plan_fixe_1

Un projet pour le XXIe siècle

La vie culturelle, sociale et politique de la Suisse romande au travers de la collection de films de Plans-Fixes de 1977 à aujourd’hui

La Suisse romande existe-t-elle dans le concert helvétique du XXe siècle? Quel fut le poids de ses philosophes, de ses artistes – romanciers et poètes, peintres, musiciens ou acteurs – dans les changements culturels, les ruptures esthétiques du temps? Comment concevait-on il y a cinquante ans l’action syndicale ou politique? Comment s’organisait alors l’aide sociale aux plus défavorisés? Comment vivait-on dans une famille pauvre des montagnes jurassiennes? Comment les sourds-muets en sont-ils venus à s’organiser pour défendre leurs intérêts? Comment un maître d’école voyait-il son rôle dans les années cinquante?

Voici quelques-unes des multiples interrogations passionnantes auxquelles un projet auquel l’Université de Lausanne est associée a l’ambition d’apporter des éléments de réponses. Un projet pour mieux connaître notre passé récent, un projet pour les générations à venir, un projet pour le XXIe siècle…

plan_fixe_2

La collection de films Plans-Fixes et la Section d’histoire et esthétique du cinéma

Ce projet est mené en collaboration par la Section d’histoire et esthétique du cinéma, la Section d’histoire, le Centre de recherches sur les lettres romandes de l’UNIL et l’association Plans-Fixes réunies dans l’association Une mémoire suisse romande. Il vise l’indexation de toute la collection des films Plans-Fixes et s’inscrit dans une démarche de valorisation des sources audiovisuelles en vue de la recherche et l’enseignement académiques. L’enjeu représenté par ces sources encore souvent négligées est d’intégrer celles-ci non seulement à une histoire des médias mais à une histoire du contemporain. L’archive orale, sur des supports audio comme vidéo, représente une ressource précieuse pour autant qu’on la soumette à une méthodologie rigoureuse. De par la variété des personnes mises en scène et l’apport d’une indexation, la série Plans-Fixes représente une documentation de première main pour une histoire sociale, politique et culturelle de la Suisse romande.

La collection de films Plans-Fixes et la Section d’histoire

La mise en valeur de la collection Plans-Fixes s’inscrit dans l’un des pôles de compétence de la Section d’histoire, à savoir la valorisation des sources audiovisuelles dans la recherche et l’enseignement académique. Parmi les chantiers développés au cours de ces dernières années, on peut citer le projet d’exposition de l’oeuvre photographique de Hans Steiner, les séminaires réalisés sur l’histoire de la radio et de la télévision en Suisse romande et Suisse italienne, la participation aux projets d’histoire de la Société suisse de radiodiffusion et télévision en Suisse et à l’Histoire de la radio-télévision en Suisse italienne.

Plus globalement, l’enjeu représenté par ces sources encore souvent négligées est d’intégrer celles-ci non seulement à une histoire des médias mais à une histoire du contemporain. Sans oublier l’archive orale qui, sur des supports audio comme vidéo, représente une ressource précieuse pour autant qu’on la soumette à une méthodologie rigoureuse. De par la variété des personnes mises en scène, l’apport d’une indexation rigoureuse, la série Plans-Fixes représente une documentation de première main pour une histoire sociale, politique et culturelle de la Suisse romande.

La collection de films Plans-Fixes et le Centre de recherches sur les lettres romandes

La collection Plans fixes comprend un grand nombre de films consacrés à des écrivains majeurs de Suisse romande, ainsi qu’à des acteurs du monde du livre et de la culture dont la présence a parfois été très importante dans le champ littéraire. Ces documents constituent des sources particulièrement précieuses pour cerner, à travers des témoignages rétrospectifs, non seulement des trajectoires artistiques individuelles, mais aussi des éléments historiques et sociaux révélateurs de la spécificité de la condition et du statut d’écrivain dans nos régions. En outre, cette part audiovisuelle vient souvent accompagner, voire compléter, des archives plus « classiques », celles-là mêmes auxquelles le Centre de recherches sur les lettres romandes recourt pour ses études et ses publications. D’où l’intérêt que revêt pour le CRLR l’indexation systématique d’un corpus qui nourrira à coup sûr ses recherches dans les années à venir, et qui pourra également être servir d’appui pour l’enseignement de la littérature romande à la Faculté des lettres.

plan_fixe_3

300 heures de témoignages…

Les films Plans-Fixes, c’est, en 2007, plus de trente ans de portraits filmés à travers toute la Suisse romande – au total, près de 250 personnalités marquantes interviewées à ce jour, quelque 300 heures de pellicule 16 mm couvrant près d’un siècle de vie culturelle, sociale et politique de ce coin de pays. Tous les grands changements du XXe siècle s’y reflètent ; les aventures artistiques, les luttes sociales, le développement associatif et économique et bien d’autres aspects de notre société en mouvement y sont évoqués par les acteurs eux-mêmes de ce siècle romand.

Cet ensemble inestimable mérite non seulement d’être projeté aussi souvent que possible, mais de voir aussi l’intégralité de son contenu analysée et mise à disposition sous une forme facilement accessible. D’où le projet d’indexer cette collection de films en vue de constituer une banque de données thématique, permettant de recouper sur de très nombreux thèmes tous ces témoignages provenant d’horizons différents, de tous les cantons romands et de diverses époques. De quoi être utile non seulement aux chercheurs et à nombre d’institutions publiques et privées, mais aussi à des citoyens et des citoyennes intéressés par l’évolution de notre société. Ce projet, né en 2008, trouva son aboutissement en 2012.

Un instrument pour mieux faire connaître la Suisse romande

Le but de cette indexation détaillée du contenu de chaque film Plans-Fixes est de permettre la mise en relation de toutes les informations qu’ils contiennent. Cette banque de données (image et parole) sur la vie culturelle et socio-politique suisse romande sera à disposition des écoles, des étudiants, des historiens, des historiens de l’art, des journalistes, des archivistes, des professionnels de la communication et du public en général. Elle constituera un passionnant outil, très vivant, de connaissance de la Suisse romande.

Un monument de mémoire orale mis en valeur grâce à l’appui de l’UNIL et de l’EPFL

Ce travail de longue haleine s’est étendu sur quatre ans, il se poursuit au fur et à mesure de la sortie de nouveaux films Plans-Fixes. Il s’inscrit dans la convergence avec plusieurs autres projets d’histoire orale et de collecte de témoignages audiovisuels relatifs au siècle écoulé: par exemple, la banque de données Archimob sur la période de la Seconde Guerre mondiale, le projet Humem sur l’implication de la Suisse et de ses citoyens dans le travail humanitaire international (en cours d’exécution), le projet Cinémémoire.ch, une histoire orale du cinéma suisse et les projets Vox et Cinévox de Memoriav…

Les initiateurs de la présente association sont l’expression même de cette convergence puisqu’ils proviennent non seulement de l’Association Plans-Fixes, mais des milieux de sauvegarde du patrimoine et de l’Université de Lausanne. Le fait que les responsables de trois chaires universitaires – Histoire, Histoire du cinéma et Littérature romande – s’associent au présent projet illustre bien cette confluence d’intérêts. A cela s’ajoute le fait que l’EPFL a offert les services du SAVE (Service audiovisuel) pour l’opération de numérisation des films de la collection.

Accéder au site Plan-Fixes

plan_fixe_homesite_300_150

Accéder à la base de données Plans-Fixes

pla_fixe_base_300_150

Les commentaires sont fermés.