Le support de Windows 7 à l’UNIL, c’est fini!

par François Bavaud, coordinateur de support, Ci-UNIL

Microsoft abandonnera le support gratuit du bien-aimé Windows 7 le 14 janvier 2020. Votre ordinateur fonctionnera toujours, mais ne sera plus mis à jour et ne pourra plus installer les derniers logiciels.

© Ernest Akayeu | Dreamstime.com

«?Fin de support?», ça veut dire quoi??

L’arrêt du support sur votre machine par Microsoft a plusieurs implications, notamment?:

  1. Microsoft n’assumera plus la correction des bogues?qui pourraient entraver le bon fonctionnement de votre ordinateur. Néanmoins, après plus de 10 ans d’existence, les problèmes majeurs ont déjà été réglés.
  2. Le support technique proposé par Microsoft ne sera plus disponible pour Windows 7. Cela n’empêchera pas le help desk ou tout autre service informatique de pouvoir vous aider en cas de problème. La solution proposée sera souvent la migration à Windows 10.
  3. Les développeurs d’application abandonneront progressivement la création et le maintien de leurs logiciels pour cet OS. L’impact ne sera pas immédiat, mais vous prendrez le risque de ne pas pouvoir installer les dernières versions de vos programmes préférés.
  4. Microsoft ne proposera plus de mise à jour de sécurité. Malgré le fait que ce système d’exploitation existe depuis de nombreuses années, il n’est pas à l’abri de failles qui pourraient compromettre la sécurité de vos données. Selon Netmarketshare.com, Windows 7 a encore 38 % de part de marché. Ce qui en fait le 2e système le plus utilisé derrière Windows 10?! Il est donc très intéressant pour les méchants hackers d’exploiter ces failles non corrigées.

L’incertitude liée aux mises à jour de sécurité et maintien des logiciels nous pousse à vous conseiller à considérer une des solutions proposées ci-dessous.

J’utilise encore Windows 7 sur mon ordinateur à l’inventaire UNIL?: que faire??

Votre ordinateur doit être mis à jour vers Windows 10 ou, s’il est trop ancien, il doit être remplacé. Contactez le help desk ou votre correspondant informatique pour organiser la transition.

Pour les machines qui ne peuvent pas être mises à jour ou remplacées, comme dans certains laboratoires, le Centre informatique pourra vous proposer la solution la plus adaptée à votre situation (l’objectif est d’éviter qu’une machine vulnérable ne devienne un nid à malwares).

J’utilise encore Windows 7 sur mon ordinateur privé?: que faire??

1. Installer Windows 10
La solution la plus évidente est d’installer la version la plus récente du système de Microsoft. L’interface a été modernisée, mais le fonctionnement est quasi identique à celui de Windows 7. Vous ne serez donc pas dépaysés.

Avant de vous lancer, il est tout de même nécessaire de vérifier que votre ordinateur est compatible. Pour ce faire, vous pouvez consulter le site du fabricant. La majorité des grandes marques publie des listes de compatibilité, souvent difficiles à déchiffrer.

Pour pouvoir installer la nouvelle version de Windows, il vous faut aussi une licence valide. En tant que membre de l’UNIL, vous avez accès à une clef gratuite si vous êtes étudiant ou pour la modique somme de 15 CHF si vous êtes collaborateur. Une fois la clef obtenue, vous pourrez effectuer la mise à jour vers Windows 10 en utilisant l’utilitaire mis à disposition par Microsoft.

Nous vous rappelons qu’il est fortement recommandé d’effectuer une sauvegarde de toutes vos données avant une mise à jour majeure. En cas de doute ou de problème, n’hésitez pas à contacter le help desk de l’Université de Lausanne.

2. Ne rien faire
Si votre ordinateur est en fin de vie et que vous comptez le remplacer prochainement, vous pouvez envisager de ne pas mettre à jour le système. Les premiers mois qui suivent l’arrêt du support ne devraient pas affecter votre confort, néanmoins il faut être conscient des risques de cette option.

3. Installer Linux
C’est la solution la plus cavalière à réserver aux aventuriers bidouilleurs avides de découvrir un nouveau monde et qui n’ont pas peur d’arpenter le Net pour trouver comment installer le scanner de leur imprimante jet d’encre. Si vous hésitiez depuis longtemps à utiliser Linux ou si votre ordinateur n’est pas compatible avec Windows 10, c’est peut-être l’occasion de vous lancer?!

Oubliez les légendes qui parlent de systèmes austères et compliqués. Depuis de nombreuses années, les systèmes Linux sont élégants et simples d’utilisation. Vous aurez sans doute besoin d’un temps d’adaptation, mais ce n’est pas plus compliqué que de passer de Windows à macOS.

Pour les anciens utilisateurs de Windows, nous conseillons Linux Mint ou Ubuntu. Ils font partie des distributions Linux les plus utilisées et ont une interface proche de celle des systèmes de Microsoft.

Cependant, Linux a un défaut?: vous ne pourrez pas utiliser certaines applications. Oubliez ArcGIS et SPSS, ça ne fonctionnera pas. Pas d’inquiétude, il existe des alternatives à presque toutes les applications Windows. Connaissez-vous QGis et PSPP?? Ce sont les mêmes logiciels, mais gratuit et open source. Le site alternativeto vous permet de trouver ces applications. Par contre vous travaillerez sans filet : le help desk de l’UNIL ne supporte que Windows et macOS pour les usages bureautiques, LINUX étant supporté côté serveurs.

4. Payer l’extension de mise à jour de sécurité
Microsoft propose une extension de mise à jour corrigeant uniquement les failles de sécurité. Ça ne concerne que la version Professionnel de Windows 7 et ça vous coûtera 50 $ la 1re année, 100 $ la 2e année et 200 $ la 3e année. À ce prix, autant investir dans un nouvel ordinateur.

Conclusion

Malgré la nature définitive de cette décision de Microsoft, de nombreuses alternatives existent qui, si prises dans les temps, ne devraient pas trop affecter votre travail ou votre porte-monnaie.

Windows 10 devrait être en fin de vie en 2025, on se retrouve donc dans 5 ans et on recommence.

Liens utiles