Juges

A B C D E F G H I J
K L M N O P Q R S T
U V W X Y Z
Greger Andersen, « A Narratologist’s Critical Reflections on Synchronic Studies of the Bible: A Response to Gregory T. K. Wong », SJOT 21 (2007), p. 261-274.

Top

Richard G. Bowman, « Narrative Criticism of Judges : Human Purpose in Conflict with Divine Presence », in : Gale A. Yee (éd.), Judges and Method. New Approaches in Biblical Studies, Minneapolis : Fortress Press, 1995, p. 17-44.
Marian Broida, « Closure in Samson », JHS 10 (2010), p. -.

Top

Sigrid Eder, Wie Frauen und Männer Macht ausüben : eine feministisch-narratologische Analyse von Ri 4 (Herders biblische Studien 54), Freiburg i.Br. : Herder, 2008.

Top

Bernon Lee, « Fragmentation of Reader Focus in the Preamble to Battle in Judges 6.2-14 », JSOT 97 (2002), p. 65-86.
Didier Luciani, « Juges 13: Un Dieu plus cache qu’il n’y paraît », dans : Christian Dionne – Yvan Mathieu (éd.), Raconter Dieu. Entre récit, histoire et théologie (Le livre et le rouleau 44), Bruxelles : Lessius, 2014, p. 119-127.
D. Luciani, « Samson : l’amour rend aveugle », VT 59 (2009), p. 323-326.
Didier Luciani, « Jg 13-16. Le narrateur « joue-t-il dans les cheveux » du lecteur, comme Dalila dans les cheveux de Samson? », in : Anne Pasquier – Daniel Marguerat – André Wénin (éd.), L’intrigue dans le récit biblique. Quatrième colloque international du RRENAB, Université Laval, Québec, 29 mai-1er juin 2008 (BEThL 237), Leuven Paris : Peeters, 2010, p. 181-198.

Top

P.J. Nel, « Character in the Book of Judges », OTEs 8 (1995), p. 191-204.

Top

Constantin Pogor, « Le personnage de Dieu dans deux récits de libération. Quand et dans quelle mesure Adonaï intervient-il dans l’histoire des fils d’Israël ? », dans : Christian Dionne – Yvan Mathieu (éd.), Raconter Dieu. Entre récit, histoire et théologie (Le livre et le rouleau 44), Bruxelles : Lessius, 2014, p. 161-171.
Constantin Pogor, « Jeux d’échos en Juges 3:12-4:24 », BZ 56/2 (2012), p. 279-285.

Top

Jeremy Schipper, « Narrative Obscurity of Samson’s HYDH in Judges 14.14 and 18 », JSOT 27 (2003), p. 339-353.
Mikael Sjöberg, « Jephthah’s Daughter as Object of Desire or Feminist Icon », BibInt 15 (2007), p. 377-394.
Jean-Pierre Sonnet – André Wénin, « La morte di Sansone : Dio benedice l’attentato suicida ? Sulla necessità di leggere meglio », Cristinianesimo nella Storia 27 (2006), p. 17-29.
Jean-Pierre Sonnet, « Samson, le « dernier » des juges. Une lecture narrative de Juges 13-16 », Graphè 13 (2004), p. 35-51.
Jean-Pierre Sonnet – André Wénin, « La mort de Samson : Dieu bénit-il l’attentat suicide ? De la nécessité de mieux lire », RTL 35 (2004), p. 372-381.

Top

André Wénin, Échec au Roi. L’art de raconter la violence dans le livre des Juges (LivRoul 43), Bruxelles : Lessius, 2013 (avec la collaboration de Marguerite Roman).
André Wénin, « Le « point de vue raconté », une catégorie utile pour étudier les récits bibliques? L’exemple du meurtre d’Églôn par Éhud (Jdc 3,15–26a) », ZAW 120 (2008), p. 14-27.
André Wénin, « Le contexte littéraire de l’histoire de Samson », Graphè 13 (2004), p. 13-34.
André Wénin, « À quoi Jephté sacrifie-t-il sa fille ? Lecture de Juges 11,29-40 », in : Daniel Marguerat (éd.), Quand la Bible se raconte (Lire la Bible 134), Paris : Cerf, 2003, p. 85-103.

Top