Live Art: la télévision, archive de l’art contemporain

Les émissions de télévision consacrées à l’art sont nombreuses. De D‘Art d’Art à Museum, celles-ci s’attachent le plus souvent à décrire des oeuvres d’art pérennes et intangibles. La série documentaire Live Art, diffusée sur Arte entre le 5 et le 26 août 2018, se plonge quant à elle en huit épisodes dans la fabrique des oeuvres d’art éphémères. La télévision joue ici un double rôle face à cette forme d’art contemporain: si l’émission vient documenter cette oeuvre d’art destinée à n’être qu’un instant, la captation filmique archive et pérennise ce qui est destiné à disparaître.

Extrait de l’article des Inrocks:

« Les différents épisodes de la série, en effet, proposent un focus de 26 minutes sur une exposition, un artiste et son oeuvre dans un vrai souci de clarté et d’intelligibilité. Alternant interviews et captations d’exposition, l’oeuvre nous est montrée, décrite et explicitée, dans son processus de création mais aussi de monstration au sein de l’exposition – véritable enjeu de cet art éphémère. »

Mass Media : Today and Yesterday (1972/2017), œuvre de l’artiste Gustav Metzger, dans l’exposition Take Me (I’m Yours). / Camera Lucida Productions 2016

 

« Live Art, mémoires d’expositions », La Croix, 05 août 2018

« Live Art, collection documentaire sur les oeuvres d’art éphémères », LesInrocks, 26 juillet 2018

Vidéo contestataire: Carole Roussopoulos exposée à Martigny

Depuis le 14 avril et jusqu’à la fin du mois d’octobre, la Médiathèque Valais Martigny consacre sa nouvelle exposition a une pionnière de la vidéo militante : Carole Roussopoulos. Intitulée « La vidéo pour changer le monde », l’exposition évoque les années 1970 et ses mouvements sociaux en même temps qu’elle documente la technique vidéo à la lumière des thématiques chères à la vidéaste née en 1945.

Carole et Paul Roussopoulos en tournage, 1969. Photo: Association Carole Roussopoulos

 

De 2009 à 2013, la Médiathèque Valais avec le soutien de Memoriav a réalisé un grand projet de sauvegarde et de mise en valeur des archives vidéo de Carole Roussopoulos, tout juste décédée. Le projet a permis de traiter la majorité du fonds et de poursuivre sa mise en valeur et diffusion.

 

 

 

 

« Mai 68 à l’ORTF »: une exposition à la Maison de la Radio

Radio France célèbre cette année le cinquantenaire de mai 68 et propose, dans ce cadre, de multiples manifestations. Les radios de France Inter, Franceinfo, France Bleu et France Culture proposent à leurs auditeurs rencontres, émissions et conférences autour des évènements de mai 68.

Une exposition organisée à la Maison de la Radio en partenariat avec l’Ina présente, à partir de photos, de documents d’archives inédits mais aussi sur la base d’extraits sonores et visuels, une rétrospective des ces événements tels qu’ils ont été vécus dans l’enceinte de l’ORTF. Le parcours du visiteur se fera dans trois espaces de la Maison de la Radio, chacun dévolu à une thématique spécifique. Les visiteurs s’imprègneront de l’atmosphère de la France des années 60, « La France du Général », avant de découvrir une « ORTF sous contrôle ». Un dernier espace, intitulé « Faire trembler les murs du silence », fera place aux programmes diffusés ainsi qu’aux actions et pratiques de travail opérées par les professionnels de l’institution durant la période.

 

Découvrir l’exposition « Silence radio – Mai 68 à l’ORTF » du 22 mars au 29 juin 2018

Suivre les différents événements proposés par Radio France

Consulter les dossiers thématiques pour prolonger l’exposition

« Mai 68: radios barricades contre voix de la France », France Inter, 20 mars 2018

Visionner l’entretien « Silence Radio » avec l’historien et commissaire de l’exposition Christian Delporte et la scénographe Camille Duchemin

Art et télévision: la RTF et la Biennale de Paris

Le programme de recherche « 1959-1985, au prisme de la Biennale de Paris » initié par l’Institut national d’histoire de l’art (INHA) consacre, le 13 février 2018, son séminaire aux collaborations entre le service de recherche de la Radiodiffusion-télévision française (RTF) et la Biennale de Paris.

Présentation:

« La collaboration entre le Service de la Recherche (SR) de la RTF (dirigé par Pierre Schaeffer) et la Biennale de Paris commence dès leurs débuts respectifs et prend différentes formes : programmes de musique et de films, conférences, participations aux jurys, voire même, tournage de films. Lors de cette séance, il s’agira de mieux comprendre ce que cette collaboration dit 1/ de chacune de ces institutions, 2/ de la question de l’expérimental dans l’art au début des années 1960.

