Marc

A B C D E F G H I J
K L M N O P Q R S T
U V W X Y Z
Jean-Noël Aletti, « Analyse narrative de Mc 7,24-30. Difficultés et propositions », Bib. 93/3 (2012), p. 357-376.
Jean-Noël Aletti, « La construction du personnage de Jésus dans les récits évangéliques. Le cas de Marc », in : Camille Focant – André Wénin (éd.), Analyse narrative et Bible. Deuxième colloque international du RRENAB, Louvain-la-Neuve, avril 2004 (BEThL 191), Leuven : Leuven Univ. Press, 2005, p. 19-42.
Pablo Alonso, The Woman Who Changed Jesus. Crossing Boundaries in Mk 7,24-30 (BiTS 11), Leuven – Paris – Walpole, MA, Peeters, 2011.
Janice C. Anderson – Stephen D. Moore (éd.), Mark and Method. New Approaches in Biblical Studies, Minneapolis : Fortress Press, 1992.

Top

Barbara Baert (éd.), The Woman with the Blood Flow (Mark 5:24-34). Narrative, Iconic, and Anthropological Spaces (Art & Religion 2), Leuven/Walpole MA : Peeters, 2014.
Normand Bonneau, « Evangile de Marc. Récit, histoire, théologie », dans : Christian Dionne – Yvan Mathieu (éd.), Raconter Dieu. Entre récit, histoire et théologie (Le livre et le rouleau 44), Bruxelles : Lessius, 2014, p. 129-146.
Normand Bonneau, « Mise en intrigue et suspense dans Mc 5,1-20 », in : Anne Pasquier – Daniel Marguerat – André Wénin (éd.), L’intrigue dans le récit biblique. Quatrième colloque international du RRENAB, Université Laval, Québec, 29 mai-1er juin 2008 (BEThL 237), LeuvenParis : Peeters, 2010, p. 231-243.
Guy Bonneau, Stratégies rédactionnelles et fonctions communautaires de l’Évangile de Marc (EtB NS 44), Paris : Gabalda, 2001.
Guy Bonneau, « Saint Marc. Nouvelles lectures », Cahiers Évangile 117 (2001), p. 5-67.
Thomas E. Boomershine, « Audience Asides and the Audiences of Mark. The Difference Performance Makes », dans : From Text to Performance, Narrative and Performance Criticisms in Dialogue and Debate (BPCS 10), Eugene, OR : Cascade Books, 2014, p. 80-96.
M. Eugene Boring, « The Birth of Narrative Theology: the Gospel of Mark », in : Dennis E. Smith (éd.), Chalice introduction to the New Testament, St Louis : Chalice Press, 2004, p. 136-151.
Bärbel Bosenius, Der literarische Raum des Markusevangeliums (WMANT 140), Neukirchen-Vluyn : Neukirchener, 2014.
Yvan Bourquin, « La troisième dimension de l’intrigue chez Marc », in : Anne Pasquier – Daniel Marguerat – André Wénin (éd.), L’intrigue dans le récit biblique. Quatrième colloque international du RRENAB, Université Laval, Québec, 29 mai-1er juin 2008 (BEThL 237), LeuvenParis : Peeters, 2010, p. 25-35.
Yvan Bourquin, « Vers une nouvelle approche de la focalisation », in : Camille Focant – André Wénin (éd.), Analyse narrative et Bible. Deuxième colloque international du RRENAB, Louvain-la-Neuve, avril 2004 (BEThL 191), Leuven : Leuven Univ. Press, 2005, p. 497-506.
Yvan Bourquin, Marc, une théologie de la fragilité. Obscure clarté d’une narration ( Le Monde de la Bible 55), Genève : Labor et Fides, 2005.
Yvan Bourquin, Obscure clarté de la narration de Marc. Fragilité salutaire d’une théologie, Lausanne : [s.n.], 2004.
Yvan Bourquin, « Polyvalence marcienne et fonction du prologue », in : Daniel Marguerat (éd.), La Bible en récits (Le Monde de la Bible 48), Genève : Labor et Fides, 2003, p. 316-325.
Yvan Bourquin, « Le ‘soleil noir’, ou l’oxymore implicite dans l’évangile selon Marc », in : Emmanuelle Steffek – Yvan Bourquin (éd.), Raconter, interpréter, annoncer (Le Monde de la Bible 47), Genève : Labor et Fides, 2003, p. 92-104.
Yvan Bourquin, La confession du centurion, Poliez-le-Grand : Ed. du Moulin, 1996.
Yvan Bourquin, « “Vite !” : le cadre temporel de l’évangile de Marc », Cahiers protestants (fév. 1995), p. 41-46.
Yvan Bourquin, Une image de Marc. Approche narrative du deuxième évangile, Lausanne : [s.n.], 1994.
Cilliers Breytenbach, « Narrating the Death of Jesus in Mark : Utterances of the Main Character, Jesus », ZNW 105/2 (2014), p. 153-168.
Darrell L. Brock, « The Function of Scripture in Mark 15.1-39 », in : Thomas R. Hatina (éd.), Biblical Interpretation in Early Christian Gospels, Volume 1. The Gospel of Mark (Library of New Testament Studies 304), LondonNew York : T & T Clark, 2006, p. 8-17.
Scott G. Brown, « Mark 11:1-12:12 : a Triple Intercalation », CBQ 64 (2002), p. 78-89.
Christopher Burdon, « ‘To the Other Side’: Construction of Evil and Fear of Liberation in Mark 5.1-20 », JSNT 27/2 (2004), p. 149-167.

