Objectifs

Empowerment des jeunes patients et de leur famille

L’intention portée à la prise en charge des enfants et adolescents doit se diffuser et se pérenniser à la totalité de leur parcours thérapeutique. L’empowerment passe par la mobilisation des ressources des enfants et de leur famille, en les encourageant à acquérir des moyens pour optimiser la compréhension de la maladie et des soins, valoriser leur autonomie, et améliorer la communication au sein de la triade complexe soignants/soigné/parents. Il s’agira plus particulièrement de :

  • Rendre compte du vécu de la maladie au quotidien chez les enfants en valorisant leur point de vue et celui de leur famille ;
  • Analyser les modes d’accès aux services de santé, leurs fonctionnements, difficultés et dysfonctionnements, et la place des enfants dans ces services de santé ;
  • Sensibiliser les professionnels aux enjeux relationnels, aux spécificités d’une société plurielle et au pluralisme médical ;
  • Favoriser la réflexivité sur les pratiques professionnelles ;
  • Proposer des améliorations compatibles avec les contextes institutionnels.

Soutien à des projets de santé Nord-Sud

Renforcer la collaboration active au sein des réseaux internationaux (ENSPEDIA – Enfances et Soins en Afrique de l’Ouest, entre autres), en proposant des appuis théoriques et pratiques visant l’amélioration des prestations et l’accès aux services de pédiatrie, la formation des professionnels de la pédiatrie et la recherche en sciences sociales dans les pays du Sud. Il s’agit plus particulièrement de :

  • Soutenir scientifiquement et méthodologiquement des projets de recherche-action élaborés et réalisés par les partenaires du Sud.
  • Rendre compte du vécu de la maladie au quotidien chez les enfants et leurs familles ;
  • Soutenir des projets de IIIème cycle en Afrique et des cours de Sciences Sociales et Politiques de l’Université de Lausanne (UNIL) ;
  • Participer à l’élaboration de programmes de formation, de transfert de connaissances et de compétences dans les pratiques de soins (gestion de la douleur notamment) et échanger sur des expériences pédagogiques ;
  • Promouvoir des stages dans les institutions hospitalières partenaires au Nord et au Sud (pour professionnels et professionnels en formation du domaine médical et des sciences sociales) ;
  • Échanger et construire des outils de réflexions autour du renforcement des systèmes de santé.