins spécialisés (tissus, quincaillerie, chaussures, boulangerie, laboratoire de charcuterie).

En 1928, 7 000 familles adhérentes bénéficient de cette coopérative qui revendique une solidarité effective, une gestion démocratique et la liberté de conscience. « Un pour tous, tous pour un. »

En 1935 « La Laborieuse », qui connaît des difficultés malgré l’ouverture de ses nouveaux entrepôts sur Saint Julien des Villas, se transforme en coopérative régionale.

Pour en savoir plus

  • Le blog (http://troyes-en-champagne.blogspot.com) ; l’image, qui fait partie de la collection de Daniel Chérouvrier, s’y trouve.
  • La Vie en Champagne, 61, janvier-mars 2010, « Regards sur la mutualité ».
  • Helen Harden Chenut, Fabric of Gender : Working-Class Culture un Third Republic France, University Park, PA, The Pennsylvania State University Press, 2005.

Thomas Bouchet et Daniel Chérouvrier