Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Traçabilité de l’or: enjeux et techniques pour un commerce plus responsable

29.03.2017 / 18:30 - 19:30

Conférence par Dr Barbara Guénette-Beck – Faculté des Géosciences et de l’Environnement, Université de Lausanne

Auditoire XIX de zoologie – Palais de Rumine (5ème niveau) – Pl. de la Riponne 6 – Lausanne

Conférence publique – Entrée libre

La conférence sera précédée de l’Assemblée générale et suivie du repas annuel des membres de la SVSN.


Résumé de la conférence

L’or se trouve au centre d’enjeux sociaux, environnementaux et géopolitiques d’importance croissante. La Suisse en est la plaque tournante, aussi bien en ce qui concerne son commerce que son affinage. Effectivement, entre 60-70% de l’or transite physiquement par la Suisse pour y être affiné. L’or utilisé aujourd’hui provient du recyclage (environ 20-30%), des grandes mines (environ 50-60%) et des mines artisanales (environ 10-20%). La situation des grandes mines est souvent plus ou moins sous contrôle, tel n’est pas toujours le cas des mines artisanales et familiales. Les conditions d’exploitation y ont des impacts dévastateurs, aussi bien sur le plan humain qu’environnemental. Dans un souci d’amélioration et d’entraide, de nombreux programmes et certifications plus ou moins officiels se sont créés ces dernières années. Depuis peu, la question de la responsabilité sociétale a également trouvé un écho politique : le postulat Recordon (déposé le 21.09.2015 au Conseil des Etats) exige de faire la lumière sur le « Commerce de l’or produit en violation des droits humains ». Et pour cause, les audits sur lesquels les affineurs s’appuient, sont souvent considérés comme insuffisants. Notre projet constitue une réponse à la problématique d’approvisionnement, en apportant une preuve scientifique d’origine des lingots d’or affinés en Suisse.

La détermination d’origine de l’or par des méthodes physiques et chimiques a été considéré comme impossible encore il y a peu de temps. Cependant, des études récentes ont démontré le potentiel de ces analyses – une approche d’ailleurs, qui s’inspire du milieu archéométrique. L’archéométrie est une branche de l’archéologie qui s’attache à trouver des solutions à des problématiques historiques et archéologiques grâce à des méthodes scientifiques, en l’occurrence minéralogiques. Concrètement, ces études visent à déterminer l’origine d’un artéfact en métal par la comparaison de paramètres que l’on retrouve aussi bien dans l’objet métallique que dans le minerai dont il est supposément issu.


La conférencière: Barbara Guénette-Beck

Dès 2013 Groupe écologie industrielle (Faculté des Géosciences et de l’Environnement), Université de Lausanne ; collaboratrice scientifique.

2011-12 Office fédéral de la santé publique, protection du consommateur, Berne ; collaboratrice scientifique.

2007-08 Post-doctorat au Centre d’analyses des biens culturels, EMPA (Materials Science and Technology), Dübendorf ; chercheuse, domaine archéo-métallurgie.

2006-10 Post-doctorat à l’Université de Fribourg ; chercheuse, domaine archéo-métallurgie.

2005 Doctorat ès sciences, Université de Lausanne, option : sciences de la Terre. Titre de la thèse : « Minerais, métaux, isotopes : recherches archéométriques sur les mines de plomb et d’argent en Valais, Suisse ».

Détails

Date :
29.03.2017
Heure :
18:30 - 19:30
Catégorie d’Évènement:

Organisateur

Société vaudoise des Sciences naturelles
Téléphone :
021 312 43 34
E-mail :
svsn@unil.ch
Site Web :
www.svsn.ch

Lieu

Auditoire XIX – Palais de Rumine
Place de la Riponne 6
Lausanne, 1005 Suisse
+ Google Map