Comité scientifique

Denis Hauw (présidence)

Après avoir été professeur d’EPS (agrégé d’EPS en 1988) et entraîneur de haut niveau en gymnastique, j’ai prolongé mes études universitaires et obtenu un doctorat portant sur l’apprentissage des habiletés acrobatiques (1992) à l’Université de Paris X. J’ai ensuite été Maitre de Conférences en STAPS dans différentes universités françaises (La Réunion, Toulouse, Montpellier) et j’ai obtenu un Habilitation à Diriger des Recherches (2008) à Montpellier. J’ai exercé des missions de conseiller en psychologie du sport depuis 1999 avec les équipes de France de Trampoline, de ski acrobatique, mais aussi auprès de différents centres d’entraînement sportif élite (Escrime, Athlétisme). J’ai été Président du numéro vert Français « Ecoute Dopage » de 2010 à 2013. J’ai été recruté comme Professeur de psychologie du sport à l’Institut des Sciences du Sport de l’Université de Lausanne en 2012. Je dirige le groupe « psychologie du sport » en centrant les activités de recherche, de formation et d’intervention sur une approche « énactive » de l’activité en sport, c’est-à-dire centrée sur la compréhension des significations qui émergent avec les actions des athlètes ou des entraîneurs dans les situations d’entraînement ou de compétition.

 

  • Hauw, D. (2017). Antidoping education using a lifelong situated activity-based approach. Evidence, conception and challenges. Quest. 69(2), p. 256-275.
  • Rochat, N., Hauw, D., Antonini Philippe, R., Crettaz von Roten, F., Seifert, L. (2017), « Comparison of vitality states of finishers and withdrawers in trail running: An enactive and phenomenological perspective », PLosOne, 12 (3), e0173667.
  • Gesbert, V., Carrel, J., Antonini Philippe, R., & Hauw, D. (2016), « Elite volleyball coaches’ experience using a statistical information system », International Journal of Performance Analysis in Sport, 16, p. 613-633.

____________________________________

Roberta Antonini Philippe (vice-présidence)

Actuellement Maître d’enseignement et de recherche à l’Institut des Sciences du Sport de l’Université de Lausanne, j’ai obtenu ma thèse de doctorat en psychologie du sport en 2002 à l’Université de Nice Sophia Antipolis. J’ai travaillé pendant presque 10 ans au sein de la Haute Ecole Fédérale de Sport Macolin dans le domaine de l’enseignement et de la recherche en psychologie du sport. J’ai ensuite intégré l’Université de Genève en tant que chargée d’enseignement de 2010 à 2013.
Dans le cadre de la recherche, mes centres d’intérêt s’orientent vers l’exploration des dynamiques d’organisation, de désorganisation et de réorganisation de différents types de performance sportive ou artistique. J’ai développé de nombreux travaux dans le domaine des relations interpersonnelles en sport. Ces travaux de recherche contribuent aussi à l’intervention dans le but d’améliorer les niveaux de performance des athlètes et des artistes dans l’immédiat ou à long-terme, tout comme la préservation de l’intégrité des pratiquants sur le plan psychologique et social. Ces interventions se caractérisent sous la forme de recommandations pour l’entraînement, l’accompagnement psychologique, ou encore la formation.
Depuis 2007, je suis aussi très active dans l’accompagnement psychologique d’athlètes et de musiciens.

____________________________________

 

Membres du comité scientifique:

  • Katharina Albertin (Psychologue, Présidente SASP)
  • Marjorie Bernier (Université de Brest, FR)
  • Julie Boiché (Université de Montpellier, FR)
  • Julien Bois (Université de Pau, FR)
  • Cyril Bossard (Université de Brest, FR)
  • Geneviève Cabagno (Université de Rennes 2, FR)
  • Mickael Campo (Université de Dijon, FR)
  • Karine Corrion (Université de Nice, FR)
  • Fabienne D’Arripe-Longueville (Université de Nice, FR)
  • Fabrice Dosseville (Université de Caen, FR)
  • Anne-Marie Elbe (Université de Copenhague, DK)
  • Jean Fournier (Université de Paris X-Nanterre, FR)
  • Markus Gerber (Université de Bâle, CH)
  • Christophe Gernigon (Université de Montpellier, FR)
  • Guido Guendolla (Université de Genève, CH)
  • Emma Guillet (Université de Lyon 1, FR)
  • Ernst-Joachim Hossner (Université de Berne, CH)
  • Daniella Joop (Université de Lausanne, CH)
  • Sophia Jowett (Université de Loughborough, UK)
  • Gilles Kermarrec (Université de Brest, FR)
  • Lambros Lazuras (Université de Sheffield, UK)
  • Marc Levêque (Université Orléans, FR)
  • Olivier Luminet (Université Catholique de Louvain, B)
  • Aine MacNamara (Université du Lancashire, UK)
  • Grégory Ninot (Université de Montpellier, FR)
  • Germain Poizat (Université de Genève, CH)
  • Jean-Pierre Rolland (Université de Paris X-Nanterre, FR)
  • Géraldine Rix-Lièvre (Université de Clermont-Ferrand, FR)
  • Marie Santiago (Université de Lausanne, CH)
  • Jacques Saury (Université de Nantes, FR)
  • Ludovic Seifert (Université de Rouen, FR)
  • Roland Seiler (Université de Berne, CH)
  • David Trouilloud (Université de Grenoble Alpes, FR)
  • Michel Verger (Université de Clermont-Ferrand, FR)
  • Aude Villemain (Université Orléans, FR)
  • Grégoire Zimmermann (Université de Lausanne, CH)
  • Paul Wylleman (Vrije Universiteit Brussel, BE)
  • Jacques Méard (Haute École Pédagogique, Vaud, CH)
  • Andrea Schiavio (Université de Graz, AUT)