Top

Adela Y. Collins, « Mark and His Readers : The Son of God among Greeks and Romans », HThR 93 (2000), p. 85-100.
Corina Combet-Galland, « Quand la naissance du récit se raconte. Evangile de Marc (5,1-20) », in : Emmanuelle Steffek – Yvan Bourquin (éd.), Raconter, interpréter, annoncer (Le Monde de la Bible 47), Genève : Labor et Fides, 2003, p. 105-114.
Corina Combet-Galland, « Qui roulera la peur ? Finales d’évangile et figures de lecteur (à partir du chapitre 16 de l’évangile de Marc) », ETR 65 (1990), p. 171-189.
Brian Cosgrove, « ’It Is Requir’d That You Do Awake Your Faith’. Reader-Response and the Gospel of St Mark », Proceedings of the Irish Biblical Association 27 (2004), p. 33-39.
Élian Cuvillier, « La résurrection dans l’évangile de Marc ou : La finale courte… et puis avant ? », in : Daniel Marguerat (éd.), Quand la Bible se raconte (Lire la Bible 134), Paris : Cerf, 2003, p. 105-122.
Élian Cuvillier, L’Évangile de Marc (Bible en face), ParisGenève : Bayard, 2002.
Élian Cuvillier, « Coopération interprétative et questionnement du lecteur dans le récit d’envoi en mission (Mc 6:6b-13.30-32//Mt 10:1-11:1) », RHPhR 76 (1996), p. 139-155.

Top

Paul L. Danove, The Rhetoric of the Characterization of God, Jesus, and Jesus’ Disciples in the Gospel of Mark (JSNT SS 290), New YorkLondon : T & T Clark, 2005.
Paul Danove, « The Rhetoric of the Characterization of Jesus as the Son of Man and Christ in Mark », Bib. 84 (2003), p. 16-34.
Paul Danove, « The Narrative Rhetoric of Mark’s Ambiguous Characterization of the Disciples », JSNT 70 (1998), p. 21-38.
Ole Davidsen, « Is There a Monkey in This Class? », Semeia 71 (1995), p. 133-160.
Franco De Carlo – – , « Dio mio, Dio mio, perché mi hai abbandonato? » (Mc 15,34). I Salmi nel racconto della passione di Gesù secondo Marco (AnBib 179), Roma : Gregorian & Biblical Press, 2009.
Sylvie de Vulpillières, Nature et fonction des injonctions au silence dans l’évangile de Marc (EtB.NS 62), Pendé : J. Gabalda, 2010 ().
Gabriel Delaunoy, « Regards sur le handicap » ou le coup de foudre de l’aveugle Bartimée : éléments historiques, narratologiques & [et] éthiques autour de la péricope de Mc 10,46-52, Strasbourg : Université Marc Bloch, 2005.
Jean Delorme, « Evangile et Récit. La narration évangélique en Marc », NTS 43 (1997), p. 1-26.

