Toutes les analyses effectuées entre 2012 et 2014 démontrent que les sphères conservées à Lausanne sont authentiques, et non des facsimilés de 1875 ou des copies modernes. Dès lors, il devient indispensable de penser à leur avenir et de procéder à leur restauration. Ce souhait entraîne un ultime déplacement à Zurich, dans les laboratoires de l’Institut suisse pour l’étude de l’art (SIK | ISEA). Là, les globes sont nettoyés et consolidés en vue de leur conservation et de leur exposition. Ce chapitre présente, en détail, les observations matérielles des chercheurs de l’institut.

Déplacement à l’Institut suisse pour l’étude de l’art

10 novembre 2014
Le mandat confié à l’Institut suisse pour l’étude de l’art comprend non seulement la restauration des globes, mais également une analyse et une synthèse de tous les résultats obtenus jusqu’alors […]

 
0 commentaire

Etat des globes avant leur traitement

novembre 2014
L’état exact des globes avant leur restauration est défini et décrit par la responsable du mandat. Le rapport met en lumière l’existence d’une précédente restauration effectuée à une date inconnue […]

 
0 commentaire

Restauration et conservation

2015
Les globes sont nettoyés et consolidés grâce à Margaux Genton, assistante restauratrice à SIK|ISEA. Le rapport final détaille très précisément les aménagements réalisés […]

 
0 commentaire