Conférence: L’archivage du web

Le Laboratoire de cultures et humanités digitales de l’Université de Lausanne (LaDHUL) organise le mercredi 20 novembre à Géopolis la conférence « Barrières, infrastructures, représentativité: Archivage du Web, enjeu de gouvernance (d’Internet) ». L’intervenante est la chercheuse Francesca Musiani, chargée de recherche au CNRS et directrice adjointe du Centre Internet et Société qu’elle a co-fondé en 2019. La présentation est basée sur une partie de l’ouvrage Qu’est-ce qu’une archive du Web ? que l’autrice a publié début 2019 en collaboration avec les spécialistes Valérie Schafer, Camille Paloque-Bergès et Benjamin Thierry et qui est librement consultable en ligne.

Présentation:

En 1980, le philosophe et sociologue Langdon Winner se demandait dans un article qui a fait école : «Est-ce que les artefacts sont politiques ?» (Do artifacts have politics ?). Si l’on souhaite appliquer cette hypothèse aux archives du Web, il s’agit de comprendre – c’est l’objet de cette intervention – en quoi, dans l’archivage du Web, existent des formes spécifiques d’autorité et de pouvoir (DeNardis, 2014) qui dessinent une sorte de microcosme de la gouvernance d’Internet. L’archivage du Web repose sur un modèle multi-parties prenantes. Il n’échappe pas à des tensions ayant trait à la standardisation et à des visions et imaginaires divergents, des communs aux formats propriétaires. Il révèle également la présence de tensions géopolitiques, et on y retrouve des dynamiques qui rappellent le problème de la fracture numérique. Enfin, on y retrouve la relation complexe entre différentes pratiques et sources d’autorité ou de normativité, de la technologie au marché, de la concertation transnationale et internationale aux standards et aux droits.

Découvrir les autres événements du LaDHUL.

 

Journée de formation Memoriav autour des archives filmiques

L’association Memoriav organise le 28 novembre 2019 une journée de formation consacrée à l’utilisation des archives filmiques. Autour de la thématique « Manières de voir, façons de faire. Les archives filmiques : chercher, utiliser, exposer », Memoriav recevra à Berne Michel Dind de la Cinémathèque suisse, la recherchiste-docuumentaliste Véronique Nowak, le réalisateur Serge Viallet ainsi que l’historien du cinéma Roland Cosandey.

 

 

Présentation de la journée :

Exemples concrets à l’appui, cette Journée de formation Memoriav s’attachera à montrer comment on cherche, comment on choisit, comment on analyse, d’une part quand il s’agit de contribuer par les archives à raconter une réalité passée, d’autre part quand la visée est de montrer comment les images dites d’actualités sont faites. Trois métiers dont les travaux s’entrecroisent et se conjuguent permettront de décrire concrètement les pratiques à l’oeuvre dans ce cadre : celui du recherchiste, celui du conservateur et celui du documentariste. La modération fera entendre la voix de l’historien du cinéma.

 

Le délai d’inscription est fixé au 15 novembre.

Atelier web-radio pour les doctorant·e·s en histoire

Dans le cadre du programme en histoire contemporaine de la CUSO sera organisé les 7 et 8 novembre 2019 à l’Université de Neuchâtel un workshop sur la web-radio. Lors de la première journée seront présentées les initiatives récentes pour médiatiser la recherche scientifique ainsi que les modes de diffusion les plus adaptés en fonction des productions scientifiques à valoriser. Le deuxième jour, les participant·e·s seront invité·e·s à écrire et à réaliser leur propre chronique radio à partir d’un sujet de leur choix.

 

 

Consulter le programme sur le site de la CUSO.

Le délai d’inscription est fixé au 1er novembre 2019.