Top

Martin Ebner, « « Hütet euch vor dem Sauerteig der Pharisäer…! ». Die Profilierung jesuanischer Tischgemeinschaft im narrativen und semantischen Konzept des Markusevangeliums », in : Anatoly A. Alexeev – Christos Karakolis – Ulrich Luz (éd.), Einheit der Kirche im Neuen Testament. Dritte europäische orthodox-westliche Exegetenkonferenz in Sankt Petersburg, 24. – 31. August 2005 (WUNT 1. 218), Tübingen : Mohr Siebeck, 2008, p. 147-168.
Martin Ebner, « Im Schatten der Grossen. Kleine Erzählfiguren im Markusevangelium », BZ 44 (2000), p. 56-76.
Ute E. Eisen, « Das Markusevangelium erzählt. Literary Criticism und Evangelienauslegung », in : Stefan Alkier – Ralph Brucker (éd.), Exegese und Methodendiskussion (TANZ 23), Tübingen : Francke Verlag, 1998, p. 135-153.

Top

Camille Focant, « Opérer une brèche dans les règles de pureté en vue d’être sauvée. Le cas de la femme qui souffrait d’hémorragie (Mc 5:24-34) », in : Barbara Baert (éd.), The Woman with the Blood Flow (Mark 5:24-34). Narrative, Iconic, and Anthropological Spaces (Art & Religion 2), Leuven/Walpole MA : Peeters, 2014, p. 35-50.
Camillee Focant, « Une christologie de type ‘mystique’ (Marc 1.1-16.8) », New Testament Studies 55 (2009), p. 1-21.
Camille Focant, « Jésus paradoxal et énigmatique (Marc) », in : C. Focant (éd.), Jésus. Portraits évangéliques. Conférences de la Fondation Sedes Sapientiae et de la Faculté de théologie, UCL, février-mars 2007 (Trajectoires 18), Bruxelles : Lumen vitae, 2008, p. 41-74.
Camillee Focant, « Les mises en récit par Marc et par Flavius Josèphe de la mort de Jean le Baptiste », Graphè 16 (2007), p. 15-26.
Camille Focant, Marc, un évangile étonnant. Recueil d’essais (BEThL 194), Leuven : University Press – Peeters, 2006.
Camille Focant, « La construction du personnage de Simon-Pierre dans le second évangile », in : Pierre Létourneau – Michel Talbot (éd.), Et vous, qui dites-vous que je suis ? La gestion des personnages dans les récits bibliques (Sciences bibliques 16. Etudes), Montréal : Médiaspaul, 2006, p. 53-76.
Camille Focant, « Finale suspendue et prolepses de l’au-delà du récit. L’exemple de Marc », in : Camille Focant – André Wénin (éd.), Analyse narrative et Bible. Deuxième colloque international du RRENAB, Louvain-la-Neuve, avril 2004 (BEThL 191), Leuven : Leuven Univ. Press, 2005, p. 211-222.
Camille Focant, « Les finales de Marc et les prolepses de l’au-delà du récit », Revue Africaine de théologie 29 (2005), p. 5-25.
Camille Focant, L’évangile selon Marc (CbNT 2), Paris : Éditions du Cerf, 2004.
Camille Focant, « Le rôle des personnages secondaires en Marc. L’exemple des guérisons et des exorcismes », in : Emmanuelle Steffek – Yvan Bourquin (éd.), Raconter, interpréter, annoncer (Le Monde de la Bible 47), Genève : Labor et Fides, 2003, p. 115-126.
Camille Focant, « Fonction intertextuelle et limites du prologue de l’évangile de Marc », in : Daniel Marguerat (éd.), La Bible en récits (Le Monde de la Bible 48), Genève : Labor et Fides, 2003, p. 303-315.
Camille Focant, « Un silence qui fait parler (Mc 16,8) », in : Adalbert Denaux (éd.), New Testament Textual Criticism and Exegesis. Festschrift J. Delobel (BEThL 161), Leuven : Peeters, 2002, p. 79-96.
Camille Focant, « Vers une maison de prière pour toutes les nations (Mc 11-15) », RThL 33 (2002), p. 3-27.
Camille Focant, « La tête du prophète sur un plat, ou L’anti-repas d’alliance », NTS 47 (2001), p. 334-353.
Camille Focant, « Vérité historique et vérité narrative. Le récit de la passion en Marc », in : Michel Hermans – Pierre Sauvage (éd.), Bible et histoire. Écriture, interprétation et action dans le temps (Le Livre et le Rouleau 10), Bruxelles : Editions Lessius, 2000, p. 83-104.
Camille Focant, « L’ultime prière du pourquoi : relecture du Ps 22 (21) dans le récit de la Passion de Marc », in : Jean-Marie Auwers – André Wénin (éd.), Lectures et relectures de la Bible : Festschrift P.-M. Bogaert (BEThL 144), Leuven : University Press, 1999, p. 287-305.
Camille Focant, « La recontextualisation d’Is 6,9-10 en Mc 4,10-12, ou un exemple de non-citation », in : Christopher Tuckett (éd.), The Scriptures in the Gospels (BEThL 131), Leuven : University Press, 1997, p. 143-175.
Robert M. Fowler, Let the Reader Understand. Reader-Response Criticism and the Gospel of Mark, Minneapolis : Fortress Press, 1991.
Timothy A. Friedrichsen, « Reading Mark as Mark. Two New Narrative Commentaries », EThL 79 (2003), p. 134-156.

