Chargement Évènements

« Tous les Évènements

Conférence académique « Maladies rares et recherche fondamentale »

jeudi 13 décembre / 19:00 - 21:00

En partenariat avec la Société académique vaudoise, la SVSN a le plaisir de vous proposer la conférence académique de Mme van der Goot intitulée « Maladies rares et recherche fondamentale » à 19h dans l’Aula du Palais de Rumine. Nous vous invitons à poursuivre la suite de la soirée à la salle du Sénat pour le traditionnel apéritif dînatoire.

Résumé de la conférence :

A ce jour quelques 7’000 maladies rares ont été répertoriées. Ensemble, elles touchent près de 8 % de la population mondiale. La grande majorité de ces maladies sont d’origine génétique. C’est à dire qu’elles sont dues à la mutation d’un ou plusieurs gènes. Plus de la moitié des patients sont des enfants car les symptômes apparaissent in utero ou peu après.

Le nombre de patients pour une maladie donné est souvent petit, surtout dans une zone géographique limitée, comme la Suisse. Comprendre, et savoir traiter, une maladie qui touche peu d’individus est rarement considéré comme une priorité ou même important, aussi bien par les gouvernements que par les industries pharmaceutiques. La complexité du sujet est augmentée par le fait que même quand un gène particulier est associé à une « maladie » donnée, chaque patient porte une mutation spécifique dans ce gène et la maladie se manifeste avec des degrés de sévérité différents. C’est pourquoi on parle de syndrome, plutôt que de maladie. Les services médicaux de génétiques identifient la ou les mutations des patients. Mais la compréhension des conséquences, pour chaque mutation, donc chaque patient, requiert la recherche fondamentale. Une recherche dont le moteur est le désir de comprendre le fonctionnement et le dysfonctionnement du corps humain, de la vie en général. Une maladie génétique spécifique sera utilisée pendant la conférence pour illustrer les concepts.

Professeure Gisou van der Goot

Madame Gisou van der Goot est responsable du Laboratoire de Biologie Cellulaire et Membranaire et co-fondatrice de l’Institut d’Infectiologie, à la Faculté des Sciences de la Vie de l’EPFL. Depuis 2014, Prof. van der Goot occupe aussi la fonction de Doyenne de cette même Faculté.
Avant sa nomination à l’’EPFL, en 2006, elle était Cheffe de Groupe à la Faculté des Sciences, puis Professeure Associée à la Faculté de Médecine, de l’’Université de Genève. Prof. van der Goot a d’’abord obtenu un diplôme d’’Ingénieur de l’’Ecole Centrale de Paris avant d’’entamer une thèse en Biophysique Moléculaire au Centre de l’Energie Atomique de Saclay (Université de Paris VI), suivie d’un séjour postdoctoral au Laboratoire Européen de Biologie Moléculaire (EMBL) à Heidelberg (Allemagne). Différentes distinctions lui ont été décernées, dont, en 2001, le Prix ‘Young Investigator’ de l’’EMBO (Organisation européenne de Biologie Moléculaire), puis, en 2005, le soutien par le programme international du ‘Howard Hughes Medical Institute (HHMI, Etats-Unis); en 2009, elle a été la première femme à obtenir le Prix Marcel Benoist. La même année, elle est élue membre de l’’EMBO. Les domaines d’’expertise du Prof. van der Goot incluent les mécanismes moléculaires et cellulaires des toxines bactériennes, et l’’organisation des cellules de mammifères et leurs organelles. Prof. van der Goot est ou a été membre du conseil scientifique de diverses organisations telles que le Fonds National Suisse de la Recherche Scientifique (SNF), le Conseil Suisse de la Science et de la Technologie (CSST), le Conseil Européen de la Recherche (ERC), la Fondation Louis Jeantet et la Fondation Bettencourt-Schuller.

 

Détails

Date :
jeudi 13 décembre
Heure :
19:00 - 21:00