Journée d’étude autour des sources audiovisuelles

Dans le cadre des activités en lien avec le Pôle d’histoire audiovisuelle du contemporain (HAC), les Professeur·e·s François Vallotton et Nelly Valsangiacomo de l’Université de Lausanne organisent le 10 octobre 2019 une journée autour des sources audiovisuelles en collaboration avec la RTS et Memoriav.

La première partie de la journée sera consacrée aux interventions de spécialistes des archives audiovisuelles de la RTS et de l’Ina. Plusieurs chercheuses et chercheurs en histoire présenteront ensuite leur utilisation des sources audiovisuelles appliquée à divers sujets d’étude.

 

 

 

 

Consulter le programme sur le site de la CUSO.

Appel à communications: Métiers et professions des médias

La troisième édition du congrès de la Société pour l’histoire des médias (SPHM) aura lieu à l’Université de Lausanne du 4 au 6 juin 2020 autour de la thématique « Métiers et professions des médias (XVIIIe – XXIe siècles). Tant les représentations des métiers des médias, leurs pratiques professionnelles, leurs rapports au public et à l’opinion ainsi que les mécanismes de constitution et de légitimation des professions médiatiques pourront être abordés dans le cadre de ce colloque international. Les propositions livrant une réflexion sur la manière dont s’écrit aujourd’hui l’histoire des professions et des professionnel.le.s des médias seront également valorisées.

Les ingénieurs dans le studio de télévision. Préparation de la transmission d’un film cinématographique. Source iconographique valorisée par Anne-Katrin Weber dans son chapitre d’ouvrage publié en janvier 2011 sur La télévision à l’Exposition nationale suisse de 1939. Nation, science et genre dans la présentation d’une nouvelle technologie.

 

Les propositions de communications, individuelles ou collectives, sont à envoyer avant le 20 septembre 2019 à l’adresse suivante: SPHM2020lausanne@unil.ch.

Lire l’intégralité de l’appel à communications.

 

CFP: Les femmes dans les industries du cinéma et de la télévision

La Conférence « Reclaiming the Screen: Addressing Overlooked Women in Film and Television » a lieu le 14 juin à l’Institut d’Histoire du cinéma et de la télévision de l’Université de Montford, à Leicester. Cette rencontre propose de discuter de la question de la sous-représentation des femmes dans la production, la culture et plus largement l’histoire de la télévision et du cinéma. Elle tend à fournir ainsi une visibilité à des femmes dont la valeur n’est pas reconnue aux sein de ces industries.

 

Portrait de la réalisatrice Agnès Varda derrière sa caméra sur le tournage du film ‘Sans toit ni loi’ en 1985 en France. (Photo by Micheline PELLETIER/Gamma-Rapho via Getty Images)

 

Dans le même registre, l’appel à communications est lancé pour la conférence « Doing Women’s Film and Television History: Forming Histories/Histories in Formation », qui aura lieu du 20 au 22 mai 2020 à l’Université de Maynooth, en Irlande. Il s’agit de la 5e rencontre organisée par le réseau Women’s Film & Television History UK/Ireland.

Extrait de l’appel (délai fixé au 11 octobre 2019):

The theme of this conference – ‘Forming Histories/ Histories in Formation’ – aims to foreground issues pertaining to the production, curation and archiving of women’s histories in film and television as well as the methods for, and approaches to, producing and shaping these histories as they form. More particularly, much can be learned from the diversity of practices, experiences and narratives of women’s film and television history as they pertain to: national, transnational, world and global histories; neglected, peripheral or hidden histories; organisations such as museums, archives and universities; collectives, groups and movements such as #MeToo; local communities and community media; emergent forms and platforms; and historical approaches to women’s reception of film and television as well as historicising current practices and experiences of reception, fandom and consumption.

Cycle de conférences « Histoire et séries télévisées »

Dans le cadre du cours de Master « Histoire et séries télévisées » donné par la chercheuse Mireille Berton à l’Université de Lausanne, une série de conférences publiques est proposée.