Top

Christian Grappe, « De quelques figures d’identification proposées au lecteur dans l’évangile selon Marc », in : Emmanuelle Steffek – Yvan Bourquin (éd.), Raconter, interpréter, annoncer (Le Monde de la Bible 47), Genève : Labor et Fides, 2003, p. 127-136.

Top

Ferdinand Hahn (éd.), Der Erzähler des Evangeliums. Methodische Neuansätze in der Markusforschung (SBS 118/119), Stuttgart : Verl. Katholisches Bibelwerk, 1985.
Thomas R. Hatina, « Embedded Scripture Texts and the Plurality of Meaning: The Announcement of the ‘Voice from Heaven’ in Mark 1.11 as a Case Study », in : Thomas R. Hatina (éd.), Biblical Interpretation in Early Christian Gospels, Volume 1. The Gospel of Mark (Library of New Testament Studies 304), LondonNew York : T & T Clark, 2006, p. 81-99.
Kirsten Marie Hartvigsen, Prepare the Way of the Lord. Towards a Cognitive Poetic Analysis of Audience Involvement with Characters and Events in the Markan World (BZNW 180), [Berlin – Boston], De Gruyter, 2012.
Holly E. Hearon, « From Narrative to Performance. Methodological Considerations and Interpretive Moves », in : Kelly R. Iverson – Christopher W. Skinner – (éd.), Mark as Story. Retrospect and Prospect (SBL. Resources for Biblical Study 65), Atlanta : Society of Biblical Literature, 2011 (),, p. 211-232.
P.T. Heide, « Rethinking the Gospel of Mark. Resurrection Narrative as Epic », Currents In Theology and Mission 41/6 (2014), p. 373-380.
Richard A. Horsley, « A Response to Robert Gundry’s Review of Hearing the Whole Story », JSNT 26 (2003), p. 151-169.
Sandra Hübenthal, Das Markusevangelium als kollektives Gedächtnis (FRLANT 253), Göttingen : Vandenhoeck & Ruprecht, 2014.
Leroy Andrew Huizenga, « The Confession of Jesus and the Curses of Peter. A Narrative-Christological Approach to the Text-Critical Problem of Mark 14:62 », NT 53 (2011), p. 244-266.

Top

Kelly R. Iverson – Christipher W. Skinner (éd.), Mark as Story. Retrospect and Prospect (SBL. Resources for Biblical Study 65), Atlanta : Society of Biblical Literature, 2011 ().

Top

Regina Janes, « Why the Daughter of Herodias Must Dance (Mark 6.14-29) », JSNT 28 (2006), p. 443-467.

Top

Werner H. Kelber, « Récit et révélation : voiler, dévoiler et revoiler », RHPR 69 (1989), p. 389-410.
Frank Kermode, The Genesis of Secrecy. On the Interpretation of Narrative (The Charles Eliot Norton Lectures 1977-1978), Cambridge MA : Harvard Univ. Press, 1979.
Karen L. King, « Endings : The Gospel of Mark and the Gospel of Judas », dans : Early Christian and Jewish Narrative, The Role of Religion in Shaping Narrative Forms (WUNT.1 348), Tübingen : Mohr Siebeck, 2015, p. 55-72.
Hans-Josef Klauck, « Die erzählerische Rolle der Jünger im Markusevangelium. Eine narrative Analyse », NT 24 (1982), p. 1-26.

