Le peuple appelé à se prononcer sur la loi sur le renseignement en septembre

lrensAprès le dépôt des signatures récoltées par la Jeunesse socialiste en janvier, le Conseil fédéral à fixé la date du vote sur la nouvelle loi sur le renseignement au 25 septembre prochain. En parallèle, une coalition hétéroclite réunit actuellement les signatures nécessaires pour l’organisation d’un référendum sur la nouvelle loi sur la surveillance des télécommunications. Composée des jeunesses de presque tous les partis, d’organisations de défense des libertés et du Parti pirate et menée par le conseiller national UDC Franz Grüter, la coalition s’oppose contre une loi qu’elle juge « inutile et dangereuse ». Le nouveau dispositif prévoit notamment l’obligation de collaborer des entreprises de télécommunication et l’usage de moyens clandestins d’interception de communications dans le cadre de procédures pénales. Les opposants ont jusqu’au 7 juillet pour réunir les signatures.