Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

État de la biodiversité en Suisse – Synthèse des résultats de la surveillance de la biodiversité

09.02.2017 / 18:30 - 19:30

Conférence par Dr Glenn LITSIOS – collaborateur à l’Office fédéral de l’Environnement (OFEV)

Auditoire XIX de zoologie – Palais de Rumine (5ème niveau) – Pl. de la Riponne 6 – Lausanne

Conférence publique – Entrée libre


Résumé de la conférence

La biodiversité, c’est la diversité de la vie au niveau des écosystèmes, des espèces (animaux, champignons, micro-organismes et plantes) et des gènes. Elle englobe également les interactions à l’intérieur de chacun de ces trois niveaux et entre eux. Ce sont à la fois ses éléments individuels et les interactions entre ces éléments qui confèrent à la biodiversité stabilité et résistance. Finalement, la biodiversité est irremplaçable car elle est à la base de la vie sur terre. En effet, seuls des écosystèmes en bon état sont capables de maintenir les conditions permettant la vie.

Afin de connaitre l’état de la biodiversité plusieurs programmes et projets de recensement et de surveillance de la biodiversité existent en Suisse. Chaque année, des biologistes récoltent sur le terrain des informations sur de nombreux types d’organismes. Une fois additionnés aux résultats issus de la recherche scientifique et d’autres programmes de surveillance de l’environnement (air, eau, sol, etc.), ces résultats permettent de faire l’état de la biodiversité en Suisse.

Il est clair depuis longtemps déjà que l’état de la biodiversité est mauvais en Suisse. Près de la moitié des milieux naturels sont considérés comme menacés. Les milieux humides ou pionniers sont particulièrement sous pression. Au niveau spécifique, un tiers des espèces sont inscrites à la liste rouge. Cette proportion est plus grande que dans beaucoup de pays européens. De plus, il a été observé que les communautés d’espèces deviennent de plus en plus similaires entre régions. Ce nivellement est expliqué par le remplacement des espèces typiques des milieux par d’autres espèces plus généralistes. Trop peu de données sont disponibles pour pouvoir se prononcer sur la diversité génétique. Malgré ce manque, l’isolation des populations du fait du morcellement du paysage et du manque de connections entre biotopes suggèrent des échanges génétiques de plus en plus faibles.

De nombreuses mesures ont été prises pour préserver et développer la biodiversité. On peut citer par exemple l’établissement de zones protégées, la mise en place de surface de promotion de la biodiversité en milieu rural ou encore la renaturation des cours d’eau. Malheureusement, les données actuelles montrent que ces efforts n’ont permis que de freiner le déclin de la biodiversité, mais pas de le stopper.


Le conférencier : Glenn Litsios

Né à Genève en 1984, enfance à La Chaux-de-Fonds.

2004 – 2009 Bachelor et Master (BEC) en biologie à l’université de Lausanne

2010 – 2015 Thèse de doctorat à l’université de Lausanne dans le groupe du Prof. Nicolas Salamin (département écologie et évolution). « La spéciation écologique racontée au travers de l’étude de l’évolution des poissons-clowns et de quelques autres »

Depuis janvier 2016, collaborateur scientifique à l’Office fédéral de l’environnement dans la section espèces et milieux naturels. Responsable des monitorings et indicateurs de la biodiversité.

Détails

Date :
09.02.2017
Heure :
18:30 - 19:30
Catégorie d’Évènement:

Organisateur

Société vaudoise des Sciences naturelles
Téléphone :
021 312 43 34
E-mail :
svsn@unil.ch
Site Web :
www.svsn.ch

Lieu

Auditoire XIX – Palais de Rumine
Place de la Riponne 6
Lausanne, 1005 Suisse
+ Google Map