Laboratoire de sociologie (LABSO)

Les images sont au cœur de la culture médiatique, mais aussi au centre du travail des chercheurs en sciences sociales, confrontés à une multiplication des représentations visuelles des mondes sociaux enquêtés. Un groupe de chercheurs, membres de l’Institut des sciences sociales de l’Université de Lausanne, propose de réfléchir à la place de ces univers visuels dans les interrogations et les méthodes des sciences sociales.

De l’analyse socio-historique des images jusqu’à la photo-documentation des terrains d’enquête, en passant par l’usage de photographies comme support d’entretien, les travaux explorent la grande variété des formes d’intégration des « données visuelles » dans les pratiques de recherche en sciences sociales.

La question de la place des images en sciences sociales est notamment abordée par une offre d’enseignements, répartie entre l’Université de Lausanne et l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne, dans les domaines suivants : « Sociologie de l’image », « Cultures visuelles », « Histoire sociale des médias » et « Culture médiatique ».

Cette offre d’enseignements propose en particulier d’initier les étudiant-e-s aux réflexions méthodologiques et aux principaux travaux en sociologie de l’image et en « sociologie visuelle », sous-discipline fondée sur l’usage des images comme outils de recherche. Des lectures, des exemples d’usage des images dans les travaux classiques en sciences sociales, ainsi que des initiations pratiques aux méthodes visuelles viennent fournir aux participant-e-s une connaissance de base sur les pratiques et les méthodes disponibles pour les chercheurs dans ce domaine.

Certains travaux et les réflexions des étudiant-e-s sont disponibles sous forme de billets publiés sur la plateforme d’enseignement en ligne. Chaque texte est une matière vivante amenée à être complétée, commentée, corrigée au fil de l’apprentissage : www.unil.ch/sociologievisuelle

Equipe

Gianni Haver est professeur de sociologie de l’image et d’histoire sociale des médias à l’Université de Lausanne. Depuis 2008 il s’occupe également de la filière Médias au Collège des humanités de l’EPFL. Il s’intéresse particulièrement aux productions médiatiques sur une période qui va du milieu du 19ème siècle à nos jours. Il a fondé et dirige la collection « Médias et histoire » aux éditions Antipodes. Il a récemment publié Les médias en Suisse (LeP, Lausanne, 2012).

Michaël Meyer est premier assistant à l’Institut des sciences sociales de l’Université de Lausanne. Il est également chargé de cours en analyse médiatique à l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL). Ses travaux s’inscrivent à la croisée de la sociologie des médias et des méthodes de la sociologie visuelle. Il a récemment publié un Précis de photographie à l’usage des sociologues (avec S. Maresca, PUR, 2013).

Les commentaires sont fermés.