Voici le programme des prochaines rencontres:

  • 25 mars : La religion dans Vikings et Game of Thrones, avec Nicolas Meylan (FTSR/IHAR, UNIL)
  • 1er avril : Autour de la série Kaamelott, avec Barbara Wahlen (Français médiéval, UNIL)
  • 6 avril : L’imaginaire gothique dans Penny Dreadful, avec Vincent Fontana (UNIGE)
  • 27 avril : L’historien·ne comme expert·e sur une série TV, avec Vincent Fontana (UNIGE)

Les interventions ont lieu à l’Université de Lausanne, dans le bâtiment Unithèque, salle 4215, et débutent à 15h15.

 

 

Colloque: Genre et médias francophones en Europe (1940-1950)

La section cinéma de l’Université de Lausanne organise les 21 et 22 mars 2019 le colloque international « Genre et médias francophones dans l’Europe des années 1940-1950 ». Les intervenant.e.s communiqueront sur la radio et la télévision au féminin, sur les représentations du genre sur grand écran, dans la presse magazine ou dans la photographie ainsi que sur les ambivalences de la presse féminine.

Deux conférences plénières jalonneront ces deux journées. La chercheuse Brigitte Rollet (CHCSC,UVSQ-Science Po) retracera le parcours de la cinéaste Jacqueline Audry tandis que Marie-Eve Thérenty (RIRRA 21, Université Montpellier 3) reviendra sur les assignations et résistances chez les journalistes françaises dans les années 1940 et 1950.

Consulter le programme du colloque sur le site de la section d’histoire et d’esthétique du cinéma de l’Université de Lausanne.

Découvrir la programmation de la rétrospective « Figures de femmes dans le cinéma français (1940-1950) » à la Cinémathèque suisse.

Symposium sur l’archivage numérique de l’audiovisuel

L’association Memoriav organise le 19 mars 2019 le symposium « Stockage d’archives numériques. Comment sécuriser durablement les données numériques de l’audiovisuel ? ». Quel type de stockage est adapté aux différentes institutions ? Quelles sont les possibilités de coopération offertes aux institutions de mémoire ?

Ce colloque, organisé en collaboration avec le Bureau de coordination pour l’archivage permanent des documents électroniques (KOST), questionnera les conditions d’utilisation et les solutions de stockage des données audiovisuelles en tant qu’archives numériques.

Consulter le programme provisoire du symposium.

Les informations pratiques sont disponibles ici.

Séminaire sur les professionnelles de télévision

Pour la deuxième année consécutive, l’Université Sorbonne Nouvelle Paris 3 et l’Institut national de l’audiovisuel (Ina) organisent le séminaire « Les professionnelles de la télévision : approches historiques et socio-culturelles ». Productrices, monteuse et journaliste viendront partager leurs parcours et expériences professionnelles.

Le séminaire fait également la part belle aux chercheuses. Après avoir écouté le 05 février dernier la chercheuse Mélanie Lallet (IRMECCEN/Paris 3) parler des professionnelles de l’animation audiovisuelle française, Sylvie Perault (CERPCOS) reviendra, le 09 avril prochain, sur l’émergence du métier de costumière de télévision.

 

Présentation :

« L’histoire des professions de la télévision, en particulier celles qui sont moins visibles (ex. scripte) ou qui ont été formées par elle (ex. techniciens de signal vidéo, en studio ou en extérieur) constitue encore aujourd’hui un vaste chantier peu exploré. Ce séminaire organisé conjointement avec l’INA propose une autre histoire de l’audiovisuel en France en s’intéressant à ses professions sous l’angle particulier du genre. Quels sont les réseaux professionnels des femmes dans une télévision qui s’invente ? Quelle est la place des réseaux informels de la résistance dans les premiers moments de cette télévision ? Quels sont les métiers qu’elles investissent (productrice, animatrice, speakerine, journaliste, réalisatrice) ? »

Consulter le programme des séances.