Economie – Quel modèle économique pour la transition écologique?

Jean-Marie Brandt, Dr ès sciences économiques et en théologie, ancien directeur général de banque et chef du fisc vaudois

Jamais l’humanité n’a disposé d’autant de moyens pour se libérer des contraintes terrestres: connaissance («big data»), accessibilité (numérisation), réseautage (Net), ingénierie financière (GAFAM, BTX), technologie (intelligence artificielle). L’homme semble avoir conquis sa liberté par l’abondance économique. Or, ce pacte fondateur de la société moderne est aujourd’hui remis en question par le changement climatique et la perte de la biodiversité.

Dessinant le cadre environnemental des idées politiques modernes, nous dresserons un bilan des exigences humaines face aux ressources terrestres. Nous réinterpréterons les balises prémonitoires des crises de 1929, 2008 et 2020. Nous relierons l’économie à l’écologie. Enfin, nous ouvrirons la perspective d’une écologie globale.

Ce cours d’économie mettra en scène des pratiques polémiques, comme la fiscalité écologique, la création d’un marché carbone ou la «subtile création du marché de l’eau», pour reprendre les termes de Jean-Marie Vigoureux dans son ouvrage «Eau, un élément vital, un trésor menacé» Quanto, 2019.

Datesvendredis 18, 25 mars, 1er et 8 avril 2022
Heuresde 8h45 à 10h15
LieuCentre aux Alizés, ruelle Vautier 5
Prix125 fr. (150 fr. non-adhérent) pour 4 séances, supports de cours inclus