Colloque: bilan

rédigé par Sara Schulthess

La grève des transports n’aura pas eu raison de notre colloque sur la Bible en arabe: les invitéEs étaient au rendez-vous, et la qualité aussi !

Un des aspects les plus intéressants de ce colloque a été son large spectre: traductions du Nouveau Testament, traductions de la Bible hébraïque; traducteurs, scribes, auteurs chrétiens, juifs ou musulmans; traditions occidentales, traditions orientales… La « Bible en arabe » n’a pas pris le chemin le plus direct à travers l’histoire et il est indispensable pour la recherche d’établir des ponts d’un champ à l’autre pour mieux l’étudier. Deux exemples parmi tant d’autres présentés durant le colloque: la présence de scribes musulmans à côté de scribes chrétiens dans le travail de copie d’un Pentateuque d’origine copte (BNF Ar. 1) (Ronny Vollandt); l’utilisation d’un Pentateuque « nestorien » par les chrétiens mozarabes (Juan Pedro Monferrer Sala).

En attendant la publication des actes, voici quelques supports utilisés durant le colloque:

  • Timothy Sailors propose son paper sur Academia
  • Et voici le powerpoint utilisé lors de ma présentation: Louvain2015-pdf

Encore un grand merci à tous les intervenants et participants !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *