Le BFSH2, actuel Anthropole, est le deuxième bâtiment des facultés des sciences humaines. Il se situe à l’extrémité nord-est du Campus de Dorigny, dans le quartier des sciences humaines. Erigé par les architectes Mario Bevilacqua, Jacques Dumas et Jean-Luc Thibaud entre janvier 1984 et octobre 1987, ce bâtiment monumental est le dernier édifice à être construit sur le site de Dorigny selon le plan directeur de 1965. Actuellement, il accueille les facultés de théologie et de sciences des religions, lettres, sciences sociales et politiques, géosciences et environnement.

Le but premier de cet édifice est de faire cohabiter harmonieusement plusieurs facultés. Afin d’atteindre cet objectif, les architectes conçoivent le programme de l’édifice à l’image de celui d’une ville dans laquelle chaque faculté a sa maison avec ses appartements propres.

Pour réaliser le plan du BFSH2, les trois architectes s’inspirent d’un modèle américain, le dortoir universitaire Erdman Hall (Bryn Mawr, Pennsylvanie, USA) conçu en 1965 par l’architecte moderniste Louis Kahn. Ils adoptent donc un système en losanges juxtaposés qui offre l’avantage non seulement de créer un éclairage optimal grâce aux puits de lumière et à la multiplication des façades, mais aussi de générer de grands espaces ouverts et de créer des points de vue multiples.

Cette conception strictement géométrique en « X » successifs traduit le désir de créer une architecture formelle et fonctionnaliste dans laquelle les espaces externes et internes sont clairement définis et où les facultés sont intelligemment distribuées. Pour faciliter la tâche aux utilisateurs, les concepteurs ont d’ailleurs opté pour l’utilisation de codes de couleurs spécifiques à chaque faculté et de panneaux indicateurs à l’intérieur du bâtiment pour guider les utilisateurs. Malgré toute cette organisation, les nouveaux usagers se perdent souvent dans les couloirs interminables de ce labyrinthe géant où s’alternent passerelles et escaliers asymétriques et dans lequel circule une importante masse d’étudiants.

Pour faire face au problème de surpopulation à l’Anthropole, un nouveau bâtiment accueillera la Faculté des géosciences et de l’environnement ainsi que la Faculté des sciences sociales et politiques à partir de la rentrée de 2012. Baptisé Géopolis, le premier édifice du quartier de la Mouline est construit par les architectes Robin Kirschke et Marc Werren.

Maya Birke Von Graevenitz
Etudiante
Section d’histoire de l’art – Faculté des lettres


Se croiser, s’éviter

Télécharger le film:MP4,WebM,Ogg

Il paraît que les gens se perdent toujours dans les locaux de l’Anthropole. Une belle excuse pour ne pas se croiser…
Durée : 1,5 min.

 

Retour à la visite >

Retour au sommaire >


Sources

EMPD accordant un crédit pour la construction du bâtiment de la deuxième étape des facultés des sciences humaines de l’Université de Lausanne-Dorigny, n°142, Automne 1983.

Inauguration à Dorigny: bâtiment central, bâtiment du rectorat et de l’administration centrale, bâtiment de biologie et ferme de Dorigny: le 7 septembre 1983, Lausanne : Payot: Libr. de l’Université, 1985.

Inauguration du second bâtiment des facultés des sciences humaines, BFSH 2: le 9 septembre 1987, Lausanne : Payot, 1988.

Rapport de la Commission d’étude pour le développement de l’Université de Lausanne, [Lausanne : s.n.], 1965.

Interview de Jacques Dumas par Françoise Ménétrey, « Un volume à tailler » in la Gazette de Lausanne, Spécial Construction, l’architecture, 9 septembre 1987.

LAYAZ, Michel, L’Université de Lausanne à Dorigny, Berne: Société d’histoire de l’art en Suisse, 1991.

OULEVAY, Joanna, « Seconde peau pour l’usine Leu », in L’Auditoire, journal des étudiants de Lausanne, n° 189, mars 2009.