Gouvernance et archives audiovisuelles

EUScreenBlog, le blog de la revue VIEW consacrée à l’histoire de la télévision européenne, a publié en mai dernier un article intitulé « How the Right Governance Can Strengthen Audiovisual Broadcast Archives« .

Il s’agit d’un entretien avec Katharine Sarikakis, spécialiste de la gouvernance des médias et des communications à l’Université de Vienne. La chercheuse présente le projet de recherche The Governance of Cultural Memory Through Audiovisual Broadcast Archives, qu’elle supervise.

 

Extrait:

EuScreenBlog: Public Service Media (PSM) surely play a big role as they are the main providers of European content. What are key challenges these institutions face?

KS: PSM’s have three major challenges to face: the constant attempt or temptation for interference by the state; the repeated pressure by the private sector to withdraw from popular programming; and often themselves, the sense of entitlement and sometimes sense of naval gazing as organisational cultures. In the digital era, they are the best equipped to provide know how, foster new talents and lead the way towards multiple expressions of democracy by supporting accurate and quality news programmes, daring cultural programmes and taking risks. For that, they have already a huge asset, their own archives which in most countries constitute the main source or one of the few major sources of archives.

Lire l’article.

 

Appel à candidatures pour les 50 ans de Temps présent

 

En mai 2019, l’émission de grand reportage de la RTS Temps présent fêtera ses cinquante ans. Cet anniversaire donnera lieu à une série d’émissions spéciales dans le cadre du programme. En parallèle, le rédacteur de Temps Présent, Jean-Philippe Ceppi, souhaiterait prolonger un partenariat en cours avec la Faculté des lettres de l’UNIL (en lien notamment avec notre projet «Pour une histoire élargie de la télévision») en associant au «dispositif commémoratif» deux étudiant.e.s de l’UNIL. Ceux-ci ou celles-ci auraient notamment pour mission de réaliser un petit travail sur les archives de Temps présent et de contribuer à la réalisation d’un webdoc sur l’histoire de ce magazine.

Ce mandat – qui sera rétribué – s’adresse à des étudiant.e.s d’histoire et/ou de cinéma de dernière année Bachelor ou première année Master. Il débutera le 10 août et après un travail d’immersion entre mi-août et mi-septembre nécessitera un engagement d’une journée hebdomadaire entre mi-septembre et fin janvier.

Les compétences requises sont les suivantes: intérêt pour l’histoire de la télévision, compétences historiques, expérience dans le traitement des sources audiovisuelles, intérêt pour des enjeux de médiation scientifique et culturelle (le webdoc s’adresse à un large public). Afin que ce mandat ait un sens au-delà de l’événement ponctuel de mai 2019, nous souhaitons privilégier des candidatures de personnes désireuses d’engager à terme un travail de Master sur l’un ou l’autre aspect de l’histoire de la télévision suisse romande, en histoire ou en cinéma.

Les rythmes journalistiques sont ce qu’ils sont et nous devons concrétiser ce partenariat de manière très rapide. Nous invitons par conséquent toute personne intéressée à manifester leur intérêt en faisant parvenir aux deux soussigné.e.s (francois.vallotton@unil.ch + anne-katrin.weber@unil.ch) un CV et une lettre de motivation d’une page A4, et cela d’ici le vendredi 29 juin. Un entretien sera organisé la semaine suivante.

L’Ina lance son challenge de réalité virtuelle

L’Institut National de l’audiovisuel (Ina) met ses archives au service de l’innovation numérique et lance, dans le cadre du festival des communautés créatives et numériques EdgeFest et du Festival européen du film fantastique de Strasbourg, le challenge de réalité virtuelle « Voyage dans le temps ». Trois équipes de 5 créateurs auront 2 jours, du 2 au 4 juillet 2018, pour créer une vidéo à 360 degrés de 4 à 5 minutes à partir des images cultes du centre d’archives. Egalement vedette du MIPTV, marché international des programmes de télévision qui s’est tenu à Cannes du 9 au 12 avril 2018, la réalité virtuelle ouvre un nouvel espace d’opportunités pour la recherche de narrations originales.

