Les collections scientifiques

Des archives de la vie

Dans le domaine de la biologie, les collections de musées d’histoire naturelle constituent le témoin de la diversité du monde vivant. Elles conservent notamment des individus de référence pour toutes les espèces végétales et animales décrites.

Chaque spécimen dans une collection scientifique est accompagné d’informations sur le collecteur, le lieu et la date de sa collecte, données indispensables pour assurer sa valeur scientifique (en savoir plus sur la mise en collection). Ce sont des archives de la vie.

Des données publiques

Les données des collections muséales suisses sont intégrées à des bases de données et transmises au centre suisse de cartographie de la faune (info fauna), institution qui centralise et diffuse les observations faunistiques – ou, pour les plantes, au centre national de données et d’informations sur la flore de Suisse (info flora). Quant aux spécimens conservés dans les collections, ils restent à disposition des chercheurs de Suisse et du monde entier pour être étudiés dans les années ou décennies à venir.

Comprendre et protéger la biodiversité

La mise en commun des nombreuses données et portant souvent sur de longues périodes permet d’aborder de nombreuses questions fondamentales pour la compréhension et la protection de notre patrimoine naturel:

  • élaborer des cartes de distribution et mieux connaître les habitats occupés par chaque espèce
  • évaluer la rareté ou l’abondance des espèces
  • évaluer la qualité et l’importance des habitats
  • modéliser l’impact de l’homme ou les changements environnementaux
  • suivre l’apparition éventuelle d’espèces invasives
  • étudier l’apparition et l’évolution des êtres vivants

Le déchiffrement de ce trésor d’informations au moyen de nouvelles méthodes recèle des possibilités aujourd’hui encore inconnues.

Découvrez deux collections emblématiques du Musée cantonal de zoologie de Lausanne, celles de Kutter et de Forel.