Histoire du son et documents sonores

Le 24 novembre 2017 se tiendra à Berne le 9ème Colloque annuel d’infoclio.ch, intitulé « Histoire du son et ressources sonores ». Cette journée offre, dans un premier temps, une introduction aux divers aspects de l’histoire du son. Ensuite, elle présente des projets numériques qui donnent accès aux résultats de recherche ou aux enregistrements sonores de façon particulièrement innovante. Enfin, elle se penche sur les ressources sonores en tant qu’objet et sur la question de savoir comment la restauration, l’archivage, la numérisation et la diffusion de ces ressources permettent de les rendre utiles et intéressantes pour la recherche.

Extrait:

« La «Sound History» est dans toutes les oreilles. Mais comment explorer un paysage sonore ? Que sont les cultures auditives ? Quelle relation le bruit entretient-il avec la modernité ? Dans une première partie, des chercheuses et des chercheurs introduisent le domaine de l’histoire du son sur la base de recherches actuelles.

Seront ensuite présentés des projets qui font un usage particulièrement innovant du numérique pour faire connaître des résultats de recherche ou des enregistrements sonores. En se fondant sur les exemples d’un journal open access, d’une base de données sonores, d’une reconstitution auditive et d’une archive en ligne, on verra comment les technologies numériques s’accordent aux spécificités du monde acoustique. »

 

Le programme complet est disponible en ligne.

Les inscriptions en ligne sont ouvertes.

 

Les Suisses délaissent la TV pour les médias en ligne

L’édition du Courrier du 23 octobre dernier relayait les résultats d’une récente étude qui indique que plus de 40% des utilisateurs des médias s’informent principalement sur les sites d’actualités ou via les médias sociaux.

« En Suisse, plus de 40% des utilisateurs des médias s’informent principalement sur les sites d’actualités (32%) ou via les médias sociaux (9%). Cette «plateformisation» met le journalisme professionnel sous pression.

Pour les utilisateurs âgés de 18 à 24 ans, les médias sociaux (24%) sont après les sites d’actualités (34%) la 2e plus importante source de nouvelles, indique l’étude Annales 2017 sur la qualité des médias de l’institut fög. La télévision est le canal préféré de seulement 14% du plus jeune groupe d’utilisateurs, alors qu’elle constitue la source d’informations la plus utilisée par les groupes d’âge plus avancés. »

Lire l’article.

Archives audiovisuelles et réseaux sociaux

Par Marie Sandoz, octobre 2017.

Les Archives de la Radio Télévision Suisse (RTS) sont plus visibles que jamais grâce à leur usage efficace des réseaux sociaux. L’ère du digital ouvre en effet un vaste éventail de possibilités aux documentalistes de l’audiovisuel public.

Rencontre avec les archivistes Soazig Vaucher et Vincent Sériot.

Lire l’article sur ce site.

 

La RTS bientôt sur le campus de Lausanne

Pascal Crittin, directeur de la Radio Télévision Suisse (RTS), a consacré une interview au dernier Uniscope, magazine du campus de l’Université de Lausanne. Il y est notamment question de médias numériques, des rôles fondamentaux de l’audiovisuel public, de la notion de trans-média et du déménagement de la RTS sur le campus lausannois à l’horizon 2021. A cet égard, Pascal Crittin mentionne de possibles collaborations futures avec notre projet de recherche.

 

Pascal Crittin par F. Imhof, copyright UNIL.

Extrait:

Uniscope: « Qu’attendez-vous du déménagement de la RTS à Dorigny ? »

Pascal Crittin: « Nous en attendons une intensification de nos relations déjà nombreuses avec les hautes écoles. (…). »

Uniscope: « Un exemple de collaboration future ? »

Pascal Crittin: « Il y a des compétences en matière d’histoire audiovisuelle et cinématographique à la Faculté des lettres. J’en parlais récemment avec les professeurs Alain Boillat et François Vallotton. Ce dernier dirige un projet FNS sur l’histoire des télévisions en Suisse qui peut s’appuyer sur nos archives numérisées et les exploiter. C’est un exemple parmi d’autres. Nous avançons dans la construction, avec les universités du Triangle Azur et l’EPFL, d’une alliance pour l’innovation des médias. Nous allons créer un Centre médias qui veut réunir les approches des sciences humaines et sociales, des humanités digitales et des ingénieurs pour stimuler l’innovation dans e domaine des médias, et aussi créer et diffuser des contenus en imaginant de nouveaux formats médiatiques, scientifiques et même des manières inédites d’accompagner l’enseignement. »

 

Histoire et numérique avec Martin Grandjean

L’émission radiophonique Tribu de la RTS invitait vendredi dernier l’historien de l’Université de Lausanne, Martin Grandjean. Egalement porte-parole de lʹassociation francophone des humanités numériques Humanistica, le jeune chercheur a discuté l’importance du numérique et de ses nouveaux outils pour les sciences sociales, et plus particulièrement pour l’exercice de l’histoire.

