jo87_10

Deux lutteurs aux prises

Dans des décors aimablement prêtés par le Grand-Théâtre de Genève et sur fond de lac, les lutteurs, préalablement enduits d’huile d’olive, s’affrontent. Pour être désigné vainqueur, il faut faire toucher terre à l’adversaire et lui plaquer les deux épaules sur le sol. A gauche, Luc Vittoz, à droite Thierry Luginbühl.

jo87_11

Le dos musclé d’un lutteur néo-antique

Le but visé par cette discipline était de déséquilibrer l’adversaire. Le programme des épreuves athlétiques comprenait plusieurs types de corps à corps, dont la boxe, la lutte et le pancrace, sorte de catch. Les combats étaient dirigés par des arbitres munis de badines, qui servaient à frapper les athlètes pris en flagrant délit d’incorrection.

Commentaires: Anne Bielman et Pierre Ducrey
Photographies 1987 © UNIL / Archives

Les commentaires sont fermés.