La fin du Matin imprimé

Le jeudi 7 juin, Tamedia confirme la disparition de la version papier du quotidien Le Matin. A partir du 22 juillet prochain, le journal ne paraîtra qu’en ligne, avec comme conséquence une quarantaine d’emplois menacés.

« Les syndicats ont réagi avec véhémence, relaie Le Courrier, L’annonce de Tamedia survient alors qu’une procédure est en cours devant l’Office de conciliation vaudois pour sauver Le Matin papier et demander un gel des licenciements sur deux ans. Pour Impressum et syndicom, l’éditeur zurichois se conduit comme le “croque-mort” de la diversité de la presse en Suisse romande »

Dans les médias romands:

En plus: Le dossier du Courrier sur « La diversité de la presse en danger »