Romantisme d’Hier et d’Aujourd’hui

Civiliste à Connaissance 3 de janvier à juin 2019, Lucas Jemelin participe à certaines activités du programmer dans le cadre de ses tâches d’information et d’accompagnement des seniors. Il en retire une chronique, fruit de ses pensées et de ses réflexions autour des sujets traités.

Histoire de l’art – Les merveilles du 19e siècle

Lausanne – Mardis du 12 février au 30 avril 2019 – Cours de René Armellino, Dr en histoire de l’art

La salle est aujourd’hui doucement obscurcie, pour laisser la place aux œuvres étudiées à l’écran. De nombreux tableaux sont présentés. Certains sont analysés en profondeurs, et chaque personnage de l’œuvre est replacé dans le contexte historique et culturel auquel il appartient. D’autres peintures sont seulement brièvement décrites à travers les symboles qu’elles véhiculent ou les atmosphères qu’elles dégagent. Cet ensemble offre ainsi des points de comparaison nécessaires à une appréhension transversale d’un courant artistique.

Suite à la théorie, les participants sont invités à donner leur opinion, leurs impressions et ressentis des œuvres. Ce personnage qui tourne le dos au spectateur engage-t-il à porter le regard dans sa direction ou instaure-t-il une forme de distance entre l’observateur et le tableau? Si la mort est représentée par l’eau chez Friedrich, que la glace vous inspire-t-elle? Il est possible pour chacun d’exposer son regard actuel sur le contexte artistique de l’époque.

Exaltation des sentiments, immersion dans une nature plus forte que l’Homme. Les thèmes du Romantisme nous sont peut-être plus contemporains que je ne le pensais. On recherche des émotions folles à travers des sports extrêmes, une escalade d’El Capitan dans le Yosemite, un saut en parachute depuis la stratosphère, dans des drogues ou les nuits de jeu à Las Vegas. Et je reste bouche bée devant les inondations qui se multiplient, les feux de forêt innarêtables ou les séismes destructeurs.

Si l’art contemporain n’est évidemment pas comparable à celui du 19e siècle, notre société dépeint également une recherche de sens dans son attirance pour les activités singulières. Face à de nouveaux défis climatiques, en outre, un monde qui souhaiterait tout contrôler constate de plus en plus souvent son impuissance, autrefois si belle, aujourd’hui si effrayante.

Lucas Jemelin