Top

Robert E. Longacre, « Mark 5.11-43: Generating the Complexity of a Narrative from its Most Basic Elements », in : Stanley E. Porter – Jeffrey T. Reed (éd.), Discourse Analysis and the New Testament. Approaches and Results (JSNT SS 170), Sheffield : Sheffield Academic Press, 1999, p. 169-196.
Robert E. Longacre, « A Top-Down, Template-Driven Narrative Analysis, Illustrated by Application to Mark’s Gospel », in : Stanley E. Porter – Jeffrey T. Reed (éd.), Discourse Analysis and the New Testament. Approaches and Results (JSNT SS 170), Sheffield : , 1999, p. 140-168.

Top

J. Lee Magness, Sense and Absence : Structure and Suspension in the Ending of Mark’s Gospel, Atlanta : Scholars Press, 1986.
Elizabeth S. Malbon, Narrative Space and Mythic Meaning in Mark (New Voices in Biblical Studies), San Francisco : Harper and Row, 1986.
Elizabeth Struthers Malbon, « Characters in Mark’s Story. Changing Perspectives on the Narrative Process », in : Kelly R. Iverson – Christopher W. Skinner – (éd.), Mark as Story. Retrospect and Prospect (SBL. Resources for Biblical Study 65), Atlanta : Society of Biblical Literature, 2011 (),, p. 45-59.
Paolo Mascilongo, « Ma voi, chi dite che io sia? ». Analisi narrativa dell’identità di Gesù e del cammino dei discepoli nel Vangelo secondo Marco, alla luce della « Confessione di Pietro » (Mc 8,27-30) (AnBib 192), Roma : Gregorian & Biblical Press, 2011 ().
Timothy M. Milinovich, « The Parable of the Storm : Instruction and Demonstration in Mark 4:1–41 », BTB 45/2 (2015), p. 88-98.
Esther Miquel, « The Impatient Jesus and the Fig Tree : Marcan Disguised Discourse against the Temple », BTB 45/3 (2015), p. 144-154.
Francis J. Moloney, « Writing a Narrative Commentary on the Gospel of Mark », in : Kelly R. Iverson – Christopher W. Skinner (éd.), Mark as Story. Retrospect and Prospect (SBL. Resources for Biblical Study 65), Atlanta : Society of Biblical Literature, 2011 (),, p. 95-114.
Francis J. Moloney, « The Markan Story », Word and Word 26 (2006), p. 5-13.
Stephen D. Moore, « Why There Are No Humans or Animals in the Gospel of Mark », in : Kelly R. Iverson – Christopher W. Skinner – (éd.), Mark as Story. Retrospect and Prospect (SBL. Resources for Biblical Study 65), Atlanta : Society of Biblical Literature, 2011 (), p. 71-93.

Top

Mercedes Navarro Puerto, « Nombrar a las mujeres en Mc : Transformaciones narrativas », EstB 57 (1999), p. 459-481.
Jesper Tang Nielsen, « The Cross on the Way to Mark », in : Eve-Marie Becker – Troels Engberg-Pedersen (éd.), Mark and Paul, Comparative Essays. Part II, For and Against Pauline Influence on Mark (BZNW 199), Berlin/Boston : De Gruyter, 2014, p. 273-294.

Top

Ohajuobodo I. Oko, « Who then is this? » A Narrative Study of the Role of the Question of the Identity of Jesus in the Plot of Mark’s Gospel (BBB 148), BerlinWien : Philo, 2004.
Dagmar Oppel, Heilsam erzählen – erzählend heilen. Die Heilung der Blutflüssigen und die Erweckung der Jairustochter in Mk 5,21-43 als Beispiel markinischer Erzählfertigkeit (BBB 102), Weinheim : Beltz Athenäum Verlag, 1995.
Juan Carlos Ossandón, « Bartimaeus’ faith: plot and point of view in Mark 10,46-52 », Bib. 93/3 2012, p 377-402.

Top

John Painter, « When is a House not Home? Disciples and Family in Mark 3,13-35 », NTS 45 (1999), p. 498-513.
Soon-Ja Park, « La guérison de la fille d’une syrophénicienne ; Marc 7,24-30 », SémBib 93 (1999), p. 23-45.
Larry Perkins, « Kingdom, Messianic Authority and the Re-constituting of God’s People – Tracing the Function of Exodus Material in Mark’s Narrative », in : Thomas R. Hatina (éd.), Biblical Interpretation in Early Christian Gospels, Volume 1. The Gospel of Mark (Library of New Testament Studies 304), LondonNew York : T & T Clark, 2006, p. 100-115.
Mark Allan Powell, « Narrative Criticism. The Emergence of a Prominent Reading Strategy », in : Kelly R. Iverson – Christopher W. Skinner – (éd.), Mark as Story. Retrospect and Prospect (SBL. Resources for Biblical Study 65), Atlanta : Society of Biblical Literature, 2011 (),, p. 19-43.

