Gérard Mercator est sans doute le scientifique de son temps à avoir le mieux maîtrisé le processus de production des globes imprimés. Il a su innover et apporter dans ce domaine de très nombreuses améliorations.

Une production pionnière

Gérard Mercator n’a pas tout inventé. Comme tout scientifique, il s’est inspiré de ses prédécesseurs, apportant ici ou là des corrections ou des innovations qui lui sont propres […]

 
0 commentaire

Rectification de la géographie ancienne

La vision ptoléméenne domine les connaissances géographiques depuis l’Antiquité. Mais elle est progressivement mise en doute par de nouvelles observations […]

 
0 commentaire

Roses des vents et loxodromies

Mercator est le premier à ajouter, sur un globe imprimé, un système de roses des vents d’où partent des lignes de direction […]

 
0 commentaire

Etoiles et constellations pour guider les voyageurs

Mercator cherche à perfectionner sa sphère terrestre en y représentant, comme sur celle de Gemma Frisius, des étoiles pouvant servir de repères aux voyageurs […]

 
0 commentaire

Magnétisme terrestre

Gérard Mercator s’est intéressé en précurseur au phénomène du magnétisme terrestre. Il tente d’expliquer pour quelle raison le nord magnétique ne coïncide pas avec le pôle Nord géographique […]

 
0 commentaire

Aiguille aimantée

Une aiguille aimantée était incrustée dans le socle de chacun des deux globes. Leur utilisation devait favoriser la détermination des longitudes […]

 
0 commentaire

Adoption d’un nouveau premier méridien

Le méridien d’origine ou méridien zéro, ou encore premier méridien, sert de référence aux longitudes. Mercator place le sien à Fuerteventura (Forteventura) dans les îles Canaries […]

 
0 commentaire

Nouvelle convention calligraphique

Mercator définit une nouvelle convention calligraphique. En utilisant différentes polices et tailles, il introduit la notion de hiérarchie de l’information […]

 
0 commentaire