Acrimed: « pour des médias (vraiment) au service des publics »

Le samedi 17 novembre, l’antenne lyonnaise de l’association Action Critique Médias (Acrimed) organise une journée de réflexion sur les médias. Parmi les intervenants, on compte le journaliste Olivier Cyran, le vidéaste Usul, des journalistes lyonnais, des responsables de médias alternatifs, des syndicalistes et des membres d’Acrimed, qui échangeront sur le thème « Pour des médias (vraiment) au service des publics ».

 

 

Tables rondes, conférences, expositions de dessins, débats et projections sont prévus.

On note par exemple l’échange « L’audiovisuel public en danger » avec Mouloud Aïssou, syndicaliste à la télévision française.

Voir le programme complet.

Les séries TV décryptées par les historiens

La troisième saison de « The Historians » se déroule à l’Université de Genève depuis début octobre. Ce cycle de conférences qui connaît un vif succès populaire propose de décrypter les séries télévisées historiques à la lumière des connaissances scientifiques actuelles.

Lundi 12 novembre, le spécialiste de l’Allemagne Yan Schubert, de l’Atelier interdisciplinaire de recherche de l’Université de Genève, décortiquera la série Berlin 56. Les semaines suivantes, d’autres chercheurs/euses s’intéresseront aux séries Narcos, Versailles et Indian Summers.

Pour en savoir plus, retrouvez les capsules produites par RTS Decouverte.

 

Retour sur la longue vie de l’ORTF

Le 8 octobre dernier, l’émission de France Inter Affaires sensibles revenait sur l’histoire de l’Office de Radiodiffusion-télévision Française (ORTF) sous le titre « Crises, censure et désinformation : la longue vie de l’ORTF« . A cette occasion, je journaliste Fabrice Drouelle avait invité l’historien Christian Delporte, spécialiste du rôle des médias, de l’image et de la communication en politique.

Présentation de l’émission:

Sur les ruines de l’ancien grand service public unifié de l’information, les français découvrent de nouveaux visages, de nouveaux logos et surtout de nouveaux noms. Elles s’appellent désormais TF1, Antenne 2, France 3 ou encore Radio France… « Autonomes et entièrement responsables » selon les mots du premier ministre de l’époque Jacques Chirac, elles ont pour mission de « produire et diffuser une information libre et ouverte » à destination de tous les transistors et postes de télévisions de l’hexagone. Mais leur rôle consiste aussi à faire oublier une décennie médiatique ternie par l’emprise du pouvoir sur l’information… Car l’histoire de leur aînée – l’ORTF – est jalonnée par les conflits sociaux à répétition et surtout marquée par les accusations de censure et de désinformation…

Call for papers: Media Art Histories Conference

La prochaine International Conference on the Histories of Media Art, Science and Technology aura lieu du 20 au 23 août 2019 à l’Université d’Aalborg au Danemark. Intitulée RE:SOUND, cette 12ème édition entend aborder l’histoire du son, peu étudiée, dans une perspective interdisciplinaire et de longue durée.

L’appel à contribution est lancé, la deadline est fixée au 1er novembre.

 

 

 

Replay. Quid des documents radio et TV après leur diffusion?

L’édition 2018 du colloque de Memroiav s’intéresse au sort des documents audiovisuels que produisent radios et télévisions, après leur diffusion. Il aura lieu les 24 et 25 octobre 2018.

« Les stations de radio et les chaines de télévision font partie des plus grands producteurs de documents audiovisuels. Ces derniers suscitent un grand intérêt, mais comment ces sons et ces images peuvent-ils perdurer et être transmis aux générations futures ? Le Colloque Memoriav 2018 porte un regard sur le travail de sauvegarde et de mise en valeur des documents radio/TV dans le cadre du service public et des stations privées. »

 

Conférence: Alt-Media, The Shifting Tide of Political Communication

La 3e International Conference on Communication and Media Studies se déroule à l’Université de Berkeley, ces 18 et 19 octobre. Parmi les sujets abordés, on peut citer les cultures, technologies et théories médiatiques. Le thème spécifique de cette édition est cependant dévolu aux médias alternatifs, sous le titre Alt-Media – The Shifting Tide of Political Communication.

Découvrir le programme complet.

TV-Europa, 1985: Les essais précoces d’une télévision européenne

Le Netherlands Institute for Sound and Vision possède, entre bien d’autres choses, une importante collection d’archives sur la chaine Europa TV, lancée en 1985 et qui ne survécut qu’une année. Afin d’en savoir plus sur son histoire, l’Institut a chargé une étudiante de Master, Marloes Stapper, d’explorer le matériel en question. Certains résultats de ses recherches sont présentés dans un billet de blog intitulé « Europa TV: The early experiment of a European channel ». Il a été publié sur la plateforme de EUScreen, consortium européen réunissant des diffuseurs et des archives audiovisuelles.

