Vers une production audiovisuelle écologique ?

« Pourquoi le cinéma et la télévision ont besoin de réalisateurs sensibles à l’environnement ? ». Si les films peuvent se faire la tribune des questions écologiques, le réalisateur Steve Smith rappelle, dans un article du Huffington Post, que l’industrie audiovisuelle est elle-même une grande consommatrice de carbone et productrice de déchets. Il en appelle à une transition écologique, non seulement respectueuse de l’environnement, mais aussi génératrice d’économies dans les budgets des films.

Créé en 2011, le BAFTA Albert Consortium encourage l’industrie audiovisuelle à des pratiques environnementales en proposant divers outils, ressources et formations. Des méthodes de production plus responsables se développent vers un recyclage systématique des matériaux utilisés (pour les décors notamment) et vers une utilisation de nouvelles énergies (l’électricité verte) afin de réduire les émissions de CO2.

 

Lire l’article dans le Huffington Post

Ecouter le réalisateur Pierre Schoeller « Le cinéma, précurseur des questions écologiques »

 

23e Geneva International Film Festival

Après 22 éditions, le festival genevois « Tous écrans » change de nom et devient le Geneva International Film Festival (GIFF). L’édition 2017, qui se déroulera du 3 au 11 novembre, bénéficie désormais du soutien financier, longtemps refusé, de l’Office fédéral de la culture.

«Il était jugé impur, car en plus des réalisateurs de cinéma, il distinguait des créateurs de productions télévisuelles et digitales. Les temps ont changé et le conseiller fédéral Alain Berset viendra inaugurer le GIFF » explique le réalisateur et président du comité, Raymond Vouillamoz.

Le festival adopte donc un nom plus vendeur à l’international et étend l’appellation « film » à de nombreux genres audiovisuels.


 

Lire l’article dans La Tribune de Genève

Lire l’article sur RTS Culture

Consulter le programme du festival

 

 

Ouverture du Zurich Film Festival

Le 13ème Zurich Film Festival (ZFF), fondé en 2005, s’est ouvert ce jeudi 28 septembre. En plus de ses trois compétitions internationales, le ZFF propose plusieurs sections hors compétition : « Special screenings », « Border lines » ou encore « Nouveaux horizons ». Le festival met particulièrement en valeur la création cinématographique autrichienne, allemande et suisse et s’est ouvert l’année dernière au monde de la recherche scientifique. L’association Eye on Science s’associe en effet pour la deuxième fois au Zurich Film Festival et offre une sélection de films scientifiques et de conférences, prolongée cette année par une exposition.

 

Lire la page de la SSR

Découvrir la page de Eye on Science

The Art of Television : un documentaire consacré aux réalisateurs de séries

La série documentaire The Art of Television donne la parole, en six épisodes, aux réalisateurs de séries américaines. Charlotte Blum et Vincent Gonon ont rencontré six de ces réalisateurs et réalisatrices et reviennent sur leurs différents parcours ainsi que sur les spécificités du métier à la télévision américaine d’aujourd’hui.

Alan Poul, réalisateur de Rome, Six Feet Under et The Newsroom affirme que : « Ces quinze dernières années, la télévision a changé. Il y a une plus grande liberté artistique qui permet aux réalisateurs de s’exprimer, de créer une oeuvre personnelle et unique. Nous sommes dans un âge d’or pour les réalisateurs de séries. »

 

 

Lire l’article du Monde

Voir un extrait de la série documentaire

Quand la télévision fait son cinéma

 

« Quand la télévision fait son cinéma: Jean-Jacques Lagrange au Festival du cinéma documentaire de Nyon », par Roxane Gray, janvier 2017.

Le Festival du cinéma documentaire de Nyon, aujourd’hui Visions du Réel, rend hommage, pour sa 15e édition en octobre 1983, au réalisateur de télévision Jean-Jacques Lagrange. Une rétrospective est organisée à cette occasion et revient sur les interactions entre cinéma et télévision suisses par le prisme du parcours professionnel du réalisateur.

Lire la suite sur ce site.