Accueil

HEC Lausanne, en collaboration avec d’autres institutions académiques et partenaires régionaux, a créé en 2017 un projet de recherche orienté pratique sous le nom de Bank Innovation Competence Center (BAICC), centré sur les nouvelles technologies financières et leur impact sur les modèles d’affaires et opérationnels bancaires.

La création du projet BAICC s’inscrit dans un environnement économique très incertain, renforcé par la crise sanitaire actuelle, qui adresse de multiples défis aux banques. Après la disparition d’avantages concurrentiels essentiels comme le secret bancaire ou de sources de revenus importantes comme les rétrocessions, les banques privées cherchent des solutions à leurs problèmes de croissance et de profitabilité. Actuellement dans une situation plus confortable, les banques de détail se posent la question de savoir comment se préparer à l’arrivée en Suisse des géants du net et des technologies digitales qui bousculent la vente au détail aux Etats-Unis.

Dans ce contexte, les objectifs du projet BAICC sont les suivants :

  • Permettre aux décideurs bancaires d’évaluer les opportunités et menaces véhiculées par les technologies digitales, notamment en ce qui concerne leur maturité et leur impact sur les modèles d’affaires et opérationnels des banques.
  • Elaborer les modèles, méthodes et outils nécessaires au repositionnement stratégique et à l’augmentation de l’efficacité et de l’efficience des établissements bancaires.
  • Offrir une plate-forme d’échange et d’expérimentation par rapport aux technologies digitales et leur intégration dans la stratégie et les opérations des banques.

Afin de réaliser ces objectifs, le projet BAICC effectue les activités suivantes (pour plus de détails, voir les onglets en question):

  • La recherche appliquée impliquant des représentants de la pratique
  • La formation (Executive Education)