Accueil

Nouveau: Les présentations des intervenants peuvent être téléchargées ici, et les présentations des jeunes chercheurs peuvent être téléchargées depuis les 3 liens suivants:
1) Participants 1
2) Participants 2
3) Participants 3

Ecole de printemps visant de jeunes chercheurs et ayant lieu du 14 au 19 avril 2019 en Roumanie

Ce workshop vise tout jeune chercheur (doctorants et chercheurs, académiciens ou praticiens ayant fini leur doctorat durant ces 5 dernières années) s’intéressant aux questions actuelles en lien avec l’actuariat. Cette nouvelle édition vise à rassembler des experts de divers domaines afin de répondre à la question suivante:

Comment les techniques liés à l’actuariat et au management du risque peuvent-elles être appliquées à la microassurance et à la microfinance?

La microassurance commença à se développer il y a plusieurs années dans des pays où la protection sociale offerte par l’Etat à sa population était déficiente. De tels systèmes peuvent être gérés par le biais de grandes compagnies d’assurance internationales ou directement par le biais de la communauté pauvre en recherche de protection, avec, pour conséquence, des implications fortes différentes entre les deux modes de gestion.

Alors que la microassurance est une thématique fortement étudiée par les économistes, la recherche en actuariat dans ce domaine fait défaut. Cette école de printemps vise à combler cette lacune en réunissant des académiciens de différentes disciplines en actuariat avec des experts de terrain en microassurance. En effet, les actuaires étant experts dans la gestion des risques, ils ont développé différents outils dans diverses disciplines qui pourraient être utile dans la gestion des produits de microassurance. Leurs outils et méthodes doivent être combinés et adaptés à ce nouveau domaine en plein développement, demandant ainsi une collaboration entre des chercheurs de divers horizons, afin de trouver réponses aux questions liées à la protection des pauvres.

Les jeunes chercheurs de différentes disciplines, telles que les sciences actuarielles, la démographie, l’assurance, les mathématiques, les statistiques, l’épidémiologie, la biologie et l’économie, sont encouragés à participer, à présenter et à discuter librement entre eux les questions essentielles de leur domaine de recherche spécifique. Des experts académiques ainsi que des praticiens seront présents afin de fournir un feedback constructif aux participants (en particulier ce que leur recherche peut apporter à la microassurance).