Carla Neis (Buttes)

Carla Neis (Buttes)

Belles saisons imparfaites

Le titre met un moment ludique dans le texte de C. Gaetzi. Présent et passé (= imparfait) s’enlacent, se joignent, se superposent sans toutefois se confondre. J’ai traduit cette idée par deux rouleaux écrits à la main; l’écriture à la main n’est pas parfaite – donc imparfaite. Il y a un rouleau « présent » (encre blanche) et un rouleau « imparfait » (encre grise argentée). Au gré de l’humeur momentanée du lecteur/de la lectrice, ces deux rouleaux peuvent se lire de différentes manières. Une fois ce sera le «présent», ressenti comme plus important ; le rouleau à écriture blanche viendra se placer au premier plan, et la lecture de l’autre rouleau se fera en transparence. Une autre fois ce sera l’«imparfait» qui dominera, le rouleau à écriture grise argentée se placera alors au premier plan, et la lecture du rouleau « présent » se fera en transparence…

Livre-rouleau en deux parties (2 x env. 17cm x 4 m 60 cm), encre blanche, encre grise argentée sur papier calque, fil de lin, deux tiges d’aluminium, boîte grise.

 
 
 
 

Neis