Table Ronde – Jeudi 4 juin

« L’engagement de la sociologie dans l’espace public »/« Engagement der Soziologie in der Öffentlichkeit »

17h30 – 19h Anthropole salle 1129

mix et remix

Périodiquement, la question de « l’utilité » sociale des sciences humaines et sociales, et de la sociologie en particulier, est débattue. Quels peuvent donc être dans le contexte actuel les apports de la sociologie pour différents publics (autorités, organisations, associations, entreprises, médias, collectifs ou individus concernés par les problèmes sociaux, etc) et comment les publiciser ? Les sociologues sont-ils assez, voire trop visibles dans les médias ? Sur quels sujets leur demande-t-on de s’exprimer et sont-ils capables de rendre compte de leurs travaux et de leurs réflexions en suscitant l’intérêt ?

La Société suisse de sociologie considère qu’il est important de mener une réflexion collective et continue sur ces thématiques. Cela est d’autant plus nécessaire en Suisse où les critiques à l’égard des sciences sociales et humaines savent se faire entendre au sein de l’espace politique, comme l’ont montré les récentes polémiques sur le nombre et le devenir des étudiants en sciences sociales et humaines. A travers ces interrogations, c’est aussi l’avenir et le développement de la discipline qui est en jeu. La sociologie ne devient-elle pas de plus en plus spécialisée et « technicisée », non seulement pour faire face à la complexification des sociétés contemporaines, mais aussi pour répondre aux critères de « scientificité » et de financement actuellement en vigueur ? Et si oui, ne court-elle pas le risque de devenir inaudible pour un large public ? Dès lors, quelle place les procédures d’évaluation des instituts de recherche ou des chercheurs et chercheuses doivent-elles réserver aux initiatives de « valorisation », « communication », médiatisation », termes devenus incontournables mais aussi passe-partout ?

Nous invitons tous les participant-e-s du congrès à participer à la table ronde organisée autour de ces questions.

Modération

Prof. Muriel Surdez (Université de Fribourg, Présidente de la Société Suisse de Sociologie)

Invité.e.s confirm.é.s

Prof. Peter Farago (FORS)

Philippe Gagnebin (Responsable du service de communication de l’Université de Lausanne)

Géraldine Savary (Conseillère aux Etats, présidente de la Commission de la science, de l’éducation et de la culture du Conseil des Etats, licenciée en sciences politiques)

Prof. Jean-Pierre Tabin (Haute école de travail social et de la santé)

Prof. Eric Widmer (Université Genève, ancien président de la Société Suisse de Sociologie, membre du Conseil de la recherche du Fonds national suisse de la recherche – Division 1 « Sciences humaines et sociales »)

Markus Zürcher (secrétaire général de la Schweizerische Akademie für Geistes- und Sozialwissenschaften / Académie suisse des sciences humaines et sociales

Invité sous réserve

Prof. Franz Schultheis (Université de St-Gall)

Avec la participation de

mixremix_web