Les espèces vaudoises

En Suisse

Il existe environ 140 espèces de fourmis en Suisse, ce qui représente 1% des espèces connues au monde. C’est notablement plus que les mammifères suisses et leurs 96 espèces!

Les plus petites mesurent 1.5 mm, ce sont les ouvrières de Solenopsis fugax. Les plus grandes sont les reines de Camponotus herculeanus et C. ligniperda qui atteignent presque 2 cm de long.

Les fourmis font partie de l’ordre des Hyménoptères, comme les abeilles, les bourdons et les guêpes. Elles constituent la famille des Formicidés qui regroupent toutes les fourmis. En Suisse, il y a quatre sous-familles, qui se distinguent par leur morphologie:

– Les Myrmicinés sont les plus diversifiées, avec environ 70 espèces. Elles se reconnaissent à la présence de deux petits segments qui séparent le thorax de l’abdomen, donnant à la fourmi une allure plus allongée. Elles possèdent un aiguillon.

– Les Formicinés sont le deuxième groupe le plus diversifié en Suisse, avec une soixantaine d’espèces. Elles n’ont pas d’aiguillon et le pétiole qui sépare le thorax de l’abdomen a la forme d’une « écaille » dressée.

– Les Dolichodérinés ressemblent beaucoup aux Formicinés, et sont représentées par 6 espèces en Suisse.

– Les Ponérinés sont les moins diversifiées, avec seulement 4 espèces, toutes petites et très discrètes. Elles possèdent un aiguillon et un pétiole épais.

Dans le canton de Vaud

Grâce à la diversité de son territoire, entre chaîne jurassienne, plateau et Alpes, le canton de Vaud offre des milieux favorables à un grand nombre d’espèces de fourmis. Et il est probable qu’une proportion importante des espèces qu’on a recensées en Suisse se retrouve dans le canton.

Si on prend la liste des espèces suisses et que l’on en enlève les espèces méridionales (qui se trouvent au sud des Alpes), les espèces très rares (dont certaines n’ont été observées qu’une fois) et les espèces disparues, il reste entre 80 et 100 espèces qu’on peut envisager de trouver dans le canton de Vaud.

… mais tout cela ne reste que des suppositions avant d’être allé vraiment voir, et c’est l’objectif du recensement participatif que propose Opération Fourmis!