«Il faut repenser les formations pour un monde différent, celui de 2040»

Au sein de HEC Lausanne, Isabelle Chappuis et Gabriele Rizzo sont les cofondateurs du Swiss Center for Positive Futures. Ce centre de recherche et de design dessine les visages futuristes du monde du travail. Une vision prospective sur les changements à venir pour mieux s’y préparer dès maintenant.

C’est une rencontre improbable. Isabelle Chappuis, économiste et alors directrice de la formation continue de la Faculté des hautes études commerciales (HEC) de l’Université de Lausanne, avait peu de chances de croiser la route de Gabriele Rizzo, astrophysicien romain et ex-conseiller du ministre de la Défense italien. En 2019 pourtant, ils mettent en commun leurs compétences et décident de créer le Swiss Center for Positive Futures. Ce centre de recherche et de design vise à décrire notre futur environnement de travail et à identifier l’émergence de nouveaux métiers et l’évolution des fonctions dans les décennies à venir pour s’y préparer dès maintenant.

Lire la suite sur le Portail ALUMNIL