Offensive belge dans l’industrie audiovisuelle

Qualité des professionnels de l’audiovisuel, outils d’aide à la production, fiscalité attractive, aides régionales et décors variés: la Belgique attire de nombreuses productions européennes mais aussi américaines et chinoises. Destination idéale pour les producteurs et réalisateurs, la Belgique accueille sur son territoire entre 300 et 350 tournages de films, séries, documentaires, courts-métrages par année. Cette politique de développement d’une industrie audiovisuelle a porté ses fruits puisque ce secteur enregistre un retour sur investissement de plus de 380%.

Si la Belgique attire les tournages étrangers, les créations belges se font, quant à elles, connaître à l’international. Nouvelle scène de la fiction télévisuelle, les séries flamandes Ennemi public, La Trêve et plus récemment Beau Séjour s’exportent au-delà des frontières et affirment leur essence locale. Les Belges ont également investi la Suisse et ont participé à la production de la série RTS Quartier des banques.

Dans « Le Fidèle », présenté il y a un an à la Mostra de Venise, Adèle Exarchopoulos et Matthias Schoenaerts apparaissent sur l’esplanade du palais de Justice de Bruxelles. ©Savage Film

 

« Wallonie, Bruxelles, terres de tournages », L’Echo, 24 août 2018

« La France redevient une terre de tournage de films et séries », InaGlobal, 01 mars 2018

« La Belgique, nouvelle terre de séries TV », Le Temps, 13 février 2017