« L’Ina lance son premier challenge de réalité virtuelle à Strasbourg du 2 au 4 juillet 2018 », 22 mai 2018, Ina.fr

« Le monde audiovisuel à l’heure de la réalité virtuelle », Le Monde, 07 avril 2018

Voir la liste des formations de l’Ina à la Réalité Virtuelle du 23 avril au 19 juillet 2018

 

Mieux vaut en rire: histoire de la presse satirique romande

Jusqu’au 24 novembre 2018, la Bibliothèque cantonale et universitaire de Lausanne (site Riponne) propose une exposition sur l’histoire de la presse satirique romande. Elle est le résultat d’un séminaire en histoire de l’art de l’Université de Lausanne et a donc été réalisée avec la participation d’étudiant.e.s en bachelor.

Les visiteurs pourront y découvrir un large choix de journaux satiriques romands, publiés de 1830 à nos jours, qui dialoguent aussi avec quelques homologues parisiens. C’est ainsi des pans de l’histoire politique, sociale et culturelle de la Suisse romande que cette exposition évoque à travers l’humour de la satire.

Le commissaire de l’exposition, Philippe Kaenel (Faculté des lettres, UNIL) et Silvio Corsini (conservateur de la Réserve précieuse de la BCUL) étaient les invités de l’émission Nectar du 30 mai pour en parler.

  • Écouter l’émission Nectar du 30.5.18
  • Un article sur l’exposition sur les site des actualités de l’Unil.
  • Le site web du projet qui propose des galeries d’images, des témoignages vidéo et des travaux de séminaire pour éclairer le corpus exposé.

Bricolages méthodologiques en terrains médiatiques

Sarah Lécossais et Nelly Quemener, maîtres de conférences en sciences de l’information et de la communication aux Universités Paris 13 et Sorbonne Nouvelle – Paris 3, ont récemment fait paraître l’ouvrage En quête d’archives. Bricolages méthodologiques en terrains médiatiques. Publié au sein de la collection « Médias et Humanités » de l’Institut national audiovisuel français (Ina), cet ouvrage fournit des repères utiles à l’étude des archives de l’audiovisuel et du web.

 

 

Extrait de la présentation:

« Que reste-t-il du web? De quels documents télévisuels disposons-nous? Comment analyser des archives incomplètes? Comment faire sans les données perdues? Cet ouvrage propose de revenir sur l’ensemble des problèmes soulevés en termes d’analyse et de rechercher par les différentes techniques et temporalités de l’archivage d’un ensemble de médias (radio, télévision, minitel, internet, presse papier, presse numérisée, jeux vidéo).

Il expose les méthodes et « bricolages » développés pour pallier l’incomplétude des sources, contourner ou tirer parti des biais des différentes bases d’archives des médias et constituer des corpus et grilles d’analyse pertinents et efficaces. »

 

 

Recensement historique des archives audiovisuelles en Irlande

L’Irish Film Institute (IFI), en collaboration avec Moving Media, entreprise spécialisée dans l’archivage audiovisuel, a lancé au printemps 2016 une campagne afin d’identifier et de recenser le patrimoine audiovisuel de l’Irlande. Le pays, qui ne dispose pas de politique de préservation nationale de son patrimoine audiovisuel, suit les recommandations formulées par l’Union Européenne visant à encourager les Etats membres à préserver et valoriser leurs patrimoines audiovisuels.

Au total, 26 282 documents audiovisuels ont été recensés dans 53 collections et parmi eux, près de 18 300 bandes vidéo, 6 732 fichiers numériques et 1 250 bobines de films. L’enquête a également souligné les nombreux défis de cette campagne: 88% des répondants n’ont aucun catalogue décrivant leurs collections, seuls 5% des conservateurs ont suivi une formation spécifique en matière d’archivage des documents audiovisuels et la plupart des collections ne sont pas conservées dans des conditions propices à la préservation des archives.

 

 

 

 

« The National Moving Image Survey Report launches at the IFI », 19 avril 2018

Lire le rapport « Moving Images Collections in Ireland Survey Report », novembre 2017

« Protection of Film Heritage », Commission européenne

Le fabuleux destin des archives sonores

Une journée de séminaire sur la Collecte ethnographique dans les musées de société, pratiques, écoutes et silences de l’enquête sono-graphique se déroule le 30 mai au Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée de Marseille (Mucem).

Collecte musicale en 1929 (musée d’ethnographie de Genève, Suisse).

