Fribourg inaugure sa maison des médias

Le 21 décembre 2018, Fribourg a inauguré sa nouvelle maison des médias : MEDIAParc. Celle-ci souhaite innover dans le domaine des multimédias et renforcer le lien entre les médias fribourgeois et la population.

Le site accueillera dans la commune de Villars-sur-Glâne Radio Fribourg et la régie publicitaire MediaPub, toutes deux propriétaires des locaux, mais aussi l’antenne fribourgeoise de la chaîne de télévision La Télé, le site d’information Sept.info ainsi que le média en ligne singinois Skippr. Près de 80 collaborateurs fixes et autant de freelances travailleront dans ce vaste complexe équipé d’une cellule numérique, de studios radio équipés de caméras et d’un plateau télé.

 

« Le centre des médias Mediaparc prend son envol », La Liberté, 3 décembre 2018.

« MEDIAParc devient réalité », communiqué de presse, 3 décembre 2018.

« Fribourg va bientôt disposer d’une maison des médias », Le Temps, 11 octobre 2018.

Vers des films de télévision en VO en Suisse ?

La conseillère nationale Andrea Gmür-Schönenberger a déposé le 10 décembre 2018 à Berne la motion « Tirer le meilleur parti du multilinguisme suisse et de la langue internationale anglais ». La conseillère nationale souhaite suivre l’exemple des pays nordiques et propose que la SSR diffuse les films et les séries étrangères en version originale (vo) ainsi que ses propres productions dans les quatre langues nationales.

 

 

« Devra-t-on regarder les films en vo à la TV ? », Tribune de Genève, 19 décembre 2018

 

 

Parution: Histoire des fictions sérielles à la télévision française

Bernard Papin (Centre d’étude sur les Images et les Sons Médiatiques, Paris III) et Myriam Tskikounas (Images, Sociétés et Représentations, Paris I) dirigent les actes du colloque international « Fictions sérielles au temps de la RTF et de l’ORTF (1949-1974) ». Cet ouvrage, paru en octobre 2018 aux Editions L’Harmattan-INA, réunit douze contributions sur les stratégies de production et de programmation, sur les formats et les figures des fictions sérielles de la télévision française de 1949 à 1974.

 

Résumé de l’ouvrage:

« Ces textes s’intéressent à la préhistoire des séries, diffusées par une télévision de service public, d’abord à canal unique et longtemps en noir et blanc, qui proposa les premières productions américaines, mais fit également la part belle aux réalisations anglaises, canadiennes… et françaises. Il était temps d’essayer de mesurer la place que cette fiction plurielle occupait dans la programmation d’un « office » dont l’ambition première était de faire de la télévision un outil de promotion culturelle et de s’intéresser à l’accueil du « grand public ». »

Hommage au réalisateur Yves Yersin

Le réalisateur suisse Yves Yersin est décédé le 15 novembre 2018. La Cinémathèque suisse et la RTS lui rendent hommage et retracent la carrière du réalisateur, entre télévision et cinéma.

Etudiant à l’Ecole de photographie de Vevey, Yves Yersin touche à tous les genres. Il débute avec une série de documentaires et de films ethnographiques puis réalise des court et long métrages pour le cinéma. Sa fiction documentaire pour le film Quatre d’entre elles lui vaut une première sélection à la Semaine de la critique à Cannes en 1968.

Réalisateur pour la Télévision Suisse romande, il rejoint en 1971 le Groupe 5 aux côtés de Claude Goretta, Alain Tanner, Jean-Louis Roy et Michel Soutter. Yves Yersin participe également au développement des structures de formation à l’audiovisuel en Suisse et fonde le Département Audiovisuel de l’Ecole d’Art de Lausanne DAVI (connu aujourd’hui sous le nom de l’ECAL). Il réalise en 2013 le documentaire Tableau noir qui lui vaudra une mention spéciale du jury au Festival de Locarno.

 

« Yves Yersin, réalisateur des petites fugues, est décédé », RTS Culture, 20 novembre 2018.

« Les journées de Soleure honoreront Yersin », Le Matin, 11 décembre 2018.

« Yves Yersin: une dernière fugue », Frédéric Maire,Cinémathèque suisse, 19 novembre 2018.

Visionner l’entretien « Yves Yersin, l’alchimiste du cinéma » mené par Frédéric Maire pour Films Plans Fixes.

Consulter le grand format sur « Yves Yersin, l’artisan-cinéaste qui prenait son temps » sur RTS Culture.

Visionner sur le site des archives de la RTS quelques extraits des émissions réalisées par Yves Yersin pour la Télévision Suisse Romande.

 

Parution: Adaptable TV. Rewriting the Text

Yvonnes Griggs, professeure en médias et communications à l’Université de Nouvelle-Angleterre (Australie), signe l’ouvrage Adaptable TV. Rewriting the Text paru en 2018 aux Editions Palgrave Macmillan. Ses recherches actuelles portent sur les adaptations de la période néo-victorienne à la télévision.

 

Résumé de l’ouvrage:

« This book focuses on the significantly under-explored relationship between televisual culture and adaptation studies in what is now commonly regarded as the ‘Golden Age’ of contemporary TV drama. Adaptable TV: Rewiring the Text does not simply concentrate on traditional types of adaptation, such as reboots, remakes and sequels, but broadens the scope of enquiry to examine a diverse range of experimental adaptive types that are emerging within an ever-changing TV landscape. With a particular focus on the serial narrative form, and with case studies that include Penny Dreadful, Fargo, The Night Of and Orange is the New Black, this study is essential reading for anyone who is interested in the complex interplay between television studies and adaptation studies. »

 

Offensive belge dans l’industrie audiovisuelle

Qualité des professionnels de l’audiovisuel, outils d’aide à la production, fiscalité attractive, aides régionales et décors variés: la Belgique attire de nombreuses productions européennes mais aussi américaines et chinoises. Destination idéale pour les producteurs et réalisateurs, la Belgique accueille sur son territoire entre 300 et 350 tournages de films, séries, documentaires, courts-métrages par année. Cette politique de développement d’une industrie audiovisuelle a porté ses fruits puisque ce secteur enregistre un retour sur investissement de plus de 380%.

