Le fonds

Le fonds photographique de l’écrivain vaudois Gustave Roud (1897-1976), conservé par le Département des manuscrits de la Bibliothèque cantonale et universitaire de Lausanne (BCU), est composé de plus de 10’000 images, il a été très peu exploité jusqu’à présent. Indissociable de l’œuvre poétique de Roud, son œuvre photographique contient des richesses méconnues dans le domaine de l’histoire quotidienne du Canton de Vaud entre 1915 et 1970 : Travaux des champs et vie rurale du plateau vaudois; paysages du Jorat et de la Broye. Les grands acteurs culturels du 20ème siècle romand (René Auberjonois, Georges Borgeaud, Maurice Chappaz, Jacques Chessex, Philippe Jaccottet, C.F. Ramuz, Steven-Pal Robert) sont également présents.

D’un point de vue de l’histoire des techniques photographiques, Gustave Roud, attaché à l’esthétique du procédé, utilisa tous les types de supports et méthodes disponibles à son époque. Il utilisa même les méthodes qui ont eu une courte durée de vie comme celles tirées de la trichromie (duxochromes de 1929) et le procédé à réseaux Finlay. Il s’adonna aussi à la stéréoscopie. Jusqu’en 1936, il utilisa les procédés à plaques. Ensuite, il se tourna vers les films Agfacolor et Kodakcolor. A la fin de sa vie, il utilisa les films standards: Ilford et Agfa pour le noir et blanc, Kodakcolor pour la couleur.

roud_1

Le projet

Le projet, soutenu par Memoriav, conservation/restauration et numérisation du fonds Gustave Roud, a été entrepris en vue de faciliter la mise en valeur et son utilisation dans le cadre de l’enseignement et de la recherche.

Ces travaux ont été réalisés entre 2008 et 2010 par l’Institut Suisse de la Conservation de la Photographie à Neuchâtel ISCP.

roud_2

Les commentaires sont fermés.