Doctorat Honoris Causa décerné à Jean-Yves Mollier

Portrait de Jean-Yves Mollier (Uniscope no 643)

Le Professeur Jean-Yves Mollier reçoit le titre de Docteur honoris causa de l’Université de Lausanne.

Jean-Yves Mollier est né en 1947 à Roanne. Après une thèse en littérature française consacrée à Noël Parfait (1813-1896), homme politique, journaliste et écrivain, il achève une seconde thèse en histoire, à l’Université de Paris I, sous la direction de Maurice Agulhon, constituée d’un ensemble de travaux, parmi lesquels une monographie consacrée aux grands éditeurs Michel et Calmann-Lévy (1984).

C’est le début d’une série de travaux majeurs consacrés à l’histoire du livre et de l’édition, dont il est devenu un spécialiste internationalement reconnu. Jean-Yves Mollier a consacré plusieurs ouvrages aux plus grandes maisons du champ éditorial français. Il y souligne les liens étroits du secteur du livre et de la presse avec les sphères financières mais aussi avec le monde politique. Son approche aborde toute la chaîne du livre ainsi que les pratiques de lecture, notamment en milieu populaire. Ses recherches visent aussi à replacer l’évolution de cette culture de l’imprimé dans un contexte plus large marqué par l’élargissement des publics et les influences d’autres formes médiatiques. Continue reading

Music Migrations in the Early Modern Age (MusMig)

Par Selina Follonier

Initié en 2013 par un collectif de chercheurs rattachés à différentes universités allemandes, polonaises, slovènes et croates (Université Johannes Gutenberg de Mayence, Académie des sciences de Berlin-Brandebourg, Académie polonaise des sciences, Université de Varsovie, Académie slovène des sciences et des arts, Académie croate des sciences et des arts), le projet de recherche Music Migrations in the Early Modern Age (MusMig) s’est proposé d’analyser la circulation de compositeurs, d’interprètes, de partitions et d’artefacts musicaux entre l’Europe de l’Est, de l’Ouest et du Sud aux XVIe – XVIIIe siècles. Durant les époques du Baroque et du Classicisme, ces phénomènes migratoires ont stimulé le renouvellement des formes musicales au niveau transnational, favorisé les évolutions stylistiques ainsi que les mutations de pratiques sociales associées à la musique, tout en contribuant à la création d’une culture musicale européenne commune. Continue reading

Vers un Dictionnaire d’histoire culturelle transatlantique (XVIIIe-XXIe siècles)*

Par Selina Follonier

Réaliser un Dictionnaire d’histoire culturelle transatlantique, une encyclopédie numérique éditée en ligne et en quatre langues (anglais, français, espagnol, portugais), telle est la visée du projet de recherche collaboratif international Transatlantic Cultures, financé pour une durée de quatre ans (2016-2020) par l’Agence Nationale de la Recherche.

Continue reading

Le cinéma comme mémoire culturelle : activités de l’Arbeitsstelle Geschichte und Film (AGuF)

Par Selina Follonier

À une époque marquée par la transformation et la diversification des supports de conservation des savoirs et de la mémoire, la question du statut des sources audiovisuelles et filmiques en tant que documents historiques s’impose par son actualité. Les rapports entre l’historiographie et le cinéma ont été abordés, dans l’espace francophone, par des études qui s’inscrivent dans le sillage des travaux pionniers de Marc Ferro ; ils le sont également en Allemagne, entre autres au sein de l’Arbeitsstelle Geschichte und Film (AGuF) de l’Université de Cologne. Continue reading

L’Écrivain vu par la photographie : formes, usages, enjeux

Par Selina Follonier

Quel impact produisent les photographies d’écrivains et leur diffusion à grande échelle sur l’institution, le marché et les modes de réception de la littérature ? Quel usage fait-on des photographies d’écrivains et selon quelles finalités ? Ces interrogations constituent le fil rouge du récent ouvrage L’Écrivain vu par la photographie : formes, usages, enjeux (2017), publié sous la direction de David Martens, Jean-Pierre Montier et Anne Reverseau à la suite d’un colloque organisé en juin 2014 au Centre culturel international de Cerisy-la-Salle. Continue reading

La collection « Mainzer Historische Kulturwissenschaften »

Par Selina Follonier

En 2010, le Forschungsschwerpunkt Historische Kulturwissenschaften (HKW) de l’Université Johannes Gutenberg de Mayence, fondé en 2008 et dirigé depuis 2009 par le Prof. Jörg Rogge, s’est doté d’une collection éditoriale intitulée « Mainzer Historische Kulturwissenschaften », publiée aux éditions Transcript. La collection compte à ce jour une quarantaine d’ouvrages reflétant l’actualité de la recherche en sciences historiques de la culture dans une perspective nationale et transnationale.

Continue reading