Orateur·trice·s

Keynotes

Professeur Bernard Rentier

Professeur Rentier a fondé et préside l’EOS (Enabling Open Scholarship), une association internationale pour la promotion de l’accès libre aux publications scientifiques (Open Access) dans les universités. Virologiste et immunologiste de formation, il a effectué ses recherches au National Institute for Medical research (Mill Hill, Londres, 1975) et aux National Institute of Health (Bethesda, MD, USA, 1976-1981) puis à l’Université de Liège. Il est l’auteur de plus de 200 publications scientifiques et de vulgarisation. Ses travaux scientifiques ont porté sur l’influenza, la rougeole et la varicelle. Il a présidé la branche européenne de la Varicella-Zoster Virus Foundation (1991-2004), le comité WAVE (Working against Varicella in Europe). Il a été vice-président de l’European Federation of Biotechnology (1997-2004).

Bernard Rentier est docteur honoris causa de l’Université du Québec à Montréal en reconnaissance de sa contribution au libre accès à l’information scientifique et à la promotion des valeurs de l’Open Access dans le monde.

Il est vice-président du Conseil Fédéral belge de la Politique scientifique, président de Wallonia Biotech Coaching s.a., administrateur du Centre d’Economie Rurale (CER) de Marloie ainsi que de l’asbl Les Amis des Instituts Pasteur à Bruxelles.

Professeur François Bussy

Âgé de 56 ans, François Bussy a quitté sa fonction de doyen de la Faculté des géosciences et de l’environnement. En lieu et place, il assume celle de vice-recteur en charge des questions liées à la recherche.

« Je suis profondément attaché à mon institution. C’est à mon tour de lui donner de mon énergie après toutes les opportunités qu’elle m’a offertes, pour y faire mes études, puis de la recherche. »

Un but en particulier? « Je n’ai pas d’agenda précis. Mais le premier rôle d’un vice-recteur à la recherche est de dynamiser les personnes et d’encourager le développement de leurs idées. Comme le disait mon prédécesseur Philippe Moreillon, nous sommes des facilitateurs. »

François Bussy pourra notamment compter sur son expérience d’homme de terrain pour stimuler chez le plus grand nombre l’envie de soumettre des requêtes de financement auprès d’institutions comme le FNS. « C’est à la portée de tout chercheur. Et ces projets sont évalués par des scientifiques indépendants, hors de l’université, ce qui est primordial. »

Autres orateur·trice·s

Par ordre de présentation

  • Nouria Hernandez – Rectrice, UNIL
  • Yves Flückiger – Président délégation swissuniversities pour les relations internationales. Recteur, UNIGE
  • Henri Monceau – Ambassadeur auprès des Nations-Unies, OIF
  • Lise McLeod – Cheffe Bibliothèque, OMPI
  • Marc Vanholsbeeck – Direction de la recherche scientifique, Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles
  • Axel Marion – Director du domaine politique des Hautes Ecoles, Swissuniversities
  • Vanessa Proudman – Directrice, SPARC Europe
  • André Hoffman – Hauptbibliothek Universität Zürich
  • Jeannette Frey – Directrice, BCUL
  • Jean-Claude Albertin – Directeur adjoint, BCUL, membre AKOA
  • Muriel Baguet – Directrice, Bibliothèques ULB
  • Paul Thirion – Directeur, Bibliothèques ULg
  • Françoise Vandooren – Attachée à la direction, Bibliothèques de la ULB
  • Yan Luong, Chargé de cours UNIL, HEC
  • Cécile Lebrand, Responsable Open Science FBM, BiUM – CHUV
  • Jean-Blaise Claivaz – Division de l’information scientifique, UNIGE
  • Gérard Bagnoud, Chef de Service UNIRIS, UNIL