Présentation:

Grâce à la numérisation et l’internet, les sources sonores sont de plus en plus disponibles et intègrent bon nombre de démarches innovantes. Ce séminaire permettra d’explorer les différentes formes de collecte du sonore et par le sonore, dans le monde des musées et à ses frontières (ethnographie, archives, art, radio). Coordonnée par Véronique Dassié (ethnologue, Idemec), Aude Fanlo (adjointe au responsable du département recherche et enseignement, Mucem), Cyril Isnart (ethnologue, Idemec) et Florent Molle (conservateur, Mucem), la séance s’articulera autour de trois axes : le son-patrimoine, le son-vérité et le son collecté.

Programme complet.

Archives audiovisuelles et engament civique

Du 26 au 29 mai à Amsterdam, l’édition 2018 de la Conférence internationale EYE se déroulera autour de la thématique « Activating the Archive. Audio-Visual Collections and Civic Engagement, Political Dissent and Societal Change« . Deux questions principales serviront de fil rouge aux divers débats et présentations: Comment les collections audiovisuelles peuvent être mobilisées pour le bien commun? Comment former les archivistes, curateurs et programmeurs d’aujourd’hui et de demain pour parvenir à cet objectif? Plus de cinquante intervenant.e.s venus du monde entier et issus de différents milieux professionnels seront présent.e.s pour discuter de ces enjeux.

 

 

Lire le programme préliminaire.

 

 

 

 

 

Projection: 1968 im Fernsehen

Une soirée de projection et de discussions autour du thème « 1968 im Fernsehen » est organisée à Zurich le 18 mai et à Liestal le 23 mai. Des militant.e.s et des témoins des années 1968 en Suisse échangeront avec des historien.ne.s sur la base d’archives télévisuelles et cinématographiques. Ces dernières documentent entre autres les manifestations contre l’invasion soviétique de la Tchécoslovaquie et une marche vers Berne organisée par le mouvement féministe.

Cette rencontre se déroule dans le cadre du cycle « Réalités suisses » qui présente des reprises thématiques de films, de photographies et de documents sonores suisses uniques qui ont été sauvés grâce au travail en réseau de Memoriav.

Présentation de l’événement:

Was war 1968 in der Schweiz los? Wie kam es zu jener Eruption? Und was sind die Nachwirkungen dieses epochemachenden Jahres? «1968 im Fernsehen» geht mit audiovisuellen Dokumenten auf Erkundungstour und befragt Zeitzeugen und Expertinnen.

«1968» fand auch in der Schweiz und in Bern statt: Demonstrationen gegen den Einmarsch sowjetischer Truppen in die Tschechoslowakei, Beat-Festivals oder ein Marsch nach Bern der Frauenbewegung: Das sind nur einige Beispiele für das Spektrum an Fernsehbeiträgen und Privataufnahmen die die bewegte Zeit rund um das berühmte Jahr dokumentieren. Sie geben Anlass zur Diskussion und für aktuelle Fragestellungen.

In einem moderierten Gespräch kommentieren Blumenkinder, Revoluzzer und Frauenrechtlerinnen zusammen mit Historikerinnen und Historikern eindrückliche Zeitdokumente aus Schweizer Film- und Fernseharchiven. Die bewegten Bilder dokumentieren eine bewegte Zeit. Sie erzählen von alternativen Gesellschaftsentwürfen, vom Drang nach Freiheit und darüber, was vom Geiste der Achtundsechziger geblieben ist.

Gäste: Gertrud Pinkus, Film-Maker/Zeitzeugin und Jakob Tanner, Professor em. für Allgemeine und Schweizer Geschichte der Neuzeit (Universität Zürich)

Präsentiert von: Dominique Rudin, Historiker/Erlebte Schweiz

Formation estivale sur l’archivage des documents audiovisuels

L’association Memoriav met en place en août et en septembre 2018 le module « Archiver des documents audiovisuels, théorie et pratique ». Cette formation dispensera 36 leçons sur les possibilités et problématiques d’archivage des documents audiovisuels.

Extrait de la présentation:

« Par archivage des documents audiovisuels, il faut comprendre aussi bien leur acquisition et leur prise en charge avec les informations contextuelles que leur évaluation, la description, la conservation, la préservation et enfin la diffusion auprès de différents publics. La préservation à long terme des supports analogiques est un grand défi pour l’archivage. (…) La personne responsable des collections audiovisuelles doit être capable de reconnaître quelles mesures de conservation peuvent être conduites par l’institution elle-même et quand le recours à des spécialistes s’avère nécessaire. »

 

 

 

Lire la présentation détaillée du module

La formation se déroulera entre le 23 et 25 août et les 6 et 7 septembre 2018 à l’Université de Berne.

Inscription avant le 31 mai 2018.