Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Les gènes de l’immunité, témoins-clé de l’évolution des populations humaines

jeudi 11 octobre / 18:30 - 19:30

En octobre, la SVSN a plaisir de vous proposer une conférence de la Professeure Alicia SANCHEZ-MAZAS.

Ouvert à toutes et à tous. Gratuit et sans inscription.
A 18h30 dans l’Auditoire XIX situé au 5ème étage du Palais de Rumine à Lausanne.

Résumé de la conférence :

Les progrès technologiques réalisés dans le séquençage de l’ADN et le traitement bio-informatique des données qui en résultent permettent aujourd’hui de reconstituer les principales étapes de l’histoire génétique de notre espèce. Ces analyses et l’apport d’autres disciplines, telles que la paléontologie et l’archéologie préhistorique, révèlent que tous les humains modernes (Homo sapiens) ont une origine commune unique située en Afrique il y a quelques 200’000 à 300’000 ans, puis ont colonisé les différents continents selon des itinéraires déterminés par la topographie des régions traversées, les types d’environnement et les conditions climatiques. Au cours de leurs expansions géographiques, les profils génétiques des populations migrantes se sont modifiés sous l’effet de multiples forces évolutives liées à leurs fluctuations démographiques, à leurs adaptations à des milieux hétérogènes ou à leurs rencontres avec d’autres populations de la même espèce ou d’espèces voisines (Neandertal et Denisova). L’extraordinaire diversité génétique observable chez les humains actuels porte ainsi les signatures de multiples événements passés que les scientifiques cherchent à décrire de plus en plus précisément.

Les gènes de notre système immunitaire, et plus particulièrement les gènes HLA qui interviennent dans la reconnaissance des pathogènes et le déclenchement des processus biologiques destinés à les éliminer présentent des degrés de diversité étonnamment élevés dans les populations actuelles. L’analyse de ces variations apporte des informations essentielles d’une part sur l’histoire du peuplement des continents, et d’autre part sur les prédispositions des populations à certaines maladies infectieuses dévastatrices. Alors qu’en Europe, la Méditerranée ne semble pas avoir constitué un obstacle majeur aux migrations préhistoriques depuis l’Afrique du Nord ou le Proche-Orient – les nombreux échanges ayant homogénéisé les profils génétiques des populations1, en Asie l’imposante chaîne de l’Himalaya a dû être contournée par le nord et par le sud lors des premières expansions de populations d’ouest en est, façonnant des différences génétiques marquées au sein de ce continent2. En Afrique sub-saharienne, les caractéristiques génétiques des populations semblent davantage liées à des différences de modes de vie, comme le nomadisme de petits groupes d’éleveurs à travers la ceinture sahélienne ou les expansions démographiques, à plus large échelle, de communautés d’agriculteurs à travers le continent. En outre, les populations africaines localisées dans des régions fortement impaludées, selon des cartes précises d’endémicité de la malaria, présentent plus fréquemment des variants génétiques supposés conférer une résistance à cette maladie3.

Les gènes de l’immunité sont donc des témoins-clé de l’évolution des populations humaines et de leurs interactions avec les environnements. Leur analyse ouvre aussi d’importantes perspectives sur l’identification de facteurs génétiques gouvernant nos prédispositions aux maladies.

 

1 Currat M, Poloni ES, Sanchez-Mazas A (2010) Human genetic differentiation across the Strait of Gibraltar. BMC Evolutionary Biology, 10:237-255.

2 Di D, Sanchez-Mazas A, Currat M (2015) Computer simulation of HLA genes supports two main routes of colonization by human populations in East Asia. BMC Evolutionary Biology 15:240.

3 Sanchez-Mazas A, Černý V, Di D et al. (2017) The HLA–B landscape of Africa: Signatures of pathogen-driven selection and molecular identification of candidate alleles to malaria protection. Molecular Ecology 26:6238-6252.

Détails

Date :
jeudi 11 octobre
Heure :
18:30 - 19:30

Lieu

Palais de Rumine, 5ème étage