Source: Martingrandjean.ch

 

 

Ecouter l’émission de Tribu du 8 septembre.

Visiter le site web de Martin Grandjean « Digital Humanities, Data Visualization, Network analysis »

 

 

La révolution invisible à l’IFA de Berlin

L’Internationale Funkausstellung (IFA) de Berlin, foire internationale d’électronique grand public, s’est déroulée du 1er au 6 septembre et a accueilli près de 1490 exposants venus de 48 pays. A l’origine « Grosse Deutsche Funkausstellung », la foire accueille à ses débuts en 1924 les démonstrations de radio puis de télévision quatre ans plus tard. L’édition IFA 1995 est considérée comme le premier salon multimédia et s’ouvre progressivement à l’électronique grand public, aux télécommunications et aux technologies de l’information.

Des images télévisuelles en majesté, des drones silencieux ou encore un vidéo-projecteur d’images en haute-définition constituent les technologies présentées cette année. Pas de véritable révolution mais de légères évolutions dans un marché concurrentiel offrant peu de place aux nouveautés. Le marché des téléviseurs mise désormais sur l’esthétisme, l’accompagnement sonore et la définition des images.

 

Lire l’historique de la foire sur le site officiel de Berlin

Lire l’article des Echos

 

Zoom sur la revue numérique Ina Global

Depuis sa création en 1975, l’Institut national de l’audiovisuel (Ina) a développé ses pôles de compétences en termes de formation, d’enseignement et de recherche. En 2010 est lancée InaGlobal.fr, revue en ligne, bilingue et gratuite consacrée aux industries créatives et aux médias. Près de 400 journalistes et chercheurs de toutes nationalités publient des contenus sur une diversité de sujets : télévision, cinéma, radio, musique, édition, presse, numérique, jeu vidéo, télécommunications, technologies, communication et publicité.

Les approches adoptées sont elles aussi multiples : articles, notes de lectures, statistiques, dossiers, chronologies et cartes sont proposés afin de répondre aux objectifs d’Ina Global : « Décloisonner les connaissances, s’ouvrir à la mondialisation et aux pays émergents, et produire une information de qualité pour un vaste public de professionnels, de chercheurs, d’étudiants et, au-delà, de citoyens attentifs aux évolutions de la communication et des industries créatives à l’âge d’Internet ».

En complément de la web revue a été lancée en 2014 la revue papier trimestrielle davantage tournée vers l’analyse et le décryptage.

 

Lire la présentation d’Ina Global

Découvrir les offres et services de l’Ina

Lire l’article sur le lancement de la revue dans l’Humanité

 

Collaboration renouvelée entre la SSR et l’OSE

La SSR et l’Organisation des Suisses de l’étranger (OSE), fondation helvétique qui représente les intérêts des Suissesses et des Suisses à l’étranger, ont renouvelé, le 18 août dernier, leur accord de collaboration dans un objectif commun d’information du public international sur les actualités du pays. Le service international de la SSR, SWI swissinfo.ch, livre en effet, depuis plus de dix ans, « une vue d’ensemble spécifique sur la Suisse ainsi que le point de vue de la Suisse sur divers événements et développements internationaux ».

Ce nouvel accord renforce la coopération entre la SSR et l’OSE qui se veut plus étroite : une collaboration éditoriale régulière entre SWI et l’organe officiel de l’OSE, la Revue Suisse, des opérations communes et une promotion croisée de leurs offres respectives.

 

Lire le communiqué de presse de la SSR

Regarder la vidéo « Behind the scenes » de SWI

 

« Aux quatre coins de la révolution médiatique », Médialogues

L’émission radiophonique Médialogues de la RTS consacre cet été une série de sujets à la révolution médiatique à l’ère du numérique. Huit correspondants apportent leurs éclairages sur les évolutions en termes de diffusion d’informations et de contenus médiatiques dans différentes régions du monde : en France, en Espagne et en Allemagne mais également aux Etats-Unis, au Brésil et en Chine. Une émission qui fait le point sur les paysages médiatiques de ces différents pays tout en questionnant les propositions éditoriales possibles pour l’avenir.

 

 

Ecouter les six premières émissions diffusées

Prochaine émission le samedi 19 août

Le média numérique français Konbini se lance en Suisse romande

Après le Royaume-Uni, les Etats-Unis, le Mexique et le Nigeria, le média numérique Konbini fondé en France il y a 8 ans se lance en Suisse romande et a été inauguré lors du Montreux Jazz Festival. Très présent sur les réseaux sociaux, le site s’adresse principalement à la génération des 15-30 ans et traite de l’actualité internationale et culturelle sur un ton humoristique et avec des contenus visuels et impactants. Pourquoi la Suisse ? Selon Paul Ackermann, directeur de la rédaction du Huffington Post, la place est encore à prendre sur un marché où les médias numériques sont encore trop sobres et peu répandus.

 

 

Lire l’article du Temps

Ecouter Michael Chrisment, responsable marketing de Konbini en Suisse romande, sur la RTS