Si la Belgique attire les tournages étrangers, les créations belges se font, quant à elles, connaître à l’international. Nouvelle scène de la fiction télévisuelle, les séries flamandes Ennemi public, La Trêve et plus récemment Beau Séjour s’exportent au-delà des frontières et affirment leur essence locale. Les Belges ont également investi la Suisse et ont participé à la production de la série RTS Quartier des banques.

Dans « Le Fidèle », présenté il y a un an à la Mostra de Venise, Adèle Exarchopoulos et Matthias Schoenaerts apparaissent sur l’esplanade du palais de Justice de Bruxelles. ©Savage Film

 

« Wallonie, Bruxelles, terres de tournages », L’Echo, 24 août 2018

« La France redevient une terre de tournage de films et séries », InaGlobal, 01 mars 2018

« La Belgique, nouvelle terre de séries TV », Le Temps, 13 février 2017

 

Parution: La puissance des images du Moyen-Age à nos jours

Isabelle Veyrat-Masson et Christian Delporte dirigent l’ouvrage La puissance des images du Moyen-Age à nos jours édité en septembre 2018 aux éditions du Nouveau Monde. Cet ouvrage rassemble 21 textes d’historien.enne.s parus depuis 2003 dans la revue Le Temps des médias et analyse la construction, la circulation et la réception d’images qui ont marqué l’histoire dans le monde.

 

Résumé:

« Des publicités médiévales aux représentations des politiques people, en passant par les visions d’horreur des camps nazis, la culture visuelle joue un rôle dans la mémoire collective.

Photographies, affiches, films ou caricatures touchent au politique, au social, au culturel et au religieux. Puissantes armes de pouvoir ou de contre-pouvoir, les images sont utilisées
par les sociétés, interprétées et partagées, jusqu’à s’imposer au plus grand nombre. »

 

 

Appel à contributions: Médias et pouvoirs

L’association internationale pour les médias et l’histoire (IAMHist) organisera du 16 au 19 juillet 2019 une conférence sur les « Power and media » à l’Université de Northumbria. Les contributions peuvent porter sur les élites dirigeantes des médias, sur la censure ou encore sur les listes noires d’Hollywood. Des réflexions sur les représentations médiatiques des inégalités de pouvoir, sur l’influence des médias dans la diplomatie internationale ou encore sur le rôle des médias alternatifs dans la contestation du pouvoir sont attendues.

 

Extrait de l’appel à contributions :

« Scholars of media history have not just been concerned with analysis of the individuals, institutions and elites exerting control, but also with how the media has represented, perpetuated or challenged power structures. Taking place in the immediate aftermath of Britain’s planned exit from the European Union, the conference invites scholars and practitioners from all relevant disciplines to take part in a timely conversation about the relationship between power and the media, from the film and broadcasting industries and the press, to new media, social media and advertising. »

Les propositions seront à envoyer avant le 17 décembre 2018.

Plus d’informations ici.

Parution: Histoire sociale de la télévision italienne (1954-1969)

L’historien Damiano Garofalo a récemment publié l’ouvrage Storia sociale della televisione in Italia (1954-1969) aux Editions Marsilio. Cet ouvrage, inspiré de sa thèse en histoire culturelle soutenue à l’Université de Padoue, revisite l’histoire de la télévision italienne des années 1950 à 1960 par le prisme de l’analyse de son public. Cette étude se base tant sur les données statistiques conservées par les archives de la RAI que sur les souvenirs de ces téléspectateurs relatés dans divers journaux intimes et autobiographies.

Résumé de l’ouvrage :

« Il volume analizza la storia della televisione italiana delle origini a partire da una prospettiva sociale. Tramite l’utilizzo sia di dati statistici sugli ascolti televisivi, conservati presso gli archivi RAI, sia di memorie degli spettatori di quegli anni, rintracciate in diari e autobiografie, questo libro propone una storia del pubblico televisivo attraverso i mutamenti della società del « miracolo ».

Quali sono i programmi entrati a far parte dell’immaginario del nostro paese? Quali erano le dinamiche di visione, privata e collettiva, messe in atto dalla tv delle origini? Ribaltando la prospettiva gerarchica della tradizione di studi sulla televisione italiana, il libro rivisita la tv degli anni Cinquanta e Sessanta a partire da un’analisi del suo pubblico. »

Pays-Bas: Ecole d’hiver sur l’archivage audiovisuel

L’institut pour la culture médiatique Sound and Vision, basé aux Pays-Bas, se donne pour objectif de retracer l’évolution des médias et de suivre leurs développements actuels. Ce centre d’archives suit également les dernières innovations et expérimentent de nouvelles technologies en matière d’archivage audiovisuel.

Également institution de formation, Sound and Vision organise du 15 au 18 janvier 2019 la Winter School for Audiovisual Archiving. Ces quatre journées de formation donneront aux participants les connaissances pratiques pour concevoir et mettre en oeuvre un plan de préservation pour leurs archives audiovisuelles.

S’inscrire ici

Visionner la vidéo de présentation du centre d’archives