La discussion prendra appui sur la projection du film Biennale 63 réalisé par Jacques Brissot, du Groupe de Recherche Image du SR, dans lequel une caméra déambule dans les espaces d’exposition et de projection et joue sur les relations entre spectateurs et objets artistiques, alors que le montage expérimental tente de faire partager les sensations qui animent l’art contemporain de l’époque. »

Découvrir le programme de recherche

« Le Service de la Recherche de l’ORTF: expérience historique, école pionnière », Ina

CES 2018 Las Vegas: les télévisions au fil du temps

Le Consumer Electronics Show (CES) se tient à Las Vegas du 9 au 12 janvier 2018. Ce salon mondial, vitrine des innovations technologiques les plus récentes telles que la voiture autonome ou la maison connectée, constitue également le rendez-vous annuel des téléviseurs. Les constructeurs de télévision s’affrontent notamment sur la taille des écrans de télévision de très grand format, à l’instar du « mur télévisé » proposé par Samsung.

Aujourd’hui géante, pliable ou modulaire, naguère rêvée en poste de poche ou en judebox en images, la télévision est, au CES de Las Vegas, conjuguée à tous les temps: imagination d’hier, innovation d’aujourd’hui et réalité de demain.

« Nouveau monde. Ce qu’il faut savoir à propos du CES 2018 de La Vegas », Franceinfo

« CES 2018: la course au gigantisme des écrans de télévision », RTL.fr

« Télévision: imaginations d’hier, réalité d’aujourd’hui », Ina.fr

Exposition « Générations écrans » à Saint-Quentin-en-Yvelines

Le musée de la ville de Saint-Quentin-en-Yvelines (France, département des Yvelines) consacre sa nouvelle exposition « Génération écrans » à la télévision. Du 8 novembre 2017 au 7 juillet 2018, les visiteurs pourront (re)découvrir l’histoire du petit écran. L’exposition interroge l’évolution de nos rapports aux écrans : des programmes qu’ils diffusent, des manipulations qu’ils requièrent aux mécanismes scientifiques qui permettent son fonctionnement. Des images et reportages inédits mettant en lumière les précurseurs de l’audiovisuel de la ville seront à l’honneur.

Parcourir le site du Musée de la Ville

« Tous des enfants de la télé ! », Le Parisien

La révolution invisible à l’IFA de Berlin

L’Internationale Funkausstellung (IFA) de Berlin, foire internationale d’électronique grand public, s’est déroulée du 1er au 6 septembre et a accueilli près de 1490 exposants venus de 48 pays. A l’origine « Grosse Deutsche Funkausstellung », la foire accueille à ses débuts en 1924 les démonstrations de radio puis de télévision quatre ans plus tard. L’édition IFA 1995 est considérée comme le premier salon multimédia et s’ouvre progressivement à l’électronique grand public, aux télécommunications et aux technologies de l’information.

Des images télévisuelles en majesté, des drones silencieux ou encore un vidéo-projecteur d’images en haute-définition constituent les technologies présentées cette année. Pas de véritable révolution mais de légères évolutions dans un marché concurrentiel offrant peu de place aux nouveautés. Le marché des téléviseurs mise désormais sur l’esthétisme, l’accompagnement sonore et la définition des images.

 

Lire l’historique de la foire sur le site officiel de Berlin

Lire l’article des Echos

 

La télévision publique italienne sur les murs de la Fondation Prada

Après l’exposition consacrée à la télévision publique belge, c’est au tour de la télévision italienne d’être à l’honneur dans les musées. La Fondation Prada à Milan accueille du 9 mai au 24 septembre 2017 l’exposition « TV 70 : Francesco Vezzoli regarde la Rai » organisée conjointement avec la télévision publique italienne et le réalisateur Francesco Vezzoli. L’exposition revient notamment sur les programmes culturels produits durant les années 1970 par la Radio-télévision italienne (Rai) en collaboration avec plusieurs cinéastes.

 

Photo de l’exposition “TV 70 : Francesco Vezzoli guarda la Rai”. Delfino Sisto Legnani et Marco Cappelletti.

Présentation de l’exposition

Interview de Francesco Vezzoli

Article de la RTBF

En léger différé : retour en images sur l’histoire de la télévision belge

Le samedi 13 mai s’ouvre au Musée de la photographie de Charleroi l’exposition « En léger différé » sur les débuts de la Radio Télévision Belge Francophone de service public (RTBF). Plus de 450 clichés de professionnels et programmes de télévision, de la toute première émission de variétés « Boum » diffusée le 31 octobre 1953 jusqu’à l’organisation du concours de l’Eurovision par la Belgique en 1987, offrent une vision décalée de l’histoire de la télévision belge. Un petit échantillon parmi les 12000 photos récoltées par la Sonuma, société de numérisation et de valorisation des archives audiovisuelles.

Viviane Chantel devant les caméras de l’INR – 19 août 1957-©Omnia Photos

 

Un podcast de l’émission Matin Première de la RTBF.

Focus sur la Sonuma : 60 ans d’archivage de la télévision belge.