« Europa TV provided daily broadcasts from October 5, 1985 until the end of November, 1986 in cooperation with the European Broadcasting Union and the public broadcasters NOS (the Netherlands), ARD (West Germany), RAI (Italy), RTE (Ireland) and RTP (Portugal). From these broadcasters and countries, the Dutch government and the NOS were the only ones that offered financial support. However, all of the cooperating broadcasters sent in their programs – often already shown on national channels – to Europa TV. » (…)

Lire l’article.

Parution: A Companion to the History of American Broadcasting

Un ouvrage collectif sur l’histoire de la radio et de la télévision aux États-Unis est paru cet été aux éditions Wiley. Intitulé A Companion to the History of American Broadcasting, le livre a été dirigé par Aniko Bodroghkozy, l’un des membres fondateurs du Département des Media Studies de l’Université de Virginie.

Les différentes contributions abordent notamment le rôle de la radio dans la sphère télévisuelle, l’évolution des régulations sur la radio et la télévision ainsi que l’influence culturelle des deux médias. L’ouvrage se propose également de présenter un panorama de l’historiographie sur le sujet de même que d’analyser des textes canoniques qui ont participé à façonner ce champs historique.

Présentation:

« A Companion to the History of American Broadcasting comprehensively evaluates the vibrant history of American radio and television and reveals broadcasting’s influence on American history in the twentieth and twenty-first centuries. With contributions from leading scholars on the topic, this wide-ranging anthology explores the impact of broadcasting on American culture, politics, and society from an historical perspective as well as the effect on our economic and social structures. The text’s original and accessibly-written essays offer explorations on a wealth of topics including the production of broadcast media, the evolution of various television and radio genres, the development of the broadcast ratings system, the rise of Spanish language broadcasting in the United States, broadcast activism, African Americans and broadcasting, 1950’s television, and much more. »

Stars and Screen: Film and Media History Conference

Du 27 au 29 septembre, la conférence « Stars and Screen » se déroule à la Rowan University, Glassboro, New Jersey. Se voulant interdisciplinaire, l’événement réunit des contributions de différents champs de l’histoire des médias et du cinéma, mais aussi des sciences sociales, autour de la thématique des « stars » (au sens de vedettes et d’étoiles) et des écrans.

Présentation:

In the ‘Golden Age’ of Classical Hollywood Cinema, MGM was known as the motion picture studio with “More Stars Than There Are In Heaven.” In fact, ‘Stars’ have illuminated cinematic screens for over 100 years, from classic movie stars (Bogart, Bacall, Hepburn, Chaplin) to films about Hollywood’s star factory (A Star Is Born, What Price Hollywood?) to shooting stars (Deep Impact), falling stars (Sunset Boulevard, Raging Bull), and stars in ‘space, the final frontier’ (Star Trek) in a ‘galaxy far, far away’ (Star Wars). Digital video streaming and binge watching of films and media also re-imagines and creates new moving image ‘stars’ transforming the cinematic or televisual production, distribution, and viewing reception experience. What does this nostalgic re-imagining of film history and cinematic production of stars on screen tell us about the cultural moment we find ourselves in? The 2018 Film and Media History Conference explores the theme of “Stars and Screen.”

Une partie de la RTS déménage à Lausanne

« La SSR veut déplacer une partie de la rédaction de la radio SRF de Berne à Zurich. En Suisse romande, la RTS envisage de déménager à l’horizon 2024 le département « news » de la télévision de Genève à Lausanne », lisait-on mercredi 19 septembre dans Romandie.

Ces décisions suscitent de nombreuses réactions, notamment le désolement du Conseil d’Etat genevois. Mais Pascal Crittin, directeur de la RTS défend son projet qu’il qualifie de « vision » dans l’émission Forum du même jour. L’idée est de réussir à « économiser dans les murs » pour éviter des économies dans le programme, explique Pascal Crittin qui croit « en un fédéralisme des contenus et non pas des bureaux ».

 

Interview de Pascal Crittin à Forum, 19 sept.

Interview d’Antonio Hodgers, président du Conseil d’Etat genevois, à Forum, 19 sept.

« RTS: déménagement prévu d’une partie de la télévision à Lausanne », Romandie, 19 sept.

« Le téléjournal à Lausanne? Plus qu’une hypothèse, une vision », Le Matin, 19 sept.

« Genève est en passe de perdre le téléjournal », Tribune de Genève, 19 sept.

« Genève prend très mal le départ programmé de la RTS », Le Temps, 19 sept.