L’échantillonnage scientifique

L’objectif

L’objectif est d’estimer la densité des colonies d’une façon standardisée entre différents milieux et régions du canton de Vaud.

Cette méthode a l’avantage de produire des résultats comparables entre sites d’échantillonnage (milieux, régions) car l’effort de collecte y a été identique. Il permet également d’envisager une autre campagne de collecte dans quelques années et de pouvoir là aussi comparer les résultats: s’il y a des différences, c’est bien que quelque chose a changé sur le terrain (et non pas que le collecteur travaillait différemment).

Le protocole

Les sites
44 sites, chacun de 1 km2, ont été sélectionnés. Leur composition en milieux est représentative de la diversité des habitats observés sur tout le canton de Vaud.

La collecte
Dans chaque zone de 1 km2, les biologistes ont suivi le protocole suivant:

  • sur 25 sites: recherche de colonies de fourmis dans le sol (trous), sous les cailloux, sur les arbres ou dans le bois tombé au sol; mesure de la température du sol; estimation de la couverture végétale.
  • sur un parcours fixe qui traverse les différents milieux: comptage des dômes et inspection des tas de bois/souches (trait noir sur la figure ci-dessous).
Dans chaque zone de 1 km2, 25 sites ont été prospectés dans divers milieux (p.ex. marais, forêt, milieu ouvert (autre), lisière, zone construite…)

Les résultats

La campagne d’échantillonnage scientifique a permis de collecter plus 1450 échantillons pour 53 espèces.

Sur chacun des 25 sites, les biologistes recherchaient les colonies de fourmis dans le sol aux emplacements marqués par les drapeaux.