Top

David Rhoads – Joanna Dewey – Donald Michie, « Reflections », in : Kelly R. Iverson – Christopher W. Skinner – (éd.), Mark as Story. Retrospect and Prospect (SBL. Resources for Biblical Study 65), Atlanta : Society of Biblical Literature, 2011 (), p. 261-282.
David Rhoads – Donald Michie, Mark as Story. An Introduction to the Narrative of a Gospel, Philadelphia : Fortress Press, 1982.
Patrice Rolin, Les controverses dans l’Évangile de Marc (EtB NS 43), Paris : Gabalda, 2001.
Christian Rose, Theologie als Erzählung im Markusevangelium. Eine narratologisch-rezeptionsästhetische Untersuchung zu Mk 1,1-15 (WUNT 2. 236), Tübingen : Mohr Siebeck, 2007.
Philip Ruge-Jones, « Those Sitting around Jesus. Situating the Storyteller within Mark’s Gospel », dans : From Text to Performance, Narrative and Performance Criticisms in Dialogue and Debate (BPCS 10), Eugene, OR : Cascade Books, 2014, p. 27-52.

Top

Tom Shepherd, « Review Article of Kelly R. Iverson and Christopher W. Skinner’s Mark as Story: Retrospect and Prospect », AUSS 50/1 (2012), p. 51-59.
Thomas R. Shepherd, « Narrative Analysis as a Text Critical Tool. Mark 16 in Codex W as a Test Case », JSNT 32 (2009), p. 77-98.
Tom Shepherd, « The Narrative Role of John and Jesus in Mark 1.1-15 », in : Thomas R. Hatina (éd.), Biblical Interpretation in Early Christian Gospels, Volume 1. The Gospel of Mark (Library of New Testament Studies 304), LondonNew York : T & T Clark, 2006, p. 151-168.
Tom Shepherd, « The Narrative Function of Markan Intercalation », NTS 41 (1995), p. 522-540.
Matthew Sleeman, « Mark, the Temple and Space: A Geographer’s Response », BibInt 15/3 (2007), p. 338-349.
Stephen H. Smith, « Bethsaida via Gennesaret: The Enigma of the Sea-Crossing in Mark 6,45-53 », Bib 77 (1996), p. 349-374.
Jean-Pierre Sonnet, « Réflecteurs et/ou catalyseurs du Messie. De la fonction de certains personnages secondaires dans le récit de Marc », in : Odile Flichy – et al. (éd.), Regards croisés sur la Bible. Études sur le point de vue. Actes du IIIe colloque international du Réseau de recherche en narrativité biblique, Paris, 8-10 juin 2006 (Lectio divina. Hors série), Paris : Cerf, 2007, p. 365-377.
Yugi Sugawara, « The Minor Characters in Mark’s Gospel : Their Roles and Functions », AJBI 24 (1998), p. 66-82.
Jesper Svartvik, Mark and Mission : Mk 7,1-23 in its Narrative and Historical Contexts (CB.NT 32), Stockholm : Almquist & Wiksell International, 2000.
Willard M. Swartley, « The Role of Women in Mark’s Gospel. A Narrative Analysis », BTB 27 (1997), p. 16-22.

Top

Robert C. Tannehill, « The Disciples in Mark : The Function of a Narrative Role », JR 57 (1977), p. 386-405.

