Faire de l’histoire sur Youtube?

Pour sa 3ème édition, le Festival Histoire et Cité, qui se tient à Genève du 21 au 24 mars, propose un programme particulièrement riche sur le thème « Etre libre ». Nous y avons notamment remarqué deux événements autour de la transmission historique à l’heure des « nouveaux médias » numériques.

Une image de la chaine YouTube de vulgarisation historique Nota Bene, créée par Benjamin Brillaud et qui reçoit un immense succès.

Le jeudi 22 mars à 16h30, Benjamin Brillaud donne une conférence intitulée « La vulgarisation de l’histoire sur YouTube, alliée ou ennemie des historien.ne.es? Le cas de Nota Bene ». Il est l’auteur de cette chaîne qui réunit plus de 570 000 abonné.e.s avec des sujets d’histoire.

Autour du même sujet aura lieu le vendredi 23 mars 17h une table ronde sous le signe « Histoire 2.0 ». Benjamin Brillaud échangera avec Adrià Budry Carbó, journaliste au quotidien Le Temps, et l’historien des sciences Bruno Strasser. Il sera notamment question de la légitimité des nouveaux canaux d’information en comparaison avec les médias dits traditionnels.

Benjamin Brillaud était reçu à France Inter le mardi 13 février autour de la question: Propagande, stéréotypes, spectaculaire : les jeux vidéo font-ils du mal à l’Histoire ? Ecouter l’entretien.