Séminaire sur les professionnelles de télévision

Pour la deuxième année consécutive, l’Université Sorbonne Nouvelle Paris 3 et l’Institut national de l’audiovisuel (Ina) organisent le séminaire « Les professionnelles de la télévision : approches historiques et socio-culturelles ». Productrices, monteuse et journaliste viendront partager leurs parcours et expériences professionnelles.

Le séminaire fait également la part belle aux chercheuses. Après avoir écouté le 05 février dernier la chercheuse Mélanie Lallet (IRMECCEN/Paris 3) parler des professionnelles de l’animation audiovisuelle française, Sylvie Perault (CERPCOS) reviendra, le 09 avril prochain, sur l’émergence du métier de costumière de télévision.

 

Présentation :

« L’histoire des professions de la télévision, en particulier celles qui sont moins visibles (ex. scripte) ou qui ont été formées par elle (ex. techniciens de signal vidéo, en studio ou en extérieur) constitue encore aujourd’hui un vaste chantier peu exploré. Ce séminaire organisé conjointement avec l’INA propose une autre histoire de l’audiovisuel en France en s’intéressant à ses professions sous l’angle particulier du genre. Quels sont les réseaux professionnels des femmes dans une télévision qui s’invente ? Quelle est la place des réseaux informels de la résistance dans les premiers moments de cette télévision ? Quels sont les métiers qu’elles investissent (productrice, animatrice, speakerine, journaliste, réalisatrice) ? »

Consulter le programme des séances.

 

Journée d’étude: « 1989 : quelles représentations dans les médias ? »

La commission des études des médias de la Fédération internationale des archives de télévision (FIAT/IFTA) organise un séminaire international autour de l’année « 1989 : quelles représentations dans les médias ? ». La journée d’étude, organisée en collaboration avec le Centre for Digital and Contemporary History (C²DH), se déroulera au Luxembourg le 14 mars 2019.

Ce séminaire explorera les représentations médiatiques, documents d’archives et productions culturelles en lien avec les événements historiques de 1989 qui ont vu l’effondrement des régimes communistes en Europe.

 

Consulter l’appel à communications.

Le délai pour le rendu des propositions est reporté au 30 janvier 2019.

Enseigner avec l’image en mouvement: retour sur l’histoire de l’association Learning on Screen

François Vallotton, en séjour scientifique à Londres, continue sa série d’articles avec ce troisième volet: « Echos de la recherche en Grande-Bretagne (III). Enseigner avec l’image en mouvement ».

L’une des classes du Middlesex lors d’une expérience en 1955 (©BBC)

A l’occasion des 75 ans de l’association Learning on Screen, un colloque s’est tenu à Londres les 23 et 24 novembre 2018. Il était consacré au film et à la télévision éducatifs ainsi qu’à l’histoire des pratiques pédagogiques liées à l’écran. C’est l’occasion de revenir sur l’histoire de cette société créée au lendemain de la Seconde guerre mondiale et sur une thématique encore négligée, tout particulièrement en ce qui concerne la télévision.

Lire l’article sur notre site.

Appel à contributions: Médias et pouvoirs

L’association internationale pour les médias et l’histoire (IAMHist) organisera du 16 au 19 juillet 2019 une conférence sur les « Power and media » à l’Université de Northumbria. Les contributions peuvent porter sur les élites dirigeantes des médias, sur la censure ou encore sur les listes noires d’Hollywood. Des réflexions sur les représentations médiatiques des inégalités de pouvoir, sur l’influence des médias dans la diplomatie internationale ou encore sur le rôle des médias alternatifs dans la contestation du pouvoir sont attendues.

 

Extrait de l’appel à contributions :

« Scholars of media history have not just been concerned with analysis of the individuals, institutions and elites exerting control, but also with how the media has represented, perpetuated or challenged power structures. Taking place in the immediate aftermath of Britain’s planned exit from the European Union, the conference invites scholars and practitioners from all relevant disciplines to take part in a timely conversation about the relationship between power and the media, from the film and broadcasting industries and the press, to new media, social media and advertising. »

Les propositions seront à envoyer avant le 17 décembre 2018.

Plus d’informations ici.

Acrimed: « pour des médias (vraiment) au service des publics »

Le samedi 17 novembre, l’antenne lyonnaise de l’association Action Critique Médias (Acrimed) organise une journée de réflexion sur les médias. Parmi les intervenants, on compte le journaliste Olivier Cyran, le vidéaste Usul, des journalistes lyonnais, des responsables de médias alternatifs, des syndicalistes et des membres d’Acrimed, qui échangeront sur le thème « Pour des médias (vraiment) au service des publics ».

 

 

Tables rondes, conférences, expositions de dessins, débats et projections sont prévus.

On note par exemple l’échange « L’audiovisuel public en danger » avec Mouloud Aïssou, syndicaliste à la télévision française.