Top

Bastiaan M.F. Van Iersel, « Failed Followers in Mark: Mark 13:12 as a Key for the Identification of the Intended Readers », CBQ 58 (1996), p. 244-263.
Geert Van Oyen, « The Empty Tomb Story in the Gospel of Mark and Michel Foucault’s Concept of Heterotopia », dans Geert Van Oyen – Tom Shepherd (éd.), Resurrection of the Dead. Biblical Traditions in Dialogue (BEThL 249), Leuven – Paris – Walpole : Peeters, 2012, p. 137-158.
Geert Van Oyen, « L’autorité vulnérable de l’auteur de l’évangile selon Marc. La fonction des paradoxes », in : E. Babissagana, Qu’as-tu fait de ton frère? Mélanges en l’’honneur de Mgr Jan Dumon, Munich – Kinshasa – Paris : Publications Universitaires Africaines, 2012, p. 349-388.
Geert Van Oyen, « Dieu. Un personnage surprenant dans l’évangile selon Marc », in : Geert Van Oyen – André Wénin (éd.), La surprise dans la Bible. Hommage à Camille Focant (BEThL 247), Leuven – Paris – Walpole : Peeters, 2012, p. 191-208.
Geert Van Oyen, Lire l’évangile de Marc comme un roman (LivRoul 38), Bruxelles, Lessius, 2011 (trad. par Michel erquy).
G. Van Oyen, « Repetitious Style and the Interpretation of the Gospel of Mark », in : G. Van Belle – M. Labahn – P. Maritz (éd.), Repetitions and Variations in the Fourth Gospel. Style, Text, Interpretation (BEThL 223), Leuven : University Press – Peeters, 2009, p. 111-127.
G. Van Oyen, De Marcus code, Averbode-Kampen : Altiora-Kok, 2006.
G. Van Oyen, « The Meaning of the Death of Jesus in the Gospel of Mark: A Real Reader Perspective », in : G. Van Oyen – T. Shepherd (éd.), Temple Polemic and the Death of Jesus in the Gospel of Mark (Contributions to Biblical Exegesis and Theology 45), Leuven : Peeters, 2006, p. 49-68.
G. Van Oyen, « Miracle Tradition in the Gospel of Mark. Historical Criticism, Redaction Criticism, Narrative Criticism », in : M. Labahn – B.J. Lietaert Peerbolte (éd.), Wonders Never Cease. The Purpose of Narrating Miracle Stories in the New Testament and Its Religious Environment (European Studies on Christian Origins / Library of New Testament Studies 228), London – New York : T&T Clark, 2006, p. 87-99.
Gert Van Oyen, « Markan Miracles Stories in Historical Jesus Research, Redaction Criticism and Narrative Analysis », in : Michael Labahn – Peerbolte – Lietaert – Jan – Bert (éd.), Wonders Never Cease. The Purpose of Narrating Miracle Stories in the New Testament and its Religious Environment (Library of New Testament Studies 288), LondonNew York : T & T Clark, 2006, p. 87-99.
G. Van Oyen, « Het slot van Marcus in het licht van de narratieve kritiek: de tekst van Mc. 16, 1-8 teruggebracht bij de lezer [La finale de l’évangile selon Marc à la lumière de la critique narrative: le texte de Mc 16,1-8 et le lecteur] », Tijdschrift voor Theologie 43 (2003), p. 40-51.
G. Van Oyen, « Het evangelie volgens Marcus [L’évangile selon Marc] », in : J. Fokkelman – W. Weren (éd.), De bijbel literair, Zoetermeer : Meinema, 2003, p. 513-528.
G. Van Oyen, De lezers van het Marcusevangelie [Les lecteurs de l’évangile de Marc] (Utrechtse theologische reeks 43), Utrecht : Faculteit Godgeleerdheid, 2001.
Roberto Vignolo, « La recherche de Jésus comme forme du récit évangélique. Un exemple à partir de l’évangile de Marc », in : Camille Focant – André Wénin (éd.), Analyse narrative et Bible. Deuxième colloque international du RRENAB, Louvain-la-Neuve, avril 2004 (BEThL 191), Leuven : Leuven Univ. Press, 2005, p. 537-546.
Marco Vironda, Gesù nel vangelo di Marco. Narratologia e cristologia (Supplementi alla Rivista Biblica 41), Bologna : EDB, 2003.

Top

Eric K. Wefald, « The Separate Gentile Mission in Mark: A Narrative Explanation of Markan Geography, the Two Feeding Accounts and Exorcisms », JSNT 60 (1995), p. 3-26.
Guy J. Williams, « Narrative Space, Angelic Revelation, and the End of Mark’s Gospel », JSNT 35/3 (2013), p. 263-284.

Top

George W. Young, Subversive Symmetry. Exploring the Fantastic in Mark 6:45-56 (Biblical Interpretation Series 41), Leiden : Brill, 1999.
Brett Younger, « An Example of the Narrative Bible Study Model Based on Mark 2:1-12 », Review & Expositor 107 (2010), p. 251-258.

Top