Voir le programme complet.

Pays-Bas: Ecole d’hiver sur l’archivage audiovisuel

L’institut pour la culture médiatique Sound and Vision, basé aux Pays-Bas, se donne pour objectif de retracer l’évolution des médias et de suivre leurs développements actuels. Ce centre d’archives suit également les dernières innovations et expérimentent de nouvelles technologies en matière d’archivage audiovisuel.

Également institution de formation, Sound and Vision organise du 15 au 18 janvier 2019 la Winter School for Audiovisual Archiving. Ces quatre journées de formation donneront aux participants les connaissances pratiques pour concevoir et mettre en oeuvre un plan de préservation pour leurs archives audiovisuelles.

S’inscrire ici

Visionner la vidéo de présentation du centre d’archives

 

Les séries TV décryptées par les historiens

La troisième saison de « The Historians » se déroule à l’Université de Genève depuis début octobre. Ce cycle de conférences qui connaît un vif succès populaire propose de décrypter les séries télévisées historiques à la lumière des connaissances scientifiques actuelles.

Lundi 12 novembre, le spécialiste de l’Allemagne Yan Schubert, de l’Atelier interdisciplinaire de recherche de l’Université de Genève, décortiquera la série Berlin 56. Les semaines suivantes, d’autres chercheurs/euses s’intéresseront aux séries Narcos, Versailles et Indian Summers.

Pour en savoir plus, retrouvez les capsules produites par RTS Decouverte.

 

Séminaire: Cultures médiatiques et régimes informationnels

Cet automne 2018, le centre des sciences historiques de la culture (SHC) de l’Université de Lausanne propose un ensemble de cours et de séminaires sur les « Cultures médiatiques et régimes informationnels? ». Dans ce cadre, Marie-Eve Thérenty, professeure de littérature française à l’Université Paul-Valéry Montpellier III et spécialiste des relations entre presse et littérature, analyse, dans une perspective historique, la production de formes médiatiques au statut hybride.

Présentation:

« Le débat contemporain concernant les fake news montre la difficulté à s’accorder sur ce qui peut être accepté comme de l’information. Du XIXe siècle jusqu’à aujourd’hui, la presse écrite a été l’atelier de fabrication de très nombreuses productions médiatiques au statut hybride : romans-feuilletons, contes, caricatures, dessins de presse mais aussi reportages romancés, cinéromans, romans-photos, bandes dessinées etc qui constituent le socle des cultures médiatiques et sérielles contemporaines. A l’intersection de l’histoire, des études culturelles, littéraires et communicationnelles, ce cours-bloc voudrait expliquer la généalogie et la mediapoétique de ces formes, en faire l’histoire (productions et usages) jusqu’à leur transformation contemporaine mais également comprendre quelle est leur place dans la production de l’information. »

 

 

Prochaines conférences les 8 et 9 puis les 29 et 30 novembre 2018.

Toutes les informations ici.

 

Call for Papers: Decoding Europe. Technological Pasts in the Digital Age

Le centre d’histoire contemporaine et digitale de l’Université du Luxembourg (C²DH) organise, du 27 au 29 juin 2019, la 9ème conférence Tensions of Europe. La conférence « Decoding Europe: Technological Pasts in the Digital Age » étudiera la manière dont notre approche du passé technologique européen est influencée, façonnée et peut même être transformée à l’ère numérique et, inversement, comment le présent et l’avenir numériques de l’Europe s’inscrivent dans des évolutions à long terme.

Les propositions sont à envoyer avant le 15 novembre. Consulter toutes les informations ici.

Extrait de l’appel à communications:

« In the current narrative, digitisation is a process profoundly shaped by US visions. This conference also aims to rediscover European influences in this process, alternative EU visions, etc. Although Europe will be at the centre of most of the analyses, proposals that compare global, national, regional and/or local approaches and combine several scales and trajectories to shed light on technological pasts in the digital age are also welcome.

Along with the impact of digitisation on historical archives, resources and practices, we also invite presentations exploring the writing and shaping of European history in a critical, experimental and interdisciplinary way: retro-digitised and born-digital heritage, new tools and digital practices of European historiography, digital narratives and teaching methods in the field of European history.

Our aim is to encourage a process of cross-fertilisation by including contributions from a wide variety of historical disciplines as well as from archivists and fields such as geography, digital humanities, science and technology studies, Internet studies, media studies, information and communication sciences, and infrastructure, platform and code studies. »

Call for papers: Media Art Histories Conference

La prochaine International Conference on the Histories of Media Art, Science and Technology aura lieu du 20 au 23 août 2019 à l’Université d’Aalborg au Danemark. Intitulée RE:SOUND, cette 12ème édition entend aborder l’histoire du son, peu étudiée, dans une perspective interdisciplinaire et de longue durée.

L’appel à contribution est lancé, la deadline